Claude Vallières sort son premier album solo « Souffles »

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
69
Claude Vallières - Souffles
Claude Vallières - Souffles

Ses chansons sont tendres, mais sans mièvreries. Le premier extrait, « Tu l’vois pas », a tourné tout l’été sur plusieurs radios au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick. « Aliou et les autres », un deuxième titre, commence à tourner en Europe. Fort de son expérience, l’artiste offre, avec Souffles, une œuvre de maturité; un phénomène rare pour un premier album solo. L’écriture maîtrisée est servie par un jeu de guitare affranchi et une voix d’une rare souplesse. Les pièces sont tour à tour, tendres ou mordantes, intimes ou éclatées, lumineuses ou nostalgiques. Sa façon d’utiliser la voix comme un instrument pour créer des ambiances sonores donne à cet album une couleur unique.

Sur la pochette de l’album, on y voit du sable soufflé sur une lettre à demi remplie. À l’intérieur, une très belle photo de Claude.  Le livret contient tous les merveilleux textes des chansons. Le mot « Souffles » titre de son album, a été choisi pour plusieurs raisons qu’il nous explique en introduction de son livret.

Les paroles et musiques des onze pièces sont toutes de Claude Vallières  sauf « Ta voix me manque » en collaboration avec Étienne Deschênes. Avec son complice Claude Laflamme il a procédé à l’enregistrement, au mixage et à la réalisation de l’album.

Voici la liste des musiciens l’ayant accompagné pour cet opus :

Claude Laflamme / guitare acoustique et électrique, clavier, piano et piano électrique

Daniel Breton / basse

René Roulx / batterie, cymbales

Simon Proulx / guitare acoustique et lap-steel

Dominic Laprise / piano, clavier

Ian Simpson / contrebasse

Monique Fauteux / chœurs

Sylvain Neault / violon

Sonia Painchaud / accordéon

Jean-François Gagné /alto

Daniel Finzi / violoncelle

 

Ses chansons toutes en douceur nous parle du temps, de ce qu’on ne voit pas parce qu’on court tout le temps « Tu l’vois pas » très philosophique cette chanson. Viens ensuite « Ma grande chum », une chanson sur l’amitié, il poursuit avec « Mon dernier rendez-vous » une chanson sur l’amour, l’âme sœur, puis, plus triste les chansons « Aliou et les autres » et « Elle avance en silence », ces deux chansons nous chantent la guerre, et pour la 2e chanson, la mort d’un enfant à cause de celle-ci.  D’une façon plus joyeuse, « Congé d’école », « À t’aimer, toi » et « Ma meilleure » nous parle de bonheur, d’amour.  Trois autres sujets sont abordés, l’ennui « Ta voix me manque », la séparation « Que les étoiles s’éteignent » la vieillesse et ses souvenirs « un peu de cendre ».  Un album à texte, un baume pour le cœur et les oreilles.

 

www.claudevallieres.com

http://www.myspace.com/claudevallieres