Pascale Picard Band et son spectacle « A Letter To No One » au Grand Théâtre

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
50
Pascale Picard Band
Pascale Picard Band

C’est dans la très belle salle Louis-Fréchette  au Grand-Théâtre de Québec que le public de Pascale Picard Band s’est défoulé ce samedi 19 novembre. Pour l’occasion, une piste de danse au parterre a été instaurée afin que les gens puissent danser sur la musique entraînante de ce band dynamique.

 

Cet artiste québécoise est déjà très populaire au Québec et aussi chez nos cousins français. Ses compositions solides et son jeu de cordes étalant son folk-pop alternatif  lui ont déjà procuré  300 000 copies vendues de son premier album (Me, Myself & Us) et 20 000 déjà de son nouvel album (A Letter
To No One) produit par Universal France.

 

Pour reprendre l’expression des français, « la bombe canadienne » Pascale Picard, notre auteure-compositrice-interprète s’est montrée à la hauteur de ce qualificatif avec toutes les explosions colorées
de ses nombreuses chansons. « Raw, A Letter To No One, Hide and Seek, The Gap » et toutes les autres de son deuxième album (A Letter To No One).

 

À son premier rappel, elle nous a dit qu’elle avait été approchée pour faire la musique de la série bien connue « Trauma ».  On a eu droit entre autre, à une chanson en primeur de cette série.

 

Pascale Picard Band
Pascale Picard Band

Le deuxième rappel, où les applaudissements frôlaient le tremblement de terre, elle a cédée avec plaisir pour une dernière chanson.  On a quitté tous très énergisé de cette belle soirée.

Pascale Picard : chant et guitares acoustiques

Simon Pedneault : guitares

Louis Fernandez : guitares électriques et voix

Philippe Morissette : basse et banjo

Marc Chartrain : batterie et percussions

Je me dois également de souligner ce soir particulièrement le bon travail de l’éclairagiste qui nous en a mis plein la vue et même chose pour le maître de son, pour les décibels juste parfait pour nos oreilles. Merci à Mme Lucie Cloutier aux relations de Presse ainsi qu’à toute l’équipe qui a fait de ce spectacle une très belle réussite.

 

Ne manquez pas Pascale Picard Band pour sa rentrée montréalaise les 24 et 25 novembre au Club Soda. Je vous invite à consulter son site pour sa tournée au Québec.

 

Simon Walls et votre chroniqueuse
Simon Walls et votre chroniqueuse

PREMIÈRE PARTIE : Simon Walls, un gars à suivre, (mais pas à pied)

Une belle découverte ce jeune homme de Montréal, seul avec sa guitare qui a décidé de marcher le Canada pour se faire connaître.  Un gars qui a du « guts.»  On dit de lui qu’il est à mi-chemin entre Ben Harper et Jack Johnson.  C’est de la musique pop-folk-rock.  Il nous a interprétés cinq chansons de son deuxième album intitulé « Klein Blue ». Voici les titres en question qui ont sûrement été influencés par son long périple du Canada. « Dear Travelers, Beautiful, Down Down Down, Smell
of Blue, It Feels The Same ».

J’ai beaucoup aimé sa musique et j’ai eu la chance de lui parler de son voyage qui m’intriguait.
Il a marché seul pendant deux étés (neuf mois en tout) de Victoria à Terre-Neuve.  Chapeau Simon pour ton courage et tes mollets d’aciers.  Franchement, je suis très impressionnée.

http://www.pascalepicardband.com/

http://www.youtube.com/watch?v=o5X3BqPr8s0

www.grandtheatre.qc.ca/

http://www.clubsoda.ca/fr/spectacle.php?ids=488

Crédit photos : Claude Ouellet