Stéphane Tétreault, violoncelle et Sasha Guydukov, piano – Concert au THÉÂTRE OUTREMONT / Samedi 4 février à 14 h 30

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
39


Concert au THÉÂTRE OUTREMONT / Samedi 4 février à 14 h 30
Concert au THÉÂTRE OUTREMONT / Samedi 4 février à 14 h 30

Le Théâtre Outremont, en collaboration avec les Productions Daniel Poulin,  présente dans la série Grands solistes et Révélations  STÉPHANE TÉTREAULT, VIOLONCELLE ET SASHA GUYDUKOV, PIANO 

« … c’est de révélation qu’il faut parler à propos du jeune violoncelliste Stéphane Tétreault. Ce garçon est manifestement né pour jouer du violoncelle. La profondeur du son est déjà, à 17 ans, celle d’un violoncelliste de carrière. » 

Claude Gingras, La Presse 

STÉPHANE TÉTREAULT, VIOLONCELLE ET SASHA GUYDUKOV, PIANO 

Le 4 février 2012 à 14 h 30

Révélation Radio-Canada 2011-2012 

La nouvelle série de concerts Grands solistes et Révélations est présentée au Théâtre Outremont, en collaboration avec les Productions Daniel Poulin. Elle fait connaître au grand public des nouveaux artistes au talent exceptionnel. Le premier invité de la série a été le virtuose américain Koji Attwood, qui a fait ses débuts à Montréal dans un concert intitulé Hommage à Horowitz. Un autre rendez-vous est proposé le samedi 4 février : Stéphane Tétreault, violoncelle et Sasha Guydukov, piano.

En octobre 2010, le jeune Stéphane Tétreault (il n’avait alors que 17 ans) s’était révélé, aux dires du critique Claude Gingras de La Presse, le héros d’un concert au cours duquel il avait joué les difficiles Variations sur un thème rococo de Tchaikovski. Voilà que 14 mois plus tard il jouera deux sonates pour violoncelle et piano : la Sonate en la majeur de César Franck et la Sonate en ré majeur de Chostakovitch. Une formidable occasion pour le public montréalais d’entendre la Révélation Radio-Canada 2011-2012, Stéphane Tétreault, un de nos grands musiciens contemporains.

PROGRAMME 

Igor Stravinsky

Suite italienne pour violoncelle et piano (d’après le ballet Pulcinella)

Dmitri Chostakovich

Sonate pour violoncelle et piano en ré mineur, op. 40 

César Franck

Sonate pour violoncelle et piano en la majeur 

1248, avenue Bernard Ouest, Outremont (Québec) H2V 2V6

Billetterie : 514 495-9944

Le concert de Stéphane Tétreault Révélation Radio-Canada 2011-2012 est enregistré par Espace musique, la radio musicale de Radio-Canada (100,7 FM à Montréal) et sera diffusé le dimanche 4 mars 2012 à 21h, dans le cadre de l’émission Le printemps des musiciens, animée par Françoise Davoine. Une version audio des meilleurs moments du concert sera mise en ligne sur la page Radio-Canada.ca/revelations le vendredi 2 mars 2012. 

Réalisation-coordination : Guylaine Picard 

Prise de son : Dominic Beaudoin / Direction d’Espace musique et Bande à Part : Christiane LeBlanc 

BIOGRAPHIE 

Stéphane Tétreault, 18 ans, est le lauréat du Premier prix au concours de l’Orchestre Symphonique de Montréal Standard Life-OSM 2007 ainsi que demi-finaliste au Stulberg International String Competition en 2008 et au Johansen International String Competition en 2009. Il s’est classé dans les 20 premiers au 63e Concours de musique de Genève et il a été sélectionné pour participer au prestigieux Concours de violoncelle Rostropovitch 2009 à Paris. En avril 2009, il fut choisi d’office par Michael Tilson Thomas, le plus jeune élu parmi 3000 musiciens à travers le monde pour participer au YouTube Symphony Orchestra qui a eu lieu au Carnegie Hall de New York. Cette année, il a participé au XIVe Concours International Tchaïkovski qui a eu lieu à Moscou en juin.

En 2012, il sera soliste invité de l’Orchestre Métropolitain dans le Concerto pour violoncelle et orchestre d’Antonin Dvorak. Il interprétera aussi les Variations sur un thème rococo de P.I. Tchaïkovski avec la Philharmonique de Malaisie ainsi que l’oeuvre du compositeur André Prévost Menuhin : Présences avec le Nouvel Ensemble Moderne (NEM) sous la direction de Lorraine Vaillancourt. En octobre dernier, il a partagé la scène avec le violoniste et chef d’orchestre Maxim Vengerov lors du concert gala de l’orchestre de chambre I Musici de Montréal. Cette prestation lui valut d’ailleurs les éloges de la presse montréalaise.

En 2011, Stéphane a été nommé Révélations Radio-Canada 2011-2012 en musique classique.

Malgré sa courte expérience de vie musicale, Stéphane a déjà accompli beaucoup pour son jeune âge. Sa motivation, son dévouement et sa volonté de toujours vouloir s’améliorer ne cessent d’étonner tous ceux qui ont la chance de le voir et de l’entendre.

Stéphane étudie le violoncelle depuis plus de 9 ans sous la tutelle de Yuli Turovsky et poursuit présentement un baccalauréat en interprétation à l’Université de Montréal.

CE QU’ILS EN ONT DIT 

« Loin du simple élève doué, Stéphane Tétreault est déjà un sacré personnage. Il fait corps avec son instrument et semble l’entraîner dans une farandole musicale. Le son est nourri, de même que le vibrato. L’intensité sonore persiste même dans les nuances infinitésimales. L’esprit des variations y est aussi, par exemple l’humour léger de l’Andante grazioso. Stéphane Tétreault, artiste généreux, que l’on sent en pleine efflorescence, est sur une voie qui peut lui permettre de tout espérer. »

Christophe Huss, Le Devoir 

OPÉRA DE MONTRÉAL GALA

« …this came with an obbligato from Stéphane Tétrault, a young cellist included in the roster for no reason other than his talent. The Méditation from Massenet’s Thaïs, pure in tone and direct in emotional appeal, earned Tétrault the first and longest standing ovation of the afternoon. »

Arthur Kaptainis, The Montreal Gazette 

STÉPHANE TÉTREAULT VOLE LA VEDETTE

« Que retiendrons nous du concert gala d’I Musici en 2010 ? L’affiche d’une visite prestigieuse, celle de Maxim Vengerov, et, avant tout, une prestation révélatrice et émouvante d’un déjà grand musicien québécois de 17 ans, le violoncelliste Stéphane Tétreault.

Loin du simple élève doué, Stéphane Tétreault est déjà un sacré personnage. Il fait corps avec son instrument et semble l’entraîner dans une farandole musicale. Le son est nourri, de même que le vibrato. L’intensité sonore persiste même dans les nuances infinitésimales. L’esprit des variations y est aussi, par exemple l’humour léger de l’Andante grazioso. Stéphane Tétreault, artiste généreux, que l’on sent en pleine efflorescence, est sur une voie qui peut lui permettre de tout espérer. »

Christophe Huss, Le Devoir 

TÉTREAULT D’ABORD, VENGEROV ENSUITE

« … le véritable héros de la soirée fut le très jeune violoncelliste Stéphane Tétreault, élève de 17 ans de M. Turovsky entendu l’été dernier à la Maison Trestler. Il traversa, et de mémoire, les très difficiles Variations sur un thème rococo de Tchaïkovsky avec la technique, l’assurance, la musicalité et la justesse d’un musicien aguerri. Il fallait observer le silence de la salle dans la redoutable cadence qui précède la belle sixième variation en mineur… »

Claude Gingras, La Presse 

« … the highlight of the evening was 17-year-old Montreal cellist Stephane Tetreault, who impressed in Tchaikovsky’s Rococo Variations, opus 33, with impressive tone and sensitive musicality.

A student of Yuli Turovsky, Tetreault was a member of last year’s YouTube Symphony. The audience (1,000 strong) broke out in a spontaneous ovation, compelling an encore, The Ride of the Cello-Vello Buffon for cello and orchestra by Airat Ichmouratov. »

Wah Keung Chan, The Montreal Gazette 

STÉPHANE TÉTREAULT CONQUIS LE PUBLIC DE I MUSICI

« Quand Stéphane Tétreault, un jeune homme de 17 ans, qui a pour ami un violoncelle, se produit en spectacle, nous, les spectateurs, sommes choyés. Ce n’est pas sagement qu’il interprète… mais avec fougue et sensibilité. Son violoncelle n’a qu’à bien se tenir, car Stéphane Tétreault bouge autant qu’un jazzman, faisant osciller son instrument d’un côté et de l’autre. Dans les moments plus lents de la pièce, on peut lire la concentration et le bonheur sur ses traits et c’est avec grande attention qu’il suivait les indications de Maxim Vengerov qui agissait à titre de chef d’orchestre pour l’occasion. Il y avait aussi une belle complicité entre Julie Triquet, violon solo, lorsqu’il a interprété les Variations sur un thème rococo pour violoncelle et orchestre, opus 33 de Tchaïkovsky. L’auteur s’est certainement amusé en écrivant cette pièce joyeuse et Stéphane Tétreault lui a rendu honneur. Nul doute que son instrument a ressenti le même plaisir. Nous, les auditeurs, étions au diapason.

Stéphane Tétreault a aussi interprété, en rappel, une pièce composée pour l’occasion par Airat Ichmouratov intitulée The Ride of the « Cello/Velo » Buffon. Il a conquis le public de I Musici ce soir-là par la justesse de son jeu, son interprétation dynamique et son charisme. »

Jocelyne Tourangeau, Planète Québec 

SOIRÉE DE DÉCOUVERTES

« … c’est de révélation qu’il faut parler à propos du jeune violoncelliste Stéphane Tétreault, et d’autant plus que celui-ci montre des qualités plus frappantes encore et ce, à 17 ans. Ce garçon est manifestement né pour jouer du violoncelle. Il étreint l’instrument comme un être aimé, il semble très loin de tout pendant que l’archet glisse sur les cordes et, en même temps, le contrôle instrumental est absolu. Quelques très légers problèmes disparaissent devant le résultat final, qui est prodigieux. La profondeur du son est déjà, à 17 ans, celle d’un violoncelliste de carrière. De même, l’imagination. Ainsi, dans la Sonate de Debussy, Stéphane Tétreault souligne à gros traits certains effets indiqués. Bien que le compositeur n’en demande pas tant, le résultat a quelque chose de rafraîchissant. Autre sujet d’étonnement : la maturité et le lyrisme que le débutant montre dans la première Sonate de Brahms. Le chant qui s’élève du violoncelle au tout début va droit au coeur. »

Claude Gingras, La Presse 

PRIX ET NOMINATIONS 

Révélation Radio-Canada 2011-2012 en musique classique (2011)

Sélection pour le XIV Concours international de musique Tchaikovski à Moscou (2011)

Premier Grand Prix au Festival de musique de Lanaudière, Joliette, QC (2010)

Première place au Concours de musique classique Vallée des Champs, Valleyfield, QC (2009)

Première place lors des épreuves régionales et provinciales et une deuxième place à la finale nationale au Concours de musique du Canada (2009)

Sélection pour le Concours de violoncelle Rostropovitch à Paris (2009)

Demi-finaliste au « Johansen International Competition » Washington, DC. (2009)

Grand Prix au Festival de musique de Lanaudière, Joliette, QC (2009)

Lauréat et le plus jeune gagnant, l’un des neuf candidats choisis personnellement par Maestro Michael Tilson Thomas parmi plus de 3000 candidatures pour participer au YouTube Symphony Orchestra au Carnegie Hall, New York (2009)

Classé parmi les 20 premiers (2e épreuve) au Concours de musique de Genève, Suisse (2008)

Première place au concours de musique ARAM de Repentigny, QC (2008)

Première place au concours de l’Orchestre Symphonique de Montréal Standard Life-OSM (2007)

Demi-finaliste au concours « Stulberg International String Competition » Michigan, É.U. (2007)

Deuxième place au concours de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières (2007)

Première place au Concours de musique du Canada (2006)

Première place au Concours de musique classique de Montréal, QC (2006)

Grand Prix au Concours de musique classique Vallée des Champs, Valleyfield, QC. (2006)

Première place au Concours provincial de musique de Sillery, QC (2006)

Première place Festival de musique de Lanaudière, Joliette, QC (2006)

Lauréat au Concours Jeunes-Artistes de Radio-Canada (2006)

Grand Prix et Prix du jury au Festival de musique classique du Bas-Richelieu, Sorel, QC. (2005)

Première place au Concours Soliste de la FHOSQ, Sherbrooke, QC (2005)

Première place au troisième Concours international de musique Individualis, Ukraine (2005)

Première place au Festival de musique QMEA, Montréal, QC (2005)

Deuxième place en finale du Festival de musique classique du Bas-Richelieu, Sorel, QC (2004)

Lauréat au Concours Jeunes-Artistes de Radio-Canada (2004)

Un précieux Stradivarius pour le violoncelliste Stéphane Tétreault 

Mise à jour le mercredi 25 janvier 2012 à 9 h 25 HNE

Le jeune violoncelliste Stéphane Tétreault

Le jeune violoncelliste québécois Stéphane Tétreault aura la chance de jouer sur un violoncelle Stradivarius d’une grande valeur, autant monétaire qu’historique.

Le vénérable instrument, fabriqué par le luthier Antonio Stradivarius il y a 305 ans, s’est retrouvé entre les mains du violoncelliste de 18 ans à la suite du décès du violoncelliste Bernard Greenhouse, membre du Beaux-Arts Trio, qui a été propriétaire de l’instrument pendant 54 ans. Il est décédé le 13 mai dernier à l’âge de 95 ans.

Le violoncelle qui porte le nom de « Paganini, Comtesse de Stainlein », a été acheté après la mort de M. Greenhouse à la maison américaine Reuning & Son Violins par une mécène de Montréal pour la somme de 6 millions de dollars.

Contre toute attente, c’est au jeune virtuose Stéphane Tétreault, nommé Révélation Radio-Canada 2011-2012, qu’on a décidé de confier le précieux instrument. Il n’existe en effet aujourd’hui dans le monde qu’une soixantaine de violoncelles fabriqués par le grand maître italien.

« Je suis ravi d’avoir le privilège de jouer sur cet incroyable violoncelle Stradivarius et je suis profondément ému et reconnaissant d’avoir été choisi pour jouer sur cet instrument chéri par Bernard Greenhouse pendant tant d’années et pour qui j’ai toujours eu un profond respect et une grande admiration », a déclaré Stéphane Tétreault dans un communiqué.

Le jeune musicien, qui étudie à l’Université de Montréal sous la direction du maestro Yuli Turovsky, donnera un récital le samedi 4 février, à 14 h 30, au Théâtre Outremont. Le concert sera enregistré par Espace musique qui le rendra disponible sur Internet dès le 2 mars sur www.radio-canada.ca/revelations.

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/arts_et_spectacles/2012/01/25/001-stradivarius-tetreault-violoncelle.shtml

 


PARTAGER
Article précédentBen et Jarrod, personnifiés !
Article suivantLe fils à Jo en salle le 10 février
Info-Culture
Info-Culture couvre les événements culturels de Québec et de Montréal : musique, cinéma, théâtre, humour, littérature, arts et société.