Monsieur Montand Par Florence Coste et Julien Dassin

Florence Coste et Julien Dassin

Julien Dassin, fils de Joe et petit fils de Jules Dassin (le célèbre cinéaste américain) qui fut très proche d’Yves Montand, réinterprète en duo avec Florence Coste (jeune artiste rencontrée sur le spectacle « il était une fois Joe Dassin« ), les plus grandes chansons issues de l’incroyable catalogue laissé par Yves Montand, 20 ans après sa disparition. 

Ce qui ressort de cet album, c’est la joie de vivre dans les rues de Paris des années 50. On a vraiment l’impression de se promener dans le vieux Paris, au son de l’accordéon. Des images nous viennent en tête instantanément, en écoutant ces balades, ces mélodies que l’on reconnaît et qu’on aime. La légèreté, l’insouciance, la gaieté transpirent à travers ces douces chansons françaises.  

 « Sous le ciel de Paris », « La bicyclette » sont parmi les pièces que je préfère sur cet album, pour l’ambiance de fraicheur qui s’harmonisent au son de l’accordéon. Dans la bicyclette, on a droit à la voix de Julien sans Florence, pour une partie du couplet et honnêtement, c’est génial! Tout d’abord, la voix de Julien est magnifique, chaude, riche, tandis que la voix de Florence, que l’on entend bien sur les feuilles mortes, est plutôt douce, enfantine parfois. Les deux voix s’harmonisent bien ensemble, mais ils auraient intérêt à faire plus souvent des bouts de chansons séparément, comme sur la chanson Les feuilles mortes qui est une magnifique balade amoureuse, accompagnée du violon et la trompette. 

 Sur le temps des cerises, la seule chanson qui n’est pas un duo, la douce voix de Florence résonne agréablement à travers les notes de pianos. Mais ma chanson préférée d’entre toutes est sans aucun doute C’est si bon, où cette fois-ci, au lieu de chanter totalement en duo, c’est plutôt la voix mélodieuse de Julien qui est mise en valeur, et Florence renchérit avec quelques harmonies de «C’est si bon».  À mon avis, il aurait été intéressant d’avoir plus de chansons où la voix de chacun est mise en évidence, plutôt que d’avoir presque toutes les mélodies chantées en duo constamment.  

J’aime bien aussi les titres  La chansonnette, mon manège à moi, pour leur simplicité, leur rythme qui donne envie de se laisser aller à danser un peu. 

À la toute fin de l’album, la chanson Le temps des cerises est reprise en version symphonique instrumentale.

Au niveau de la présentation de l’album et le livret dans la pochette, les photos de Florence et Julien habillés en costumes d’époque, sont vraiment très belles. Ils ont la gueule de l’emploi. Deux beautés, deux jeunesses dont non seulement les voix s’harmonisent bien, mais dont le look semble fait l’un pour l’autre. 

Mission accomplie! Ceci est un bel hommage à la chanson française de l’époque des années 50 et des grands classiques de Yves Montand.

Pour regarder et diffuser le clip de Sous le Ciel de Paris

http://youtu.be/CupIX3MS_no

www.monsieurmontand.fr

http://montand.sonymusic.fr/