Monsieur Lazhar grand gagnant des Jutra 2012

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
61
Équipe de Monsieur Lazhar

La 14e Soirée des JUTRA a été diffusée en direct depuis le Théâtre St-Denis à Montréal à 19 h 30 à la Télévision de Radio-Canada, en présence de la ministre de la Culture, des Communications et de la condition féminine, Mme Christine St-Pierre, de représentants du Parlement d’Ottawa et de députés de l’Assemblée nationale du Québec. Sylvie Moreau et Yves Pelletier ont animé cette soirée en rendant hommage à Paule Baillargeon, lauréate du Jutra-Hommage, mais également en donnant toute la place aux films québécois de l’année 2011. 

Denis Parent pour la Coiffure sur Gerry

Dès 18 h 45, 6 prix ont été décernés dans la portion hors d’ondes du gala, par Emmanuel Bilodeau, porte-parole de Québec Cinéma. C’est un Emmanuel fougueux, rigolo et clownesque qui est apparu sur scène, en feintant un faux pas et une roulade. Un hommage aux cascadeurs, qu’il dit, qui malheureusement n’ont pas de catégorie pour leur décerner un prix. Le ton est donné pour ce 15 minutes de propos humoristiques, sarcastiques et cinglants parfois d’Emmanuel, pour présenter les prix dans les 6 catégories suivantes :

Meilleurs costumes (François Barbeau, film Pour l’amour de Dieu),

Meilleurs maquillages (Julie Casault pour Film Gerry),

Meilleure coiffure (Denis Parent pour Gerry),

Denis Villeneuve et Macha Grenon

Film s’étant le plus illustré à l’extérieur du Québec (Incendies de Denis Villeneuve),

Meilleur son (Pierre Bertrand, Mathieu Beaudin, Sylvain Bellemare, Bernard Gariépy Strobl pour Monsieur Lazhar),

Meilleure direction artistique (Patrice Vermette Café de Flore).

Par la suite, durant le Gala en onde, Emmanuel a récidivé avec un brillant discours multilingue, très à-propos pour récapituler les gagnants. À quand son premier one-man show !

 

 

Le GALA

Après avoir tenu la barre de ce gala de 2002 à 2004, Sylvie Moreau est revenue en force avec Yves P. Pelletier l’an dernier pour présenter un gala fort agréable, et ils récidivent une fois de plus avec brio à nous ébranler et pour faire passer quelques messages… pourquoi pas? Avec un numéro d’ouverture mettant en vedette les divers films en nomination, avec des bouts de chansons très drôles, on ne pouvait demander mieux pour un début de soirée. De plus, chacun des animateurs s’est mis à l’épreuve avec un jeu-questionnaire farfelu sur le cinéma québécois. Ce que je retiens de ce quiz, c’est leur décompte final de points. -40, soit le même montant que le gouvernement Harper va investir dans la culture cette année.

Sophie Nélisse

Si on veut résumer ce Gala bien rapidement, disons qu’il n’y a pas eu de surprise au niveau des gagnants, puisque Monsieur Lazhar a remporté 7 prix dans leurs 9 nominations, soit le meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario, meilleurs acteur et actrice de soutien ainsi que meilleure musique et meilleur son.

 

Au niveau de la soirée en général, ce fut un moment très agréable que nous avons passé en compagnie de Sylvie Moreau et Yves P. Pelletier, qui ont à nouveau réussi à nous faire rire, nous émouvoir, nous présenter avec grand respect et amour notre cinéma québécois. Plusieurs numéros ont été présentés avec des chansons, autant de nos deux animateurs, qu’avec Misteur Valaire, et un bel hommage à Gerry Boulet avec une performance bien sentit de Mario Saint-Amand et Breen Leboeuf. Il y a eu aussi des présentations de prix très amusants et instructifs. Comme Martin Petit qui a présenté le prix pour le meilleur film d’animation en insistant sur le fait qu’avec plus d’argent, en plus d’être créatif, on pourrait faire encore plus de beaux projets. 

 

Gilbert Sicotte

Naturellement, la portion remerciement des divers récipiendaires fut très émouvante. Que ce soit Paule Baillargeon à qui l’on rendait un hommage bien mérité pour sa carrière, ou Gilbert Sicotte qui recevait pour la première fois un Jutra à 64 ans, on ne pouvait qu’être touché par leurs propos venant du fond de leur cœur.

Les deux enfants, Émilien (très explosif) et Sophie (très calme et réservée) nous ont démontré qu’ils ont du talent et de la maturité pour leur âge.

Plusieurs personnes ont profité de l’occasion pour rigoler et faire passer des messages, soit pour dénoncer les coupures dans la culture, dénoncer les hausses des frais de scolarité ou même pour appeler les gens à se mobiliser pour la marche du 22 avril prochain. C’est donc le cas de Martin Léon qui a demandé au gouvernement canadien de mettre seulement 45 milliards sur l’armement et de réserver le 46e milliard pour les étudiants.

Finalement, ce fut agréable de voir les divers gagnants s’empêtrer et se démêler dans leurs remerciements, tellement l’excitation et la surprise étaient grandes pour eux, comme Élisabeth Olga Tremblay qui a reçu le prix du meilleur montage pour le film Snow & Ashes.

Jean-Marc Vallée qui est venu recevoir le prix pour Vanessa Paradis

Encore une fois cette année, avant d’aller à la pause publicitaire, le public a pu voir quelques extraits des films de l’année 2011 qui vient. On est chanceux d’avoir de plus en plus de films diversifiés au Québec.

 

 

 

LES GAGNANTS
Au total, cette année, 21 prix ont été décernés durant le gala.

Jutra-Hommage Paule Baillargeon 

meilleur film Monsieur Lazhar : Luc Déry, Kim McCraw (micro_scope)

meilleure réalisation  Philippe Falardeau (Monsieur Lazhar

meilleure actrice   Vanessa Paradis (Café de Flore)

meilleur acteur Gilbert Sicotte (Le vendeur) 

meilleure actrice de soutien  Sophie Mélisse (Monsieur Lazhar)

meilleur acteur de soutien  Émilien Néron (Monsieur Lazhar)

meilleur scénario    Philippe Falardeau (Monsieur Lazhar)

meilleure direction de la photographie Pierre Cottereau (Café de Flore)

meilleure direction artistique  Patrice Vermette (Café de Flore)

meilleur son  Pierre Bertrand, Mathieu Beaudin, Sylvain Bellemare, Bernard Gariépy Strobl (Monsieur Lazhar),

meilleur montage  Élisabeth Olga tremblay (Snow & Ashes)

meilleure musique originale   Martin Léon (Monsieur Lazhar)

Meilleurs costumes  François Barbeau, (Pour l’amour de Dieu)

Meilleur maquillage  Julie Casault (Gerry)

Meilleure coiffure  Denis Parent (Gerry)

Meilleur documentaire   Ce cœur qui bat de Philippe Lesage (Pourrons-nous vivre ensemble)

Meilleur court / moyen métrage  Trotteur de Arnaud Brisebois et Francis Leclerc (Productions Nitromax)

Meilleur film d’animation   Dimanche de Patrick Doyon (ONF)

Films s’étant le plus illustré à l’extérieur du Québec     Incendies de Denis Villeneuve

 

L'équipe de producteurs de Starbuck pour le billet d'or

Jutra-Billet d’or – Cineplex  Starbuck de Ken Scott

 

Dans la salle de presse

Les récipiendaires des prix ainsi que certains présentateurs sont venus répondre aux questions des journalistes dans la salle de presse. Pour lire ce qu’ils avaient à dire, vous pouvez aller dans la section ENTREVUE de ce site pour y voir mes entrevues avec eux.

LA SOIRÉE DES JUTRA 2012 pouvait aussi être vue en direct sur Radio-Canada.ca où l’on pourra aussi apprécier les meilleurs moments de la soirée pendant le mois suivant l’événement.

 

Pour la galerie de photos, veuillez aller sur ce lien :

http://espace.canoe.ca/infoculture/album/view/859562

 Félicitation aux gagnants!

À  l’an prochain pour une autre célébration du cinéma Québécois.!

 

La réalisation est signée Jocelyn Barnabé.

La direction artistique et la mise en scène : Brigitte Poupart 

 la direction musicale : David Laflèche

La soirée des Jutra est une coproduction de Québec Cinéma et de Radio-Canada.

 DOC Québec www.docquebec.ca
La Société de développement des entreprises culturelles
(Sodec)  www.sodec.gouv.qc.ca

Pour plus d’information sur la Soiréedes Jutra : Radio-Canada.ca/jutra

http://jutra.radio-canada.ca/fr/espace-video

Site officiel : www.lesjutra.ca

 

Crédit photos : Richard Champagne