Quelque part en Amérique

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
79
Quelque part en Amérique.

 

Encore une fois, Alain Beaulieu nous émerveille! Quelque part en Amérique, amène le lecteur dans des univers intérieurs parois heureux et parfois douloureux mais toujours avec douceur, indulgence et compassion. Une plume comme un stylet. Pour décortiquer finement les états d’âme et les humeurs des personnages impliqués.

 Ce qui frappe chez Alain Beaulieu dans son dernier roman est sa capacité d’aller au cœur des sentiments en ayant l’air de ne pas y toucher. Ou encore que du bout des doigts. Mais on ne peut échapper à l’engramme laissé dans notre mémoire au fil de la lecture. Voilà pourquoi Alain Beaulieu nous décrit la condition sous toutes ses facettes de façon remarquable. L’humain est à la fois bon et mauvais. Plein de forces et de faiblesses. Toujours en quête d’un bien être ou d’un mieux être tant à l’étranger que chez-soi.

 Plein de sagesse  Alain Beaulieu le sait et fait dire à un de ses personnages cette vérité trop souvent méconnue, «  que le malheur, en définitive, était à la source de notre bonheur à venir ».

 

Une heureuse lecture qui apporte un immense sentiment de paix. Un sujet propice à un bon scénario de film.

 Alain Beaulieu, un  des grands écrivains québécois sinon de la francophonie.

 L’histoire touchante d’une femme et de son enfant, trompés et sauvés par ce que l’Amérique moderne a à leur offrir: u plus violent au plus réconfortant…Parce qu’il leur a permis d’éviter les griffes d’un réseau de traite des femmes, Nick Delwigan se sent responsable de Lonie et de son jeune fils, Ludo, ous deux venus du Bélize avec l’espoir d’une vie meilleure. Nick, homme juste et bon, demande à sa soeur Maureen de les héberger pour un temps. Or, le destin leur réserve une preuve ccablante qui nous fera découvrir une Amérique porteuse de tous ses paradoxes. Comment la vie pourra-t-elle suivre son cours si celui-ci coule dans le lit d’une rivière de mensonges?

 

Écrivain et professeur de création littéraire à l’Université Laval, Alain Beaulieu est surtout connu comme romancier. Il compte à son actif cinq romans pour les adultes ainsi que quatre romans pour les jeunes, dont les romans de la série Jade et Jonas. Il a remporté à deux reprises le Prix littéraire Ville de Québec-Salon international du livre de Québec, en 2006 et 2007. Avec Terres amères, il s’agit de sa première incursion du côté de la dramaturgie. Ses textes pour le théâtre ont été livrés en lecture publique à Québec et à Montréal. Avec Les Soleils bleus de Centralie, troisième et dernier tome des aventures de Jade et Jonas, Alain Beaulieu amène ses lecteurs dans les montagnes sud-américaines, où une organisation révolutionnaire est prête à tout pour défendre son point de vue. Même à s’en prendre aux villageois… et aux étrangers.

 Nombre de pages : 215

Prix suggéré : 19,95$

www.druide.com