Daphné, Treize chansons de Barbara

Daphné - Treize chansons de Barbara
Daphné – Treize chansons de Barbara

Daphné

Treize chansons de Barbara

 C’est avec bonheur et le plus grand respect que la clermontoise Daphné s’est plongée au cœur des chansons poétiques de Barbara (1930-1997) avec son album Treize chansons de Barbara.

Daphné (née en 1974 à Clermont-Ferrand, Puy-de-Dôme) est une chanteuse, parolière et mélodiste française. Sa voix douce et pleine d’harmonie nous transporte à une belle époque de la chanson française.

Daphné affirme « J’ai accepté de chanter Barbara comme un comédien est heureux de jouer Don Juan ou Le Misanthrope, bien après qu’un jour Molière les ait incarnés sur scène, comme un musicien est enjoué à l’idée de reprendre Mozart ou Bernstein.  Le temps de ce disque, je vais me faire passeuse des chansons certainement les plus bouleversantes qui m’aient été données de chanter» indique l’interprète dans un communiqué.   « J’ai choisi des titres légers également car il y avait aussi dans son registre un humour et une légèreté que j’avais envie de faire partager ».

« C’est aussi pour découvrir Barbara car à la maison, les trois B de mon enfance, qui étaient d’ailleurs 4, avaient plutôt les voix de Billy Holliday, des Beatles, de Jane Birkin et de Barbra Streisand que ma mère écoutait beaucoup.  C’est donc pour connaître son œuvre que j’ai eu envie d’accepter l’invitation que m’a faite Thierry Lecamp d’Europe 1.  Il y a eu quelque chose d’irrésistible quand je l’ai écoutée qui a fait que je n’ai pas pu refuser :  ce mélanger d’intelligence et de sensualité et cette liberté qui m’a fait me dire qu’un chanteur est avant tout un passeur de souffle et d’émotions. J’ai pensé ce disque main dans la main avec mon arrangeur David Hadjadj et quatre musiciens dont trois de mes musiciens de scène sont venus rejoindre notre tandem.  Comme ces chansons sont des perles d’amour, j’ai invité trois chanteurs qui ont la voix à fleur de peu et que j’aime ».

Daphné poursuit une quête d’émotions, de sensations et de sentiments, tout ceci au détriment du sensationnalisme.  Grâce à ses choix de collaborations, une sensation de sérénité se dégage de ce nouvel album.

Voici l’occasion d’entendre ses versions des classiques tels que L’Aigle noir,  chanson intemporelle, Ma plus belle histoire d’amour, La solitude qui m’a bouleversé tellement l’interprétation est remplie d’émotions, et Dis quand reviendras-tu  toute en nuance. Les chansons Une petite cantate, Gueule de nuit, Parce que je t’aime, Au bout des lèvres, Au bois de St-Amant, Si la photo est bonne, Ce matin-là, Göttinghen et la Dame brune complètent ce magnifique album.

Source Naïve

www.daphne.fr/

www.sixmedia.ca

Le nouvel album en magasin le 30 octobre prochain

PARTAGER
Article précédentSeul dans la tourmente
Article suivantEntrevue avec Guillaume Cyr