Roman : L’équation du temps

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
L'équation du temps - Éd. Druide (photo : courtoisie)
L'équation du temps - Éd. Druide (photo : courtoisie)
L'équation du temps - Éd. Druide (photo : courtoisie)
L’équation du temps – Éd. Druide (photo : courtoisie)

La toute jeune et prometteuse maison d’édition Druide a accueilli en son giron Pierre-Luc Landry en publiant L’équation du temps, premier bébé du jeune écrivain québécois. Il y a quelque chose d’excitant à tenir entre ses mains le premier livre d’un auteur. Au-delà de son caractère sacré, il y a la promesse d’un univers inconnu et encore inaltéré en plus du plaisir de découvrir un style littéraire encore brut qu’on retrouvera dans les romans qui lui succèderont. Lire le premier ouvrage de quelqu’un devrait toujours être abordé comme étant un honneur.

L’équation du temps est un départ en force pour Pierre-Luc Landry. Avec, comme toile de fond, le rapport au temps et les événements insaisissables, il fait un chassé-croisé de trois personnages – la fragile Ariane, le contemplatif Francis et Émile le rebelle –  à la recherche de leur vie. Le temps lourd, voire insoutenable, pèse sur ces êtres chez qui le vide intérieur semble être une seconde peau. Chacun fuit quelque chose, le cherche ou l’attend… et durant ce temps, pour eux, l’horloge semble s’être arrêtée. Le temps interminable les écrase chaque jour davantage, non sans leur apporter leur lot de tourments. C’est une lecture au ralenti, car c’est avec un temps presqu’arrêté qu’on accompagne l’un et l’autre dans ses débattements.

Puis on passe aux Effets pervers de l’heure avancée, seconde partie du roman, où le rythme change, où tout s’enfile à haute vitesse. Car de nombreuses années ont passées, chacun a su faire sa vie pour atteindre un bonheur approximatif. Mais les événements du passé trouveront-ils du sens maintenant? Certaines incongruités ressurgissent, comme de mystérieux messages en anglais – «You never had a girlfriend» – que reçoit Francis. Et Ariane chez qui revient cette sensation irrationnelle d’être épiée jusqu’à l’intérieur de sa propre demeure. Certaines choses sont, comme le temps, insaisissables, incontrôlables malgré l’effort qu’ils feront pour prendre le dessus. Et l’auteur a le talent d’imposer au lecteur cette expérience de perte de contrôle en menant habilement le récit pour nous amener à l’endroit où il nous attend : ce moment où on doit, nous aussi, lâcher prise.

Dans un style littéraire contemporain, Pierre-Luc Landry maîtrise le rythme de son histoire avec art et efficacité. Doublé d’un véritable travail de réflexion, L’équation du temps est un premier roman qui a du coffre et un style assumé, plein d’assurance, qui offre une expérience de lecture fluide tout en nous tenant en haleine. L’univers littéraire de Landry s’annonce être un parcours riche pour les lecteurs.

_________________________________

Pierre Luc Landry, auteur (photo : courtoisie)
Pierre Luc Landry, auteur (photo : courtoisie)

Pierre-Luc Landry a grandi dans les vieilles Appalaches, au Québec. Il a vécu et étudié à Montréal, à Québec, en Espagne (Alicante) et en France (Metz). Il habite présentement à Ottawa. Il complète un doctorat en études littéraires à l’Université Laval. L’équation du temps est son premier roman.

 

 

 

 

___________________________________

L’équation du temps – Pierre-Luc Landry
Roman
Éditeur : Druide
232 pages
Parution : Mars 2013
ISBN : 978-89711-028-4
Prix suggéré : 19.95$

Acheter sur Rue des Libraires