Carrefour international de théâtre : Encore cinq jours pour profiter de la grande fête du théâtre

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
32
 Ganesh Versus the Third Reich

Ganesh Versus the Third Reich

Plusieurs spectacles d’exception sont attendus au cours des prochains jours. En plus de la dernière de La Grande et fabuleuse histoire du commerce, les spectateurs pourront assister à quatre premières, six chantiers et de nombreuses activités en marge de la programmation. Regard sur les jours à venir…

Les spectacles à découvrir

La Grande et fabuleuse histoire du commerce (Paris)
Un spectacle de Joël Pommerat
Après Les marchands, présenté au Carrefour en 2009, voilà un spectacle qui questionne notre rapport à l’acte d’acheter et de vendre, acte qui conditionne toutes nos vies. Des vendeurs itinérants à deux époques, 1960 et 2000, on découvre leurs techniques, leurs scrupules, leurs histoires personnelles, livrés avec humour et émotion.
Dernière ce soir, mardi 4 juin à 19 h 30 au Théâtre de la Bordée.

Le NoShow, un show must-go-on à tout prix (Québec)
Dans quelles conditions matérielles les artistes de la relève vivent-ils? Quelle est la valeur d’une œuvre d’art? Combien coûte réellement une place au théâtre? Avec son collectif Nous sommes ici, en collaboration avec le Théâtre DuBunker, dirigée par Hubert Lemire, Alexandre Fecteau se penche sur ces questions et invite le public à partager l’expérience. Exceptionnellement, les spectateurs devront choisir le prix de leur billet, en vente uniquement à la porte. Les gens sont invités à arriver 45 minutes avant la représentation et à prévoir de l’argent comptant.
les 5, 6 et 8 juin à 20 h au Théâtre Périscope.

Ganesh Versus the Third Reich (Melbourne)
Un spectacle du Back to Back Theatre, mis en scène par Bruce Gladwin
Du grand art que ce Ganesh. Des comédiens ayant un handicap intellectuel préparent un spectacle racontant le périple de ce dieu hindou à tête d’éléphant, parti récupérer la svastika recyclée par Hitler en symbole nazi. Réflexion à la fois touchante et hilarante sur les préjugés et l’abus de pouvoir, le spectacle donne à voir nos propres limites. Un bijou !
Les 6, 7 et 8 juin à 20 h au Théâtre de la Bordée.
“It’s a vital, senses-sharpening tonic for theatergoers who feel they’ve seen it all. “
B. Brantley, New York Times, janvier 2013.

C’est du chinois (Amsterdam)
Un spectacle d’Edit Kaltor
La créatrice du spectacle, née en Hongrie, émigrée à l’adolescence aux États-Unis, vivant maintenant à Amsterdam, nous convie à une expérience de dépaysement, une expérience qu’elle a maintes fois vécue. Le spectacle propose un cours de mandarin. Supports à l’enseignement, des objets du quotidien permettent à une fausse famille de vrais chinois de se raconter, la leçon se transformant vite en récit de vie. Une rencontre unique, stimulante qui promet rires et… connaissances nouvelles !
Le 7 juin à 19 h et le 8 juin à 15 h et à 19 h à la salle Multi, Méduse.

L’homme atlantique (et La maladie de la mort) (Québec)
Deux textes de Marguerite Duras, mis en scène par Christian Lapointe
Marie-Thérèse Fortin, alors directrice artistique du Théâtre d’Aujourd’hui, a proposé à Christian Lapointe qui y était en résidence, de jouer sous sa gouverne. Après avoir échangé plusieurs pièces, ils se sont rejoints autour des textes de Marguerite Duras. Anne-Marie Cadieux et Jean Alibert complètent la distribution de ce spectacle qui met en jeu le geste de l’écriture cinématographie.
Les 7 et 8 juin à 21 h au Grand Théâtre de Québec.

Les Chantiers – constructions artistiques (laboratoires, lectures et spectacles)
Prochains rendez-vous :
La valeur des choses, le mardi 4 juin à 20 h à Premier Acte
Saint-Agapit 1920, le mardi 4 juin à 21 h à Premier Acte
Avant l’Archipel (Terres en forme d’étoile), le mercredi 5 juin à 17 h à Premier Acte
Parfois la nuit je ris tout seul, le jeudi 6 juin à 18 h à Premier Acte
Nous ne sommes pas, le samedi 8 juin à 20 h à Premier Acte
AVALe, le samedi 8 juin à 20 h 30 à Premier Acte

Une contribution volontaire de 10 $ par personne est suggérée. Plus d’informations carrefourtheatre.qc.ca

Retour sur le concours littéraire
Le jeudi 30 mai, dans le cadre d’un 5 à 7 au Café-bar Le Zinc, les participants, partenaires, amis et membres du jury ont assisté à la remise de prix. Dans une mise en lecture de Marie Gignac, deux comédiens ayant déjà remporté le concours littéraire, Maxime Robin, et Steve Gagnon, accompagnés de la comédienne Claudiane Ruelland, ont donné vie aux textes des finalistes : Sylvie Pedneault, Lily Pinsonneault et Isabelle Lapointe. Cette dernière a remporté le grand prix, un séjour culturel au Festival d’Avignon en juillet prochain, offert par le Consulat général de France à Québec. Depuis sept ans, ce concours encourage des auteurs en devenir dans la voie de l’écriture. Les gagnants des années passées comptent également dans leurs rangs des comédiens et auteurs dramatiques tels que Thomas Gionet-Lavigne, Simon Boulerice et Laurence-Aurélie Théroux-Marcotte. Félicitations à la lauréate et nos meilleures souhaits pour qu’elle poursuive dans la voie de l’écriture dramatique !

Activités en marge de la programmation
Table ronde : La solitude du metteur en scène : mythe ou réalité?
Du 4 au 8 juin, le Carrefour accueille neuf metteurs en scène professionnels du Québec, de la francophonie canadienne et de l’Amérique francophone dans le cadre des Carnets scéniques des Amériques, en collaboration avec la biennale Zones Théâtrales du Centre national des arts (CNA). Ils rencontreront la directrice artistique du festival, Marie Gignac, ainsi que plusieurs metteurs en scène dont ils verront les spectacles. En septembre, ils se retrouveront à Ottawa durant la biennale Zones Théâtrales. Nous souhaitons la bienvenue aux metteurs en scène Marcel-Romain Thériault (Acadie), Josée Girard (Côte-Nord), Ricardo Lopez Munoz (Guyane), Guy Régis Jr. (Haïti), Geneviève Pelletier (Manitoba), Geneviève Pineault (Ontario), Amélie Bergeron (Québec), Vicky Côté (Saguenay) et Guylaine Rivard (Saguenay). Le jeudi 6 juin, à 14 h, au Café-bar Le Zinc, ils seront réunis dans le cadre de la table ronde La solitude du metteur en scène : mythe ou réalité? Le public est invité à y assister gratuitement.

Table ronde : Carrefour des critiques amateurs – La rencontre de l’art et du citoyen
Des jeunes et des personnes immigrantes qui en sont à leur premier contact avec l’art théâtral ont été invités à voir deux spectacles. Le vendredi 7 juin à 17 h au Café-bar Le Zinc, ils seront invités à échanger sur leur expérience lors d’une table ronde animée par Dominique Violette, directrice générale du festival. Ce projet de médiation culturelle est possible grâce à l’appui de Telus.

Table ronde : Bilan critique de l’Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT)
Le samedi 8 juin à 17 h, au Café-bar Le Zinc. Table ronde animée par Marie Laliberté, réunissant Simon Lambert (Voir), Josiane Desloges (Le Soleil), Sylvie Nicolas (Le Devoir), Alain-Martin Richard, (Jeu et Inter, art actuel) et Jean St-Hilaire (retraité, Le Soleil). Le public est invité à y assister gratuitement.

Les informations sur les spectacles, les activités périphériques et toutes autres informations sont disponibles au www.carrefourtheatre.qc.ca.

Bon festival !

© Jeff Busby