Entrevue avec Étienne Cousineau au lancement de son premier CD: « Ma voie »

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
91
Étienne Cousineau, Ma voie
Étienne Cousineau, Ma voie

Celui qu’on a qualifié de phénomène à l’édition 2013 de l’émission La Voix, Étienne Cousineau, a lancé son premier album solo ce mardi 1er octobre. Intitulé « Ma Voie » pour faire référence à l’émission qui l’a rendu célèbre, le CD est aussi unique et original que la voix de son soliste. Son style navigue entre le classique et le pop-rock pour se donner une couleur distincte des autres CD d’artistes sur le marché. D’ailleurs Étienne nous confie que le choix des chansons du CD s’est fait en prenant les trois chansons qui l’ont marqué à La voix: « L’air de La Wally », « Hymne à l’amour » et « Miss Sarajevo ». Ces trois chansons représentent les 3 facettes de sa personnalité musicale: le classique, l’amour et le pop-rock. Puis toutes les autres chansons du CD entrent dans une de ces facettes, comme « I will always love you » pour l’amour, « Sarabande » pour le classique, et Nemo pour le pop-rock.

Mais faisons un retour en arrière sur sa carrière musicale, car avant son expérience à La Voix il avait déjà accompli beaucoup. Étienne travaillait fort dans le domaine de l’opérette et du théâtre musical. C’est d’ailleurs lui qu’on a vu dans la comédie musicale Chicago en 2003 à la Place des Arts, dans le rôle de Mary Sunshine, un homme à la voix de soprano qui se déguise en femme. En compagnie de Véronique Dicaire, Laurent Paquin et Stéphane Rousseau dans les rôles principaux, Étienne a joué ce rôle avec brio pendant 1 mois à Montréal puis pendant 6 mois à Paris. Avec 15 ans en danse à l’école Louise Lapierre, un secondaire en concentration art dramatique, puis une formation en musique classique du CÉGEP Lionel-Groulx, Étienne a débuté un baccalauréat en chant classique mais il est trop en demande pour pouvoir terminer cette dernière formation. Entièrement supporté moralement par sa famille (sa mère est d’ailleurs chanteuse), cela lui permet de s’épanouir pleinement.

Sa carrière est vaste et diversifiée. En plus de chanter pour le Gala Juste Pour Rire avec Marc Labrèche, il a joué dans la Chauve-Souris pour l´Opéra Bouffe du Québec, le rôle d´Oreste dans la Belle Hélène pour l´Opéra-théâtre de Rimouski, a joué au théâtre de l´Espace Go dans « Abraham Lincoln va au théâtre » où juché dans les airs, il interprète l´air de Madame Butterfly. Bref sa voix unique lui apporte des rôles que personne n´aurait pu jouer. En parallèle, il a présenté un spectacle solo de chant avec des numéros comiques. En 2004, il co-fonde la compagnie d´opérette Belle Lurette qui présente des opérettes et de vieilles comédies musicales. Les 4 et 5 octobre prochain au studio-théâtre de la Place des Arts, il tient le rôle principal dans Docteur Ox (Offenbach) présenté par Belle Lurette. Étienne Cousineau a aussi remporté deux prix majeurs en Europe: à Marseille (2010), il gagne le premier prix masculin pour l´opérette au concours international d´opérette et théâtre musical, puis à Marmande (2011) il remporte le premier prix en opérette.

Étienne Cousineau, Ma voie
Étienne Cousineau, Ma voie

En janvier dernier, son interprétation de « L’Air de La Wally » a fait dire à l’animateur Charles Lafortune que « Étienne Cousineau EST LA VOIX »! Le nom d’Étienne Cousineau est une découverte pour le grand public, mais comme on peut le constater il est un vieux routier quand il est question de l’artiste Étienne Cousineau! Voici quelques questions en rafale à Étienne sur son dernier CD:

Quelle est ta chanson préférée du CD?

Étienne: Ouf! j’en ai plusieurs, mais je dirais Nemo parce qu’elle est la plus lyrique-pop et que c’est un style vers lequel je veux me diriger. Il y a aussi Sarabande parce que c’est un instrumental classique qu’on a eu du plaisir à transformer. Elle avait 3 temps par mesure, on l’a transformée en 4, et le résultat est une chanson dans la lignée de mon idole, Sarah Brightman.

Quelle est la chanson favorite de tes parents? (il a dû leur demander en personne, puisqu’ils étaient présents pour l’appuyer)

Mère d’Étienne: Juste une? c’est pas juste! Alors « Le dernier aveu » pour la couleur dans sa voix. Et aussi « Je suis Opéra ».
Père d’Étienne: Vraiment juste une? « Sarabande » mais aussi « Je suis Opéra ».

La chanson qui t’a rendu le plus émotif en l’enregistrant?

Étienne: « Le dernier aveu » à cause du texte. Je suis un gars d’émotion mais j’ai surtout un regard critique lorsque j’interprète. Cette chanson provient de la comédie musicale Graal qui n’a pas encore été jouée, composée par la merveilleuse Catherine Lara. Peut-être aussi parce que j’ai passé les auditions pour jouer dedans, et que j’avais été sélectionné. Malheureusement le producteur n’a pas donné suite et ça n’a jamais eu lieu.

La chanson qui te rend le plus fier de ta voix?

Étienne: Définitivement « L’air de La Wally » parce qu’elle est très difficile à chanter. C’est un défi et c’est un grand air d’opéra connu, ça prend une belle texture de voix.

La chanson la plus difficile à enregistrer?

Étienne: « Frozen » à cause des graves de mon registre aigu qui sont difficiles à chanter. C’est nouveau pour moi.

La chanson que tu as hésité à choisir pour le CD?

Étienne: « Hallelujah » parce qu’elle a été souvent reprise. Mais je l’ai fait parce que je voulais la faire différente, plus classsique, avec un certain respect pour la chanson de Cohen.

La chanson que tu aimerais faire sur un prochain CD?

Étienne: Ben là, je les ai déjà toutes mises sur mon CD! (rire) Mais mon prochain CD sera constitué de mes compositions originales. Mais il y a la chanson « Let me fall » popularisé par Josh Groban, qui provient du Cirque du Soleil (Quidam) que j’aimerais bien faire.

Pour terminer, à part la popularité et la reconnaissance, que t’a apporté La Voix?

Étienne: La confiance en soi, l’envie d’être et de devenir.

Et comment aimes-tu avoir des fans, qu’est-ce que ça fait qu’on te reconnaisse partout?

Étienne: C’est arrivé tellement vite, c’est soudain. Mais c’est tellement agréable, les gens sont fins. Mais je suis encore surpris.

Étienne Cousineau, Ma voie
Étienne Cousineau, Ma voie

Merci Étienne pour cette entrevue. Il est un artiste sympathique, avec d’énormes talents et toujours original. Son CD « Ma voie » est disponible dans tous les magasins et sur iTunes. Il est accompagné par Mark Elkes sur la chanson « Miss Sarajevo », la même chanson qu’ils ont chanté en duo à La Voix. Une belle façon d’immortaliser ce moment. Puis on ne peut passer sous silence la merveilleuse voix de Émilie Josset qui est sa choriste sur tout le CD. Elle est remarquable et se marie très bien à la voix d’Étienne, surtout sur la dernière chanson « Je suis Opéra », une composition faite sur mesure pour lui.

Pour une critique de son CD, voir l’article:
http://info-culture.biz/2013/10/01/etienne-cousineau-nous-presente-son-premier-album-ma-voie/

 

Photos: Crila pour CrilaPhoto.com