Douleur d’enfant; un court-métrage de Pascal Chaumont et Aline Viens

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
151
Aline Viens et Pascal Chaumont
Aline Viens et Pascal Chaumont

Mars 2000, un adolescent de 17 ans, Émile Deschamps, commet le meurtre de ses parents à la résidence familiale dans un petit village du Québec, bouleversant la vie de son entourage. Parmi ceux-ci, Caroline, une jeune fille de 17 ans, amoureuse de celui-ci. Elle se remémore les évènements, treize ans plus tard, alors qu’elle entreprend l’écriture d’un livre autobiographique : DOULEUR D’ENFANT. Cette femme, c’est ALINE VIENS. Celle qui, pour le roman, a fait le choix de modifier son nom ainsi que celui des personnes impliquées dans cette histoire qui dérange afin de préserver leur anonymat, a vu sa vie changer à jamais.

Suite à l’écriture de ce premier roman poignant de vérité, publié par ADA Éditions et qui sera en librairie le XX mars prochain, Aline Viens et son conjoint, le réalisateur et auteur-compositeur Pascal Chaumont, ont pris l’initiative de mettre en images le prologue du récit dans un court-métrage du même nom. Il s’agit d’un premier projet cinématographique pour le duo de réalisateurs qui ont leur propre boite de production vidéo, Les Productions Chaumont, qui produit notamment des vidéos corporatifs culturels (Marie-Mai, Bruno Pelletier, Marie-Pier Perreault, Star Académie). Le film met en vedette l’acteur ROBERT NAYLOR (19-2, Being Human, Every Thing Will Be Fine).

Afin de les aider dans la réalisation de ce projet, Aline et Pascal ont eu recours à une cinquantaine de producteurs indépendants qui ont accepté de financer généreusement le court-métrage qui n’a eu recours à aucune autre aide financière ni subvention. Parmi eux, mentionnons Mario Pelchat, Étienne Drapeau, Christian Marc Gendron et Bruno Pelletier.

Le 11 février prochain sera lancé simultanément le roman et le court-métrage DOULEUR D’ENFANT à la Cinémathèque Québécoise. Lors de cette soirée, vous pourrez entendre la chanson-thème du film, DOULEUR D’ENFANT, dans le générique. Aline Viens agit également en tant qu’auteure-compositeure-interprète de la pièce.

 

PARTAGER
Article précédentVéronic DiCaire: renversante
Article suivantOscar et les vendanges du Seigneur
Info-Culture
Info-Culture couvre les événements culturels de Québec et de Montréal : musique, cinéma, théâtre, humour, littérature, arts et société.