J’aime les filles, Les premières amoureuses une bande dessinée par Obom

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
122
Obom-Jaime-les-filles
Obom-Jaime-les-filles
Obom-Jaime-les-filles

Diane Obomsawin (Obom) a un talent de conteuse tout à fait remarquable : son dessin, sa perspective sur les choses de la vie, donnent à ses récits une tendresse, une poésie uniques. Elle a demandé à ses amies, qui comme elle aiment les filles, quel a été le moment de l’étincelle. On retrouve ici dix récits de dix amies. L’histoire toujours différente du premier amour, du premier baiser, de ce premier moment où elles se sont rendu compte, le cœur battant, qu’elles aimaient les filles. L’art de Obom fait que tout le monde s’y retrouve, peu importe l’orientation sexuelle. Elle parle de cette peur du rejet, de cette passion, de cette confusion des sentiments, que chacun connaît. Le titre, bien sûr, est un clin d’oeil à la célèbre chanson de Jacques Dutronc.

L’auteure
Diane Obomsawin (Obom) est peintre, illustratrice, bédéiste et créatrice de cinéma d’animation. En 1997, L’Oie de Cravan a publié sa BD Plus tard… qui sera rapidement épuisée (pour être rééditée en 2007). La même année, elle entre à l’ONF comme réalisatrice de films d’animation. Elle y réalise plusieurs films de commande dont The Worm (2000), Elbow room (2002). En 2006, elle sort Ici par ici, son premier film de création libre pour l’ONF, qui lui vaudra des nominations aux prix Génie et aux Jutra, ainsi que le prix du meilleur film narratif au Festival international d’animation d’Ottawa. L’Oie de Cravan publie en mai 2007 Kaspar, sa version de la triste histoire de Kaspar Hauser. Ce livre lui vaut en 2008 le Grand Prix de la ville de Québec ainsi que le Prix du meilleur livre français au salon Expozine. En 2008, le Festival international du film sur l’art de Montréal remet un prix hommage à Obom pour l’ensemble de son oeuvre. En mai 2010, nous avons publié son recueil de récits de rêves en BD Pink Mimi Drink. En 2012, elle réalise pour l’ONF une merveilleuse version cinématographique de Kaspar.

Au sujet de ce livre
Ce récit met joliment en images la vie d’une jeune Montréalaise qui s’est beaucoup cherchée avant de se trouver au contact des autres, et bien sûr des femmes qui ont traversé sa vie. (…) Au final, avec paradoxalement des personnages
qui cultivent des faciès d’animaux, on y découvre surtout beaucoup d’humanité. Fabien Deglise, Le Devoir.
These stories are pretty cute (…). Books like this make me feel optimistic about the direction of publishing. MariNaomi, Los Angeles Review of Books.
Any female who’s fallen for another female can relate (…) Actually, anyone who’s ever been in love will get the point; the author has a gift for poking fun at desperation and desire. Susan G. Cole, NOW Magazine (Toronto).

J’aime les filles, Les premières amoureuses
Diane Obomsawin (Obom)
Bande dessinée.
Éditions L’oie de Cravan :

www.oiedecravan.com
Noir et blanc, couverture
couleurs.
ISBN : 9782922399882
92 pages.
Format 22,8 x 19 cm.
16 $
En librairie le 23 avril 2014

© photo: courtoisie