Les splendeurs de la musique de Bach avec Bernard Labadie et Les Violons du Roy au Palais Montcalm

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
13
Bernard Labadie et Laurent Patenaude
Bernard Labadie et Laurent Patenaude

Le chef Bernard Labadie et son orchestre de chambre Les Violons du Roy ont ébloui le public présent au Palais Montcalm en ce jeudi 25 février.

En prélude au concert, Bernard Labadie a échangé avec Laurent Patenaude, le directeur artistique de l’ensemble autour de ses transcriptions des œuvres de Jean-Sébastien Bach. Ce fut un échange très intéressant concernant le travail de transcription de Bernard Labadie depuis de nombreuses années.

Au départ, il y a la fascination de Labadie pour Bach, survenue très jeune pour ce dernier. De plus, Bernard Labadie nous a fourni quantité de renseignements relativement à l’époque de Bach alors que les transcriptions étaient courantes chez bien des musiciens et parmi les plus grands. Contrairement à la pensée qui affirme que les transcriptions sont des adaptations moins intéressantes, Bernard Labadie, lui, considère que les transcriptions jettent un éclairage différent sur les œuvres*. D’ailleurs, par la suite, lors du concert, il l’a prouvé amplement.

le chef Bernard Labadie
le chef Bernard Labadie

Le programme offert était bien varié et soutenait l’intérêt et l’attention tout au long de la soirée. Tout l’ensemble des 17 musiciens était mis à profit lors du concert. Il y a eu des duos, des trios, entre autres. Soulignons les magnifiques échanges entre l’altiste Isaac Chalk et la violoniste Pascale Giguère, cette première violoniste virtuose, à la musicalité fine et au talent immense.

De plus, le grand communicateur (un des meilleurs en musique classique au Québec) qu’est Bernard Labadie commentait brillamment au fur et à mesure les types de pièces que nous allions entendre.

Parmi les moments les plus appréciés et goûtés par le public, ce fut en seconde partie du concert les extraits interprétés des Variations Goldberg. Ces fameuses variations connues ici et à travers le monde par le grand pianiste canadien Glenn Gould, Bernard Labadie nous en présenté des transcriptions magnifiques qui apportaient véritablement un plus, des éclairages accrus à ces pièces si connues.

Cette superbe soirée de rencontre avec Bach a donné lieu à un enrichissement musical pour tous. Bernard Labadie a eu le plaisir de nous émouvoir et de faire de la musique avec « sa gang », son ensemble pour une deuxième fois depuis 15 jours. Et Bernard Labadie a affiché une présence musicale forte, intense et remarquable à laquelle a répondu parfaitement tout l’ensemble des musiciens.

Les musiciens des Violons du Roy
Les musiciens des Violons du Roy

* « Je crois sincèrement que le propre des grands chefs-d’œuvre est leur capacité à se livrer sous des éclairages différents qui, sans remplacer ou surpasser l’original, peuvent mettre en valeur de façon nouvelle la pluralité de la matière et des formes inhérentes à leur conception. Je crois aussi à l’adaptabilité et à la souplesse de la musique en tant que matériau vivant qui se transforme lui-même en nous transformant, et qui fait de nous, musiciens, compositeurs, interprètes ou simples auditeurs, des êtres plus riches et plus complexes. »
(Bernard Labadie, Québec, 2000).

Le programme du concert :

SÉRIE RENCONTRES III
SÉRIE SOIRÉES ARTE MUSICA V
Labadie, un retour sur Bach
Jeudi, 25 février 2016 – Salle Raoul-Jobin, Palais Montcalm, Québec – 20h00
Vendredi, 26 février 2016 – Salle Bourgie, Musée des beaux-arts, Montréal – 19h30
Chef : Bernard Labadie
J. S. BACH (1685-1750)

Trois chorals de Leipzig
1. Komm, Heiliger Geist, BWV 651
2. Nun komm der Heiden Heiland, BWV 660
3. Herr Jesu Christ, dich zu uns wend’, BWV 655

Fantaisie (pièce d’orgue en sol majeur, BWV 572)

Sonate en trio no 1 en mi bémol majeur, BWV 525
Allegro moderato
Adagio
Allegro

Contrapunctus XIV de L’Art de la fugue, BWV 1080

(complété par Bernard Labadie d’après l’édition de Davitt Moroney)

Ricercar a 6 extrait de L’Offrande musicale, BWV 1079

Extraits des Variations Goldberg, BWV 988

Aria
Variatio 8
Variatio 14
Variatio 16
Variatio 17
Variatio 26
Variatio 28
Variatio 29

Passacaille et fugue en do mineur, BWV 582

Ce concert est repris le vendredi 26 février à 19 h 30 à la salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal

Crédits-photos : Lise Breton

Galerie de photos :  https://www.flickr.com/photos/infoculturephotos/albums/72157664903016652

www.violonsduroy.com

http://www.violonsduroy.com/fr/programmation/saison-montreal

www.palaismontcalm.ca/