Vital Few : pulse

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
25
Vital Few
Vital Few

La Company 605 vient de l’autre bout de l’océan, directement de Vancouver, pour répandre sa différence, son caractère et sa vivacité jusqu’à Québec, qui fait partie de la trentaine de villes canadiennes visitées par l’équipe. Un souffle du Pacifique qui ragaillardit le public le 28, 29 et 30 avril 2016, à la salle Multi du complexe Méduse avec son spectacle de danse Vital Few.

C’est lorsque le mouvement cohésif évolue, mais qu’il redéfinit l’unité que le défi émerge, que les talents ressortent et qu’une personnalité se crée. Vital Few met en scène six interprètes issus de styles de danse différents qui sont réunis dans une seule et même volonté, un seul battement qui les distingue en tant que groupe de danse contemporaine et de danse urbaine, une rencontre florissante. Puisant leur source d’inspiration entre autres en danse classique pour les tours, les arabesques et les mouvements de bras et en danse hip-hop pour le popping qui teint la majeure partie du spectacle, les chorégraphes Lisa Gelley et Josh Martin se questionnent sur l’influence réciproque des corps. Un mouvement de masse fluide, un tout uniforme dans une gestuelle métronomique constitue le noyau de la démarche de Vital Few. De cette sculpture mouvante se dégage la personnalité de chacun des artistes, mue par des nuances dans le geste qui s’insèrent parfaitement dans le flux collectif. C’est donc dire que Company 605 réinvente la notion de synchronisme et lui donne une saveur individuelle.

Josh Martin et Hayden Fong
Josh Martin et Hayden Fong

Les costumes aussi tendent à démontrer cette nouvelle osmose, cette évolution personnelle dans le groupe. À peu de détails près, les formes et les couleurs des différents vêtements que les  interprètes enfilent varient,  se distinguent les uns des autres, mais l’effet visuel demeure homogène.

Vital Few revigore de par son dynamisme épuisant, sa gestuelle techniquement irréprochable et son approche singulière. La chorégraphie élaborée s’apparente à une houle humaine incessante criblée de pulsations, d’un pouls qui brise la fluidité du mouvement pour y ajouter une cadence, un rythme effréné. Comme si chaque pirouette ou déplacement était victime d’une brusque volte-face, d’un changement de cap, d’un tiraillement… Beaucoup de levées de jambes superbes et d’entrecroisements aériens et puissants qui rappellent la capoeira.

Vital Few est l’un des spectacles de danse les plus marquants de la saison 2015-2106 de la Rotonde. Ovationnée immédiatement à la fin de l’épatante heure de pur délice artistique, la troupe quitte la petite scène, le talent dans les voiles…

Crédit photos : Rita Taylor