CAROLINE SAVOIE PRÉSENTE SON PREMIER DISQUE

14
Caroline Savoie
Caroline Savoie

Il y a des artistes comme ça. Où dès les premières mesures, les premiers mots, on comprend que tout est là. Le talent, mais aussi l’authenticité et la personnalité. Avec au-delà de trois cents spectacles présentés au Canada, aux États-Unis, en Belgique et en France, après la parution de deux EP salués, de retour de l’aventure française The Voice où elle brillait dans la bande de Mika, Caroline Savoie raflait une tonne de prix au Festival international de la chanson de Granby en 2015. En février dernier, la jeune auteure-compositrice-interprète acadienne se joignait à l’équipe de Spectra Musique. Voici aujourd’hui son premier disque.

Dans les mois qui ont suivi son couronnement à Granby, Caroline Savoie a pris la route vers New York afin d’enregistrer les treize titres qui composent son album éponyme. Au studio The Carriage House, le fameux réalisateur Jay Newland et les musiciens Adam Levy (guitare), Zev Katz (basse), Dan Reiser (batterie et percussions) et Glenn Patscha (piano, orgue et accordéon) l’attendaient. Jay Newland a, rappelons-le, réalisé notamment Come Away With Me, le premier album de Norah Jones, que Caroline a usé à la corde…

Travailler avec Newland est ni plus ni moins qu’un rêve pour l’artiste de 21 ans, originaire de Dieppe au Nouveau-Brunswick. Et Caroline Savoie offre aujourd’hui un disque inspiré. Signant paroles et musique de la grande majorité des chansons — en plus de reprendre Buckets of Rain de Bob Dylan, sur la suggestion du réalisateur, Caroline Savoie chante l’espoir, le doute, l’amour qui réchauffe, celui qui détruit, la solitude, la route, le déracinement, ses Maritimes. Des textes d’une finesse et d’une maturité qui peuvent surprendre venant d’une si jeune femme. Des mots portés par des musiques folk-pop qui enveloppent, comme cette voix, puissante et frêle à la fois… Le chanteur et coach Mika disait d’ailleurs de sa protégée à The Voice : « Caroline, elle a un effet assez particulier. Avant qu’elle chante, je suis comme un glaçon. Et quand elle chante, je commence à fondre ».

Mentionnons l’apport à quelques-unes des pièces de Katrine Noël des Hay Babies, du dramaturge et poète monctonien Gabriel Robichaud, de l’auteure-compositrice-interprète de Rimouski Véronique Bilodeau, de Suzanne Cyr et du guitariste Adam Levy.

Avec ses chansons intimistes, un charisme et un naturel déconcertants, Caroline Savoie charme et fascine partout où elle passe. De son Acadie natale à Montréal, de Granby à Paris !

L’album éponyme de Caroline Savoie, disponible en magasins et sur iTunes à compter du 23 septembre, sur étiquette Spectra Musique, distribution DEP. Le public sera convié au lancement, le 27 septembre au Café du Monument-National.

Nouveau et second extrait du disque, Y’en aura fait également l’objet d’un clip signé par le réalisateur Dominique Laurence (Louis-Jean Cormier, Salomé Leclerc, Stéphanie Lapointe).

« Caroline Savoie, folkeuse très nature, joyeuse, un peu cousine des hay babies dans le genre, ne manquait ni d’élan ni de substance, capable de chansons qui balancent agréablement tout en glissant au détour des rimes des souffrances sans fard. Douce et vraie, tout particulièrement dans Y’en aura (prix Socan de la meilleure chanson des quatre demi-finales) : je l’emporte avec moi, celle-là. »
— Sylvain Cormier, Le Devoir, 29 août 2015

« Y’en aura des plus grandes ?Comme les gratte-ciels ?Elles te donneront une belle ?Une plus belle lune de miel ?Mais y’en aura pas une ?Qui t’aimera plus que moi »

De l’édition 2015 du Festival international de la chanson de Granby, Caroline Savoie repartait avec une quinzaine de prix, dont le Prix SOCAN de la chanson primée pour Y’en aura, soulignant ainsi « la qualité, la sensibilité et la beauté de cette magnifique pièce ».

 

LANCEMENT:

27 septembre 2016

Montréal • Café du Monument-National

SPECTACLES:

15 octobre 2016

Lévis • Vieux Bureau de poste

20 octobre 2016

Repentigny • Centre d’art Diane-Dufresne

12 novembre 2016

Cowansville • Auditorium de la polyvalente Massey-Vanier (En première partie des Soeurs Boulay)

09 décembre 2016

Waterloo • Maison de la culture Waterloo (En première partie de Louis-Jean Cormier)

09 février 2017

La Tuque • Salle La Forestière

10 février 2017

Lavaltrie • Café culturel de la Chasse-galerie

16 février 2017

Saint-Jean-sur-Richelieu • Cabaret-Théâtre du Vieux St-Jean

17 février 2017

Québec • Grand Théâtre de Québec

23 février 2017

Montréal • L’Astral