Salon de la moto-vtt de Québec – quand la passion est plus forte que l’hiver!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
44
Salon Moto-VTT de Québec
Salon Moto-VTT de Québec

L’édition 2017 du Salon de la moto et vtt de Québec bat son plein jusqu’en fin de journée le 5 février au Centre de foires de Québec, et c’est à chaque fois un bon moyen de se projeter dans l’été. Haut lieu de rencontre des passionnés et des curieux, le Salon permet encore une fois de rêver en se voyant chevaucher une nouvelle moto durant la saison chaude. Vous retrouverez tous les détails de l’événement dans l’article de ma collègue Marie-Josée Boucher. Dans le présent billet, je m’attarderai à présenter deux tendances fortes dans le marché de la moto, soit la personnalisation des motos et l’essor des petites cylindrées.

Une moto à ton image

Les amateurs de véhicules à deux roues m’appuieront j’en suis certain: c’est difficile de trouver une moto qui convienne parfaitement à notre gabarit, et c’est souvent avec quelques courbatures qu’on termine sa journée de randonnée. Pour remédier à cela, plusieurs constructeurs proposent des configurations spécifiques qui permettent d’améliorer le confort de la moto. Ces ajustements sont purement ergonomiques, mais permettent d’aller chercher un plaisir renouvelable qui améliore l’expérience de conduite pendant les sorties de longue durée. Kawasaki et Bombardier (avec son Spyder) offrent ces options sur certains modèles. Une visite à l’atelier mécanique de votre concessionnaire avec votre moto pourrait aussi améliorer votre position de conduite et diminuer les douleurs.

Sur une note plus esthétique, les constructeurs proposent aussi des modèles déclinés en plusieurs versions où l’agencement des couleurs ou le type de pneu viennent personnaliser grandement le look du véhicule, au grand plaisir de son conducteur. De façon générale, on remarque aussi un vent de renouveau… vers le vintage! Les café racers et les bobbers reprennent du galon et les constructeurs offrent une multitude de modèles qui sauront plaire par leur côté bad boy. BMW avec sa nineT Scrambler, Triumph avec sa Bonneville et Guzzi avec sa V9 ne sont que quelques exemples de ce retour vers des motocyclettes au look rude et dénudé, loin des plastiques des supersports et des chromes des customs. Il semble que le confort et la puissance soient au rendez-vous pour ces modèles qui rassemblent à la fois un look issu du passé et l’apport des technologies pour la motorisation.

Une moto à son image est plus que jamais possible, d’autant plus que les « bike shops » prennent de plus en plus d’ampleur au Québec. Des mécaniciens sérieux à l’âme artistique proposent de rafistoler un ancien modèle et de le faire revivre selon vos spécifications, et je ne parle pas seulement de refaire une peinture. En effet, presque tout sur la moto peut être modifié selon vos spécifications. Je vous invite à jeter un coup d’œil aux productions de Hardcore Cycle, un atelier de moto de la région, pour vous donner une meilleure idée des possibilités qui sont offertes.

Small is beautiful

Honda Grom
Honda Grom

Depuis quelques années, certains constructeurs ont perfectionné des petites cylindrées qui, grâce à l’apport de l’électronique entre autres, savent tirer leur épingle du jeu pour une expérience de conduite agréable. Les motocyclistes d’expérience semblent souvent augmenter la puissance de leur moto pour le plaisir de vivre des accélérations qui décoiffent, mais le coût presque prohibitif des immatriculations et des assurances les ramènent quelques fois les deux pieds sur le bitume… Honda et Kawasaki ont été des précurseurs dans le domaine en proposant des petites cylindrées aux allures de supersports. L’attrait y était, mais c’est en développant ce marché que d’autres modèles ont vu le jour, notamment la Grom de Honda. Ce petit 125cc offre une polyvalence en ville et une frugalité qui sont dures à égaler. C’est une autre histoire sur les autoroutes, mais les déplacements en ville peuvent prendre une tournure excitante au volant de cette minuscule moto. C’est aussi une bonne moto pour débuter la conduite sur deux roues. Si vous voulez expérimenter un nouveau passe-temps comme motocycliste sans trop payer pour les immatriculations, les petites cylindrées peuvent être un bon départ.

Le Salon de la moto comblera encore notre besoin d’évasion cette année, c’est certain! Profitez des quelques heures qui restent aujourd’hui pour le visiter!

 

Salon de la moto et du VTT de Québec, au Centre de foires Expocité