Le Cowboy (The Rider) parmi les nouveautés exclusives au cinéma Le Clap cette semaine.

11
Le Cowboy

Du 11 au 17 mai, le cinéma Le Clap offre à nouveau une panoplie de films à l’affiche, pour tous les goûts, tous les âges, et même en plusieurs versions parfois. Ces derniers jours, j’ai vu à nouveau plusieurs très bons films dont en voici mes articles ou mes commentaires pour vous donner un avant-goût de ces films très variés.    

Le Cowboy (The Rider) (V.O.A.S.-T.F.)

SYNOPSIS : Gravement blessé après une chute de cheval, Brady, étoile montante du rodéo, apprend qu’il ne pourra jamais participer aux compétitions ou même monter à cheval. En proie à une crise identitaire – comment persévérer lorsqu’on doit renoncer à tout ce qui constitue notre identité, à tout ce qui donne un sens à notre vie? ?, le jeune cowboy doit trouver une nouvelle raison de vivre et d’exister.

Le Cowboy (The Rider) est un bel hommage aux cowboys, les vrais, ceux qui passent leur vie à faire du rodéo, à monter les chevaux sauvages, les taureaux. Ils mettent leur vie en danger pour le thrill, l’adrénaline de cette compétition qu’est le rodéo. Brady est l’un de ces champions, qui suite à une chute et une blessure importante, doit dire adieu à ce qu’il aime le plus au monde, le rodéo. Il tente toutes sortes d’alternatives pour oublier. Il dresse des chevaux sauvages, il donne des conseils aux jeunes aspirants qui veulent faire du rodéo. Mais ce n’est pas suffisant, il en veut plus de cette vie.

Ce film est une semi-fiction, car cette histoire est fortement inspirée du vécu de Brady Jandreau. Il incarne Brady Blackbun. Les gens de sa famille et ses réels amis incarnent les autres personnages de cette semi-fiction. Bien que ce ne soient pas des acteurs, comme c’est inspiré de leur vraie vie, ils sont hallucinants de vérité. Et ce film est présenté à la fois comme une fiction et en partie sous forme d’un documentaire, avec des images d’archives réelles, des vidéos de rodéos, des entrevues avec les réelles personnalités, bref, c’est un bon mélange des deux mondes.

Le film montre comment le jeune Brady, cowboy dans une réserve indienne du Dakota du Sud, vit avec son père et sa sœur qui souffre de retard mental. Suite à l’accident, il devra faire le deuil de son ancienne vie, pour accepter sa nouvelle condition. Il devra dorénavant se contenter d’un petit boulot ennuyant et seulement rêver au rodéo par l’intermédiaire des vidéos et de ses souvenirs.

Avec un réalisme bouleversant, on nous montre la vie des habitants de cette réserve, la culture du rodéo, la relation entre hommes et chevaux. Les paysages sont à couper le souffle. Mes séquences préférées du film, sont lorsque Brady entraine un cheval sauvage à se laisser monter. Il l’apprivoise. C’est magique à regarder. Les autres moments touchants du film, surviennent alors que Brady rend visite à son meilleur ami Lane Scott, lui aussi victime d’un accident de rodéo. Il vit sous assistance dans une chambre d’hôpital. Lane est incapable de parler, de marcher, et il peine à bouger. Mais ses yeux s’illuminent devant des vidéos de rodéo, et lorsqu’il simule avec son ami Brady, une balade à cheval. C’est superbe!

Ce film est magnifique à voir, même si on est témoin du drame qui bouleverse la vie de ce jeune champion du rodeo, on apprend à mieux connaitre ce qui fait vibrer ces gens, dans un milieu qui nous est peu familier.

Un film de Chloé Zhao

États-Unis. 2017. 104 min (V.O.A.S.-T.F.). Drame écrit et réalisé par Chloé Zhao.

Distribution.: Brady Jandreau dans le rôle de Brady Blackburn

Tim Jandreau dans le rôle de Wayne Blackburn

Lilly Jandreau dans le rôle de  Lilly Blackburn

Cat Clifford dans le rôle de Cat Clifford

Lane Scott dans le rôle de Lane Scott

 

Knock

Également à l’affiche cette semaine, le film français Knock, avec Omar Sy. Voic l’article que j’ai écrit sur ce superbe film, que j’ai bien envie de revoir une deuxième fois, tellement il m’a fait du bien. Knock de Lorraine Levy, une comédie sociale rayonnante, un village aux personnages savoureux, Omar Sy astucieux et attachant!  Un réel divertissement! https://info-culture.biz/2018/05/10/knock-de-lorraine-levy-comedie/

 

Puis, pour bien rigoler et s’attendrir, le film tant attendu, sans être la suite de bienvenue chez les Ch’tits, mais avec le même amour pour ces gens qui viennent du Nord de la France, La Ch’tite famille, de Dany Boon, émouvant, attendrissant et à pleurer de rire! Un film pour toute la famille! https://info-culture.biz/2018/05/04/chtite-famille-de-dany-boon/

Finalement, AVENGERS – INFINITY WAR  en version 3D ou en version normale, en anglais ou en français.  Un film pour les amateurs des films de superhéros, d’une durée de 2 h 30, mais dont le temps passe très rapidement. La fin nous laisse tous sans mot et avec plein de questions en tête quant à la suite de la série de films de superhéros. N’oubliez pas, comme dans tous films de Marvel, il faut attendre jusqu’à la fin du générique pour voir la petite séquence en bonus d’environ une minute.

Également, tout le mois de mai, c’est Le mois du documentaire au cinéma le Clap, avec une programmation complète, diversifiée, passionnante à ne pas manquer.

Pour sa deuxième édition, de Voir en perspective, du 1er au 31 mai 2018, le mois du documentaire au cinéma le Clap, ce n’est pas moins que 45 documentaires que l’on peut voir, soit 89 représentations étalées sur 31 jours. Avec des sujets aussi variés : Politique, gastronomie, histoire, société, musique et danse, il y en a assurément pour tous les goûts, toutes les curiosités.

Le mois du documentaire pour en savoir plus sur la programmation, les horaires et les tarifs. http://moisdudoc.ca/

Pour l’horaire de tous ces films au cinéma Le Clap ainsi que la liste des autres films présentés dans ce cinéma :  http://www.clap.qc.ca/