Débat électoral : consensus au sein des partis politiques pour l’amélioration des services aux aînés!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
73
De gauche à droite : l'animatrice Françoise Guénette, François Paradis de la Coalition avenir Québec, Harold LeBel du Parti Québécois, Francine Charbonneau du Parti libéral de Québec et Sol Zanetti de Québec solidaire Photo ©Lise Breton

Le 5 septembre dernier se déroulait, à Québec, au CEGEP de Limoilou, le débat électoral portant sur les principaux enjeux touchant les aînés. Cet événement organisé par le Réseau FADOQ, l’AREQ-CSQ, l’AQRP, l’AQDR et le RIIRS permettait aux principaux partis politiques de formuler leurs engagements concrets sur ce sujet et également de répondre aux revendications des cinq associations organisatrices.

Lors de ce débat animé par la journaliste Françoise Guénette, Francine Charbonneau du Parti libéral du Québec, Harold LeBel du Parti Québécois, François Paradis de la Coalition avenir Québec et Sol Zanetti de Québec solidaire ont eu l’occasion de s’exprimer sur les enjeux touchant les aînés et de dévoiler leurs promesses électorales devant plus de 300 personnes.

De gauche à droite : Maurice Dupont, président du Réseau FADOQ ; François Paradis de la Coalition avenir Québec ; Francine Charbonneau du Parti libéral du Québec ; Sol Zanetti de Québec solidaire ; Lise Lapointe, présidente de l’AREQ-CSQ ; Harold LeBel du Parti Québécois ; Andrée Lamontagne, présidente du RIIRS ; Donald Tremblay, président de l’AQRP ; Pierre Lynch, premier vice-président de l’AQDR © Lise Breton

Avec le vieillissement de la population, le Québec est à un tournant décisif de son évolution. Il est plus qu’essentiel que le gouvernement place les aînés au cœur de ses priorités afin qu’ils puissent tous vivre dans la dignité. Au printemps dernier, les cinq associations d’aînés diffusaient d’ailleurs une plateforme commune. Ce document contenait des revendications qui démontraient une volonté d’améliorer les conditions de vie des aînés.

» Prendre connaissance des revendications et de la plateforme des cinq associations

À la suite du débat, il est possible d’affirmer que les partis politiques ont entendu le cri d’alarme lancé par les cinq associations et la population. Seul l’avenir pourra toutefois nous dire si le gouvernement en place tiendra ses promesses afin d’assurer aux aînés la dignité et le respect auxquels ils ont droit.

https://www.fadoq.ca/ile-de-montreal/

Crédit photos @Lise Breton