Rendez-vous incontournable du temps des fêtes,  Contes à passer le temps

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
47
Les-Contes-à-passer-le-temps-crédit-photo1
Les-Contes-à-passer-le-temps-crédit-photo1

Maxime Robin, metteur en scène de la huitième édition Contes à passer le temps nous reçoit amicalement dans les voûtes de la Maison Chevalier, dans le Petit Champlain, accompagné des six acteurs qui nous ferons encore rêvés et viendront sans doute effleurer votre âme comme la mienne par les textes de six auteurs de Québec, dont quelques-uns ont été rédigés à l’occasion d’une résidence d’écriture à Saint-Elie-de-Caxton sur l’invitation de Fred Pellerin.

Les-Contes-à-passer-le-temps-crédit-photo-2
Les-Contes-à-passer-le-temps-crédit-photo-2

Cette année, tous les auteurs ont eu comme commande d’inclure une chanson à leur texte et celle-ci a été mise en musique par Frédérick Brunet. Un ajoût qui à lui seul vaut le prix d’assister à cette soirée.

Ce spectacle est unique de par la proximité entre le public et les acteurs, sa conception ainsi que l’atmosphère qui règne dans cet endroit historique.

Jacques-Leblanc-crédit-photo
Jacques-Leblanc-crédit-photo

L’acteur Jacques Leblanc, récipiendaire du prix Paul-Hébert, natif de St-Roch débute le spectacle en nous amenant lorsqu’il était enfant au Château Frontenac pour Noël avec son grand-père, nul autre que monsieur Van Horne, l’homme qui a vu le diable. Texte écrit par Maxime Robin et Sophie Thibeault, ce récit provoque intrigue, colère, angoisse et pour la finale, l’enchantement. Une interprétation remarquable et un texte d’une grande créativité.

Israel-Gamache-crédit-photo
Israel-Gamache-crédit-photo

Arrive ensuite, du quartier Limoilou monsieur Laflamme, courtier en assurances qui veut aider sa vielle voisine, au prise avec un TAC et une difficulté de langage, à débarrasser son logement d’une multitude de choses accumulées au fil de plus de 60 ans. Réussissant enfin à pénétrer dans l’appartement, l’auteur du texte, Sophie Grenier-Héroux nous fait découvrir l’univers de cette femme ainsi que le bonheur de mieux prendre soin des autres.

Sarah-Villeneuve-Desjardins-crédit-photo
Sarah-Villeneuve-Desjardins-crédit-photo

Dans le quartier St-Roch, Globe Nicole, interprété par Sarah Villeneuve-Desjardins, raconte comment la rencontre d’une personne peut changer notre vie! Quelle belle histoire touchante et quelle merveilleuse façon de transmettre le texte et chanson écrits par Marc-Antoine Marceau.

Valérie-Laroche-crédit-photo
Valérie-Laroche-crédit-photo

L’actrice Valérie Laroche, à la voix divine, raconte avec intensité et de façon burlesque l’histoire écrite par Isabelle Hubert, décrivant l’écoeurite aigue du temps des fêtes pour finalement réaliser à quel point nos racines familiales sont importantes.

 

Linda-Laplante-crédit-photo
Linda-Laplante-crédit-photo

Le conte, le Divin est partout, de Joëlle Bond, raconté par Linda Laplante, se veut une histoire générationnelle et familiale tout à la fois crédible et imaginative.

Quant à l’Amour au temps des souffleuses, interprété par Marc-Antoine Marceau dont le récit fut composé par Jean-Michel Girouard, raconte jusqu’à quel point on peut aller pour courtiser l’âme sœur!

Marc-Antoine-Marceau-crédit-photo
Marc-Antoine-Marceau-crédit-photo

À la distribution de six comédiens s’ajoute cette année un septième interprète, musicien cette fois, pour faire de cette édition des Contes à passer le temps une édition

musicale.

Ensemble, ils composent une fresque diversifiée et colorée, quelque chose qui, pour eux, ressemble à Québec. Mais Québec vue de l’intérieur, dans son quotidien, sa petite histoire, ses petites histoires.

Les-Contes-à-passer-le-temps-crédit-photo-1
Les-Contes-à-passer-le-temps-crédit-photo-1

Que ce soit votre huitième ou votre première fois, venez vous réchauffer le cœur dans les voûtes de la Maison Chevalier pour les Contes  à passer le temps, de la Vierge Folle, et vous servir dans leur irrésistible comptoir à desserts !

Maxime-Robin-crédit-photo
Maxime-Robin-crédit-photo

Présentée en collaboration avec Premier Acte et Le Centre de Valorisation du Patrimoine vivant.

Assistance à la mise en scène et régie : Valérie Boutin

Direction artistique: Jean-Michel Girouard, Maxime Robin, Sophie Thibeault

Direction de production: Maxime Robin, Sophie Thibeault

Présentés du 14 au 30 décembre 2018 dans les voûtes de la Maison Chevalier
au 50, rue du Marché Champlain:

Les 14, 20 et 21 décembre, 20h00

Les 15, 16, 22, 23, 28, 29 et 30 décembre, 15h00 et 20h00

Billets en vente sur  premieracte.ca ou sur  lepointdevente.com

Au coût de 28$ (courant), 21$ (30 ans et –), 24$ (60 ans et +)
et 18$ (groupe, 12 personnes et +), taxes et frais de service inclus.

Achat par téléphone et information: 418 694-9656

http://Premieracte.ca
870, avenue De Salaberry