Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare par le théâtre du trident et Flip Fabrique présenté à Montréal à La Tohu

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
59

Pour 10 représentations, du 30 janvier au 10 février 2019 à la TOHU, l’art circassien s’immisce dans le théâtre classique dans un Shakespeare bouffon, rocambolesque et athlétique : Le Songe d’une nuit d’été. Résultat de la réunion de l’une des plus importantes compagnies québécoises, le Théâtre du Trident, avec la joyeuse bande de virtuoses de FLIP Fabrique, voilà un spectacle irrésistible, qui décoiffe les conventions et apporte une tout autre énergie à ce monument de la dramaturgie.

Le songe d’une nuit d’été © Stéphane Bourgeois
Le songe d’une nuit d’été © Stéphane Bourgeois

« C’est avec des papillons au ventre que nous présentons à Montréal ce Songe d’une nuit d’été. Une histoire qui va puiser dans notre inconscient, une forêt où les désirs s’entremêlent, une fantaisie shakespearienne conçue à l’origine comme un cadeau. Donc, une comédie sur l’amour : l’amour sous toutes ces formes, l’amour fou, l’amour qui se cherche, le désir violent, l’amour aveugle. J’espère donc que ce spectacle vous réchauffera de l’intérieur, qu’il vous chuchotera des mots doux ou qu’il parlera aux créatures qui habitent vos rêves. » – Anne-Marie Olivier, directrice artistique et codirectrice générale, Théâtre du Trident

Par une nuit d’été, un roi jaloux, une reine des fées volage, deux couples d’amoureux en fuite et une troupe de théâtre médiocre se croisent dans une forêt enchantée. Quand le malicieux Puck étourdit les esprits en distribuant un philtre d’amour, les passions se déchaînent… Véritable ode au désir, la plus célèbre comédie shakespearienne est ici dépoussiérée, aérée et vivifiée par le metteur en scène Olivier Normand, qui déploie les acrobaties de FLIP Fabrique et la musique originale de Josue? Beaucage pour envelopper l’intrigue d’un voile onirique.

 

« Les choses de l’amour sont complexes et mystérieuses. Il faut témoigner de leur complexité, parler de leurs facettes multiples et réfléchissantes, de leurs folies et de leurs nuances. Il faut écouter Shakespeare nous parler des troubles intimes de son époque qui sont encore les nôtres. Du désir. Des labyrinthes de la nuit, de l’envie de s’y perdre d’y rester. De l’amour qui rend fou. De l’amour qui rend beau. De l’amour qui couche des forêts par terre. Il faut entrer dans le repli secret des baisers et se perdre un moment dans le lieu confus du désir. » – Olivier Normand, metteur en scène

Le Songe d’une nuit d’été réunit sur scène pas moins de 14 interprètes, comédiens et acrobates : Marc Auger, Josué Beaucage, Emmanuel Bédard, Hugues Frenette, Jean-Michel Girouard, Valérie Laroche, Arielle Lauzon, Maude Boutin-St-Pierre, André Robillard, Jean-Sébastien Ouellette, Marilyn Perreault, Mary-Lee Picknell, Tristan Robquin et Mathias Reymond. L’auteure Michelle Allen signe la traduction de cette relecture chaudement saluée pour son originalité et son audace à sa création à Québec en 2017, spectacle qui avait conquis près de 12 000 spectateurs de la Vieille Capitale. « La TOHU est heureuse de présenter ce spectacle hybride où le théâtre et les arts du cirque fusionnent pour revisiter un classique. Le métissage des disciplines mène souvent à d’étonnantes découvertes, comme en fait foi la proposition du metteur en scène Olivier Normand », conclut Stéphane Lavoie, directeur général et de la programmation de la TOHU.

Coproduites par le Trident et FLIP Fabrique, ces dix représentations à Montréal donnent le coup d’envoi à une vaste tournée québécoise.

Le songe d’une nuit d’été, du 30 janvier au 10 février 2019 à la TOHU à Montréal

Informations : http://tohu.ca/fr/