Blackbird, du 12 au 23 février 2019 À Premier Acte

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
24
Premier-acte
Premier-acte

La pièce Blackbird de David Harrower (traduction de Zabou Breitman et Léa Drucker) est publiée et représentée par l’Arche, éditeur et agence théâtrale.

Pour les acteurs comme pour les spectateurs, Blackbird est un marathon couru comme un sprint. C’est essoufflant, remuant, vivant.

C’est arrivé il y a quinze ans.

Ils ne se sont pas revus depuis. Il a fait six ans de prison, a changé d’identité, a reconstruit sa vie.

Elle est restée confinée au quartier où ça s’est passé. Jusqu’à ce qu’elle tombe par hasard sur sa photo dans un dépliant. Un cliché qui la replonge dans les méandres de l’histoire nébuleuse et irrésolue qu’ils ont vécue.

Blackbird
Blackbird

Il y a quinze ans, Una et Ray se sont aimés.

Mais entre une jeune fille de 12 ans et un homme d’une quarantaine d’années, peut-on parler d’amour ?

Pour élucider cet épisode qui a fait voler son existence en éclats, Una va à la rencontre de Ray. Elle le surprend à son lieu de travail, un entrepôt, où prend place un huis clos qui résonne comme quinze années de silence, d’incompréhension, de doute.

Le doute. Nous le portons tous. Collectivement, nous questionnons plus que jamais les limites de la légitimité sexuelle. Avec ce premier spectacle à la langue acérée et chirurgicale, L’Apex effectue une prise de parole nécessaire sur un sujet actuel et brûlant.

Production: L’Apex, Texte: David Harrower, Traduction: Zabou Breitman, Léo Drucker, Mise en scène: Olivier Lépine, Assistance à la mise en scène: Lauren Hartley, Concepteurs: Marianne Lebel, Olivier Lépine, David Mendoza Hélaine, Distribution: Gabrielle Ferron et Réjean Vallée.

https://www.premieracte.ca/nous-joindre.php