Le Centre de prévention du suicide de Québec lance sa 2e campagne majeure de financement

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
25
banniere_CPS

Partenaires et collaborateurs du CPSQ se rassembleront dans le cadre du Déjeuner des partenaires, le mardi 5 février, à 7 h 30, au Centre communautaire Jean-Guy Drolet.      Ce sera l’occasion de rassembler les gens du milieu et de favoriser les échanges entre les différents intervenants. Se déroulera par la suite l’annuel 5 à 7 Reconnaissance au Domaine Maizeretde 17 h à 19 h 30, soirée au cours de laquelle sera soulignée l’implication de toutes les personnes qui, par une œuvre, une activité ou une levée de fonds, ont appuyé le CPSQ dans la dernière année. Ce sera également l’occasion de remettre le prix Michael Sheehan, afin de souligner l’engagement et la persévérance d’un bénévole.

Le mercredi 6 février sera marqué par le lancement de la campagne majeure de financement 2018-2023 du CPSQ. Les médias sont d’ailleurs conviés au lancement qui se tiendra sous forme de conférence de presse de 10 h 30 à 12 h en présence de la direction et du conseil d’administration du CPSQ, ainsi que du cabinet de campagne, qui sera dévoilé au même moment.

Le jeudi 7 février, à 19 h, aura lieu au Centre Vidéotron une partie de hockey particulière des Remparts de Québec. Le CPSQ s’associera pour l’occasion à l’équipe afin de sensibiliser tant le public que les joueurs à l’importance de la santé mentale. L’organisme prendra entre autres part à une mise au jeu protocolaire. De plus, un kiosque animé par l’organisme et une vidéo permettra aux partisans de se renseigner sur les divers services offerts à la population.

Tout au long de la Semaine nationale de prévention du suicide, d’autres acteurs se mobiliseront pour soutenir la cause, dont les élus des différents paliers gouvernementaux qui porteront le ruban en appui à la prévention du suicide, ainsi que des étudiants de l’Université Laval qui se mobiliseront dans tous les pavillons du campus.

PARLER DU SUICIDE SAUVE DES VIES

En plus de sensibiliser un maximum d’acteurs et de stimuler leur engagement, la campagne a également pour objectif d’encourager la demande d’aide et favoriser la prise de parole. « Le slogan Parler du suicide sauve des vies rappelle qu’il est nécessaire de parler pour agir en prévention du suicide, tant individuellement que collectivement. C’est en laissant place au dialogue et en étant à l’écoute qu’il sera possible de renforcer le filet humain et bâtir des communautés sans suicide », commente Mme Lynda Poirier, directrice générale du Centre de prévention du suicide de Québec.

À PROPOS DU CENTRE DE PRÉVENTION DU SUICIDE DE QUÉBEC

Ouvert en tout temps, 24 h sur 24 et 365 jours par année, le CPSQ offre plusieurs services d’intervention sans attente, et ce, gratuitement, que ce soit pour les personnes suicidaires ou les personnes endeuillées par un suicide. Contrairement à la croyance populaire, ce sont bien des intervenants formés en intervention qui offrent les services du CPSQ, et non des bénévoles, car il y a une grande différence entre écoute et intervention. Bien que le premier soit indispensable, le deuxième permet une approche professionnelle et ciblée là où se démarque le CPSQ.

Fondé en 1978, le CPSQ est le premier organisme reconnu au Canada en matière de prévention du suicide. Il offre, dans la grande région de Québec, un ensemble de services professionnels et spécialisés visant la prévention, l’intervention et la postvention auprès de personnes suicidaires, de leurs proches et des personnes endeuillées. Le CPSQ est le fier instigateur de plusieurs programmes novateurs en prévention du suicide, notamment le Service intégré de liaison, d’accompagnement et de relance (SILAR). Il agit à titre de formateur pour le programme Les Sentinelles en prévention du suicide et propose de nombreuses formations.

POUR PLUS D’INFORMATIONS :
www.cpsquebec.ca | Facebook : @cpsdequebec