MOI de René Homier-Roy et Marc-André Lussier, biographie d’un homme et de la culture québécoise!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
31
Moi, biographie de René Homier-Roy

René Homier-Roy a écrit, avec la collaboration de Marc-André Lussier, sa biographie aux éditions Leméac, en mars 2018. Ce bouquin, en plus de faire le tour de la carrière immense de cet homme aux multiples talents, nous donne aussi accès à sa vie personnelle dont il a toujours peu parlé. Mais surtout, on fait le tour de la culture et des médias, depuis les 70 dernières années. Ce sont de beaux souvenirs nostalgiques que nous propose René Homier-Roy avec sa mémoire phénoménale de la culturelle Québécoise. C’est très original comme idée.

 Résumé : Personne n’a accompagné le développement de la culture québécoise comme lui. Depuis cinquante ans, René Homier-Roy en a été le témoin privilégié, le critique implacable, le défenseur enthousiaste. Personne n’a comme lui conquis les sommets de la presse écrite, de la télévision et de la radio, où il nous a accompagnés, conseillés, mis en garde et divertis. Pendant toutes ces années, nous l’avons suivi avec passion – et il nous a vus grandir. Pour la première fois, il a accepté de parler, de se raconter, mais surtout de raconter le monde de la culture et des médias, où il a tout vu, tout connu. Il a choisi d’ouvrir sa mémoire au critique de cinéma Marc-André Lussier, mais c’est sa voix et son regard que nous retrouvons, toujours aussi justes, francs, colorés. Au fil des pages, nous découvrons le visage d’un homme discret malgré les apparences, chez qui l’humour et l’autodérision sont au fond des signes de politesse d’un cœur qui a beaucoup aimé.

 Une biographie, cela peut parfois sembler long à lire, si elle entre trop dans les détails d’une carrière par exemple. Mais ce que j’aime particulièrement avec la structure de cette biographie, c’est qu’on alterne bien entre la biographie, tout de même assez détaillée, et décrite par Marc-André Lussier et les anecdotes, souvenirs et réflexions de René Homier-Roy sur divers thèmes et sujets.

Ainsi, on fait un petit tour de l’enfance de René, de l’origine de son nom, en passant par son travail de nuit, étant étudiant, à la Continental Can, une compagnie qui fabriquait des boites de tôles. Puis, René nous raconte sa relation avec son père, son goût pour l’architecture et son appétit pour la culture, très jeune, qui l’a poussé à se rendre souvent à New York pour voir du cinéma qui n’était pas accessible autant au Québec.

Et c’est ainsi de chapitre en chapitre. On avance progressivement dans la biographie de sa vie, sa carrière, son conjoint Pierre, ses amis de longue date, sa faillite, ses magazines, etc. Et en parallèle, René nous parle de sa vision de la musique, des chansons, du théâtre, de littérature, de la télévision, des beaux-arts, du cinéma, de la radio, des médias et de politique culturelle. C’est fascinant!

C’est intéressant, toutes ses anecdotes qu’il nous raconte. Également, il nous fait nous rappeler des moments marquants de notre cinéma, notre télé, notre musique… Il revisite toute la culture québécoise des 70 dernières années, sous toutes ses formes et dérivés.

J’ai toujours aimé profondément René Homier-Roy, autant dans son émission de télé À première vue, où il parlait cinéma, ou encore dans ses entretiens dans Viens voir les Comédiens. Je me rends compte que c’est probablement parce qu’il est, en plusieurs points, semblable à moi. C’est du moins ce que j’ai découvert à la lecture de ce livre. Il est un amoureux fou de cinéma et de littérature.  En plus d’aimer tout genre de créations artistiques. Il n’arrive pas à se départir des livres qu’il affectionne le plus, se disant qu’il voudrait les relire un jour. Et cet extrait résumé également mon propre questionnement. «Je me suis posé la question : est-ce que ma vie est plate au point où je ressens toujours le besoin de plonger dans l’univers d’un autre ? La réponse est oui et non. Le plaisir des mots qu’on trouve dans les livres ne peut pas être reproduit de la même façon dans le quotidien. D’une certaine façon, on peut aussi se projeter soi-même dans des histoires qu’on ne pourrait se permettre de vivre en réalité. »

Au final, cette biographie fort intéressante de René Homier-Roy est également un beau survol nostalgique de la culture au Québec.

Amoureux fou de cinéma, de littérature et de théâtre, René Homier-Roy anime l’émission Culture club à la radio de Radio-Canada.

Ardent cinéphile, Marc-André Lussier est journaliste à La Presse. Il a aussi été chroniqueur à la radio de Radio-Canada, animateur des capsules Cinéma vérité (ARTV) et coanimateur de l’émissionÀ l’affiche cette semaine (Télé-Québec).

Date de parution : 7 mars 2018

Prix indicatif : 26.95 $

Format : 14 x 21,6 cm

Nombre de pages : 272

Discipline : Culture

Spécialité : Oeuvre tous publics

Édition Leméac

http://www.lemeac.com/