Théâtre Périscope : »Astronettes, la longue marche vers les étoiles » du 12 février au 2 mars

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
73
»Astronettes, la longue marche vers les étoiles »

Un théâtre qui rend hommage aux pionnières, à toutes les femmes qui ont ouvert les portes pour les autres héroïnes des temps modernes.

En 2035, un équipage composé uniquement de femmes s’envole pour la première mission de colonisation de la planète Mars. À travers leur épopée, entremêlée d’images et de vidéos d’archives, on suit le parcours des pionnières de la conquête spatiale et des grandes aventurières de l’Histoire.

Une mise en scène fabuleuse par la directrice artistique Marie-Josée Bastien, et l’instigatrice de ce projet Caroline B. Boudreau, ce récit d’anticipation entraîne le spectateur dans l’exploration spatiale et dans la découverte des prouesses trop souvent méconnues des pionnières de ce domaine.

Avec les casques pour aller dans l’espace

On a l’impression de vivre l’expérience totale du début à la fin, pour un départ dans l’espace. On entend le micro comme si on était sur place à la tour de contrôle.  On voit toutes les difficultés des femmes à se faire une place dans ce milieu d’hommes.

On voit leurs rivalités et leurs amitiés, leurs épreuves comme leurs victoires. Parallèlement à l’entraînement qui les mènera enfin dans les étoiles, l’on retrace l’histoire réelle des premières femmes de la conquête spatiale et le parcours de l’aventurière Alexandra David-Néel. Des femmes curieuses et audacieuses, des sortes de géantes sur les épaules desquelles nos pionnières de l’espace se tiendront debout pour se rapprocher de l’infini. Par des images et vidéos d’archives, nous découvrirons ces icônes de l’Histoire. En écho à la quête de nos héroïnes, les femmes du passé s’adressent à celles du futur.

Affiche

La détermination, et la persévérance auront gain de cause.  On y apprend beaucoup de choses véridiques à travers cette fiction.  Finalement, on assiste au départ comme si la fusée décollait avec le bruit comme un tremblement de terre, et la fumée.

Une pièce rafraichissante et captivante avec projection vidéo et musique appropriée. Les comédiennes jouaient comme si leur vie dépendait de ce rêve. On y croyait, elles étaient vraiment crédibles.

Extrait Astronettes, la longue marche vers les étoiles :

« Le seul moyen de se débarrasser d’une obsession, c’est de la réaliser. »

Un peu d’histoire à travers cette pièce

On s’est inspiré des astronautes et aventurières comme Valentina Terechkova (1ere femme de l’espace). D’Alexandra David-Néel : (Première femme à pénétrer dans la ville de Lhassa) Les femmes du Mercury 13 (13 femmes qui participent au même test que l’équipe d’élite composée par la NASA ; malheureusement le projet est dissous un an plus tard)

Idée originale › Caroline B. Boudreau / Texte et mise en scène › Marie-Josée Bastien et Caroline B. Boudreau / Assistance à la mise en scène › Blanche Gionet-Lavigne /
Distribution › Claude Breton-Potvin, Véronika Makdissi-Warren, Mélissa Merlo, Guillaume Perreault et Claudiane Ruelland /
Décor › Amélie Trépanier / Musique › Stéphane Caron / Costumes › Kate Lecours / Vidéo › Louis- Robert Bouchard / Lumière › Keven Dubois

Une production du Théâtre Niveau Parking
Mardi et mercredi à 19 h / jeudi et vendredi à 20 h / samedi à 16 h (à l’exception du samedi 16 février 14 h)
Salle Principale du Théâtre Périscope – 2, rue Crémazie Est, Québec
prévente : 23 $* | une fois le spectacle en cours : 36 $*