La Création de Haydn, un chef-d’œuvre qui remplit ses promesses en compagnie des Violons du Roy, des solistes invités, de la Chapelle de Québec et sous la direction du chef charismatique Jonathan Cohen

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
127
L’ensemble Les Violons du Roy

En ce mercredi soir, au Palais Montcalm de Québec, un vaste public avait beaucoup d’attente face à une grande œuvre qui l’on peut considérer comme la plus belle création musicale de ce compositeur. Devant nous, près de 40 musiciens composent en cette soirée l’ensemble Les Violons du Roy auquel se joignent trois solistes et les 30 choristes de la Chapelle de Québec, le chœur rattaché aux Violons du Roy.

Salut final des artistes lors de la Création de Haydn

L’exécution de La Création est tout à fait spectaculaire. Le propos de l’œuvre dans les paroles du livret repose sur la Genèse de la création du monde, allant du chaos initial à la naissance de Adam et Ève. En soi, la musique de Haydn est superbe. Elle colle directement aux paroles en y apportant des couleurs magnifiques, des agencements de structures musicales avec tellement de richesses en sonorités et dans l’emploi des instruments. Ainsi le chaos initial de la création du monde est fort bien énoncé musicalement. Puis, c’est l’apparition de la terre et de la mer et par la suite des animaux ainsi que la naissance d’Adam et Ève. Il faut voir et entendre comment d’une façon extraordinaire et géniale, Haydn a accompagné les paroles par une illustration brillante et imagée en utilisant les instruments à vent par exemple et avec le chœur pour rendre hommage à la création.

Jonathan Cohen, directeur musical des Violons du Roy

Pour une première fois, La Chapelle de Québec, ce chœur fondé par Bernard Labadie, était dirigé par le chef Jonathan Cohen. Or, la cohérence, la force, la justesse des choristes étaient d’une telle perfection. Tout à fait splendide. Au plan vocal, trois invités. La soprano allemande Anna Lucia Richter nous a ébloui avec sa voix cristalline, ses aigus si fluides et ses magnifiques vocalises. Son expressivité également est fort agréable. Le baryton allemand Thomas E, Bauer à la diction parfaite offre une présence forte et puissante dans son rôle. Quant au ténor britannique Allan Clayton, il nous a donné une prestation si belle et émouvante constamment. Il se fait tellement convaincant et sincère.

Jonathan Cohen, le nouveau directeur musical des Violons du Roy, a assuré une direction si sûre et inspirante pour tous les musiciens et les chanteurs ainsi que pour nous le public. Intense, nuancé, vif, énergique, il avait toutes les qualités auxquelles on s’attend d’un chef. Quel bon choix comme directeur musical pour Les Violons du Roy.

Ce concert remarquable et exceptionnel est repris ce soir à 20 h 00 au Palais Montcalm. Également, il sera donné à Montréal le dimanche 3mars à 19 h 30 à la Maison Symphonique.

Crédits-photos : Courtoisie et Laurent Patenaude

http://www.violonsduroy.com/fr/evenements/jonathan-cohen-et-la-creation-de-haydn/2019-02-28-20-00

http://www.violonsduroy.com/fr/evenements/jonathan-cohen-et-la-creation-de-haydn/2019-03-03-19-30