Christine – la reine garçon  à la Bordée – une pièce à voir absolument !

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
125
Christine, la reine garçon

Du 16 avril au 11 mai 2019

Durée : 2h30 incluant l’entracte

Propos de la pièce

Suède, 1649. La reine Christine, anticonformiste et avant-gardiste, invite le philosophe René Descartes pour tenter de comprendre le sentiment amoureux qui la tenaille à la lumière de la raison.  Elle semble être amoureuse d’une femme.  De toute façon elle refuse de se réduire au rôle d’épouse d’un futur roi et de se soumettre. Elle veut éduquer son peuple et en même temps demeurer son libre arbitre pour elle-même.

À propos de Christine – la reine garçon

Christine, la Reine garçon est un personnage inspirant qui a vécu au 17è siècle en Suède. C’est l’histoire de la vie d’une reine qui s’est battue pour faire sa place et une reine qui voulait éduquer son pays.  (La culture avant la guerre)

« Nous avons besoin d’écoles, de bibliothèques, de savants, de poètes. Je veux faire de mon pays le plus sophistiqué d’Europe. »

(Extrait du texte Christine, la reine-garçon)

Marianne-Garceau-rôle-de-la-reine

Christine est un personnage rempli de paradoxes, ce qui crée sa richesse.  Marianne Marceau est FABULEUSE ET SUBLIME dans son interprétation.

Il ne faut pas oublier que Christine a été élevée comme un garçon. Même si elle avait une attirance pour les femmes, elle demeure amoureuse que d’une seule chose : son libre arbitre.

La notion de libre arbitre amenée par Descartes  (interprété par Jean-Michel Déry) l’aidera à prendre une décision dont les historiens parleront longtemps.  En effet, elle s’est choisie, mais a pris soin de prendre son cousin comme « fils » pour lui succéder au trône.

En parlant du cousin, (interprété par Éliot Laprise), il est amoureux fou de la reine Christine qui le rejette à chaque fois.  Il est tellement bon dans son rôle, qu’il en fait presque pitié.

Christine, la reine-garçon et quelques personnages

Christine a gouverné pendant 10 ans et elle a décidé de quitter le pouvoir pour assumer son individualité.

Cette pièce a été jouée en 2012 pour la première fois

Il y a également un film sur Christine de Suède

Décor et costumes

Un grand escalier mobile en palier et quelques lanternes suffisent pour voir arriver et partir les gens.  Pour ce qui est des robes et habits, ils sont représentatifs de l’époque. La reine-garçon n’est pas féminine, et porte une tenue garçonnière.

Une pièce qui porte à réfléchir

Michel Marc Bouchard, auteur couronné de succès, livre ici l’une de ses plus belles pièces. Sur fond de réflexion philosophique, d’intrigue politique et d’histoire d’amour, il pose l’une des questions les plus préoccupantes de notre société par les temps qui courent : entre les aspirations individuelles et le bien commun, que choisir ?

L’ÉQUIPE
Texte : Michel Marc Bouchard
Mise en scène : Marie-Josée Bastien
Assistance à la mise en scène :  Émile Beauchemin

DISTRIBUTION
Jonathan Gagnon (Ambassadeur de France en Suède)
Jean-Michel Déry  (René Descartes – Philosophe français)
Réjean Vallée    (Chancelier de Suède)
Simon Lepage   (Fils d’Axel)
Marianne Marceau  (La reine Christine)
Eliot Laprise  (cousin de Christine)
Ariane Bellavance-Fafard  (Première dame de compagnie de la reine)
Frédérique Bradet  (Seconde dame de compagnie de la reine)
Érika Gagnon  (mère de Christine et veuve du roi Gustav)
Vincent Michaud  (L’albinos)

CONCEPTION
Décor : Marie-Renée Bourget Harvey
Costumes : Sébastien Dionne
Lumières : Sonoyo Nishikawa
Musique originale : Stéphane Caron

ÉQUIPE DE PRODUCTION
Assistance à la scénographie : Marilou Bois
Assistance aux costumes : Marie-Sophie Gauthier
Maquillages : Élène Pearson
Construction du décor : Conception Alain Gagné
Confection des costumes : Par Apparat
Régie générale : Marc Doucet
Photos du programme : Nicola-Frank Vachon

L’AUTEUR// Michel Marc Bouchard

Michel Marc Bouchard a écrit plus de 25 pièces, traduites en plusieurs langues et jouées dans les plus prestigieux théâtres et festivals de par le monde. Ses œuvres les plus connues sont Les Feluettes, Les Muses orphelines, Le Chemin des passes dangereuses, L’Histoire de l’oie, le Voyage du Couronnement, Les Grandes Chaleurs, Tom à la ferme, Christine, la reine-garçon et La Divine Illusion. Au printemps prochain, sera présentée au TNM sa toute nouvelle pièce, La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé.

Il a reçu de nombreux prix, notamment le Prix du Centre national des arts (Ottawa), le Prix de la SACD (Paris), le Lambda Award (New York) et le Primo Candoni (Italie). Tout récemment, il a reçu le Prix Laurent- McCutcheon et le Prix Gascon-Thomas. Michel Marc Bouchard est Officier de l’Ordre du Canada, Chevalier de l’Ordre national du Québec et membre de l’Académie des lettres du Québec.

Plusieurs de ses œuvres ont été adaptées pour le cinéma dont Les Feluettes (John Greyson, 1996), prix Génie du meilleur film : L’Histoire de l’oie (Tim Southam, 1998), prix Gémeaux de la meilleure œuvre dramatique ; Les Muses orphelines (Robert Favreau, 2002), Les Grandes Chaleurs (Sophie Lorain, 2005) ; Tom à la ferme (Xavier Dolan, 2013), prix de la critique Mostra de Venise, et La Reine-garçon (Mika Kaurismäki, 2015), prix du public au Festival des films du monde de Montréal.

Les Feluettes dans sa version lyrique a été créée à l’Opéra de Montréal (2016) sur une musique de Kevin March et son adaptation de La Reine- garçon, sera au Canadian Opera Company de Toronto sur une musique de Julien Bilodeau, compositeur également de son nouvel opéra La Beauté du monde pour l’Opéra de Montréal.

Michel Marc a également collaboré avec Michel Lemieux et Victor Pilon à l’installation multimédia Cité Mémoire, hommage au 375e anniversaire de la ville de Montréal.

LA METTEURE EN SCÈNE //Marie-Josée Bastien

Comédienne, metteure en scène et auteure, Marie-Josée Bastien est également directrice artistique du Théâtre Niveau Parking et membre du Théâtre Les Enfants Terribles. Très impliquée dans son milieu, elle enseigne depuis 1997 au Conservatoire d’art dramatique de Québec ainsi que dans différentes écoles de théâtre de la Province de Québec.

Aux Prix d’excellence des Arts et de la Culture de Québec, Marie-Josée est plusieurs fois récipiendaire du prix de la Mise en scène : Incendies (2018) Richard III (2009), On achève bien les chevaux (2007) etImpromptu(2003) ainsi que du prix de la révélation de l’année en 1993. De plus, elle a remporté le Prix de la Critique 2012 pour son interprétation de Noëlla dans Temps de Wajdi Mouawad et a été en nomination pour le prix Siminovitch, prestigieuse récompense qui honore un metteur en scène qui fait figure de proue dans le domaine du théâtre, à l’automne 2013.

Metteure en scène d’une trentaine de spectacles, dont Incendies, Les Nervures Secrètes, Closer-Tout contre toi, Gloucester, Macbeth, l’Éveil, Act of God. Hamlet, interprète dans plus d’une cinquantaine de créations et productions théâtrales sur les différentes scènes du Québec et de l’Europe, auteure d’une quinzaine d’œuvres dont plusieurs ont été récompensées (Mon Petit Prince, Éclats et autres libertés, La Librairie, Impromptu, Carpe Diem) et font l’objet de tournées internationales, Marie-Josée Bastien est une artiste vouée entièrement au théâtre.

La Bordée, 315 rue Saint-Joseph Est Québec G1K 3B3/tél: 418-694-9721