Un 10ème Gala honorifique de la Société de l’Ordre du Bleuet pour les arts et la culture

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent ( 5,00 étoiles sur 5) - 1 avis
98
Martin Gaudreault

Le 20 mars dernier, le nom des 9 lauréats 2019 ont été dévoilés lors d’une conférence de presse présentée au Centre culturel de Mont-Jacob de Jonquière. Michel Bonneau, président de la Société de l’Ordre du Bleuet pour les arts et la culture, a annoncé la tenue du 10e Gala honorifique qui se tiendra le 14 juin à la Salle Pierre-Gaudreault du Centre culturel de Jonquière. Les lauréats 2019 sont, à titre posthume, Paul Davis et Gilbert Langevin, pour souligner l’engagement, Céline Gagnon, dans la catégorie Diaspora, Julie Boulianne et, finalement, dans la catégorie des artistes régionaux, Marjolaine Bouchard, Bruno Chabot, Gisèle Munger, Réal Simard et Martin Gaudreault, dont nous avons souhaité tracer un portrait.

Martin Gaudreault

Le photographe de Roberval, Martin Gaudreault, est un chasseur d’images depuis plusieurs années. Il interprète les paysages sous le regard animé de la passion. Il met en lumière les détails de la nature principalement, mais aussi des paysages dans lesquels la poésie est particulièrement présente. Ses photographies ont fait l’objet de plusieurs publications, notamment dans des revues spécialisées telles 500Px, Viewbug, Youpic et National Geographic. René Richard, son grand-oncle, l’un des peintres canadiens qui a su le mieux exprimer la solitude des grands espaces nordiques à travers les saisons, est l’une de ses principales influences artistiques. Passionné par les couleurs des saisons, le photographe Martin Gaudreault a su capter ce changement tonal à travers des compositions qui témoignent de l’instant présent. Pour l’artiste photographe, la photo n’est jamais une image prise au hasard, c’est une mise en narration et une prise de conscience de la beauté naturelle et silencieuse qui existe tout autour de nous. A travers la sensation expressive du photographe, qui ressent des émotions à travers son outil de travail, il va immortaliser son témoignage contemplatif. L’univers imagé de Martin Gaudreault est un espace à découvrir exprimant la diversité des paysages québécois et des éléments qui les composent, parfois fragiles et éphémères.

Ce photographe autodidacte a obtenu plusieurs médailles d’argent ces dernières années grâce au Mondial Art Academia et à l’Académie Arts Sciences Lettres de Paris. Il a exposé à plusieurs reprises en Europe, notamment en France au Carrousel du Louvre, en Italie et en Angleterre. Il est membre de plusieurs associations professionnelles réputées, tant au Canada qu’en France et il a été le premier photographe a avoir été admis à l’Académie internationale des beaux-arts du Québec (AIBAQ). C’est un artiste très impliqué dans son milieu depuis 41 ans qui partage sa passion de la photographie en l’enseignant et en donnant des conférences.

C’est ainsi que marrainé par trois femmes d’exception, Louiselle Harvey Otis, Nancy Guillemette et Johanne Bouchard, le 14 juin prochain, Martin Gaudreault sera reçu membre de la Société de l’Ordre du Bleuet pour les arts et la culture, une reconnaissance qui rend hommage aux ambassadeurs culturels au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

« Cette reconnaissance est très valorisante pour moi. C’est une marque importante, elle vient du milieu des arts et de la culture et d’un processus très rigoureux. Toutes les distinctions sont très valorisantes, mais celle-ci a une saveur particulière car c’est ma région qui me la décerne, ce qui signifie que ma contribution aux domaines des arts et de la culture sera reconnue éternellement. Un merveilleux cadeau que la vie me fait ! », témoigne le photographe honoré.

La Société de l’Ordre du Bleuet

Fondée en 2007 par l’artiste peintre et sculpteur Jérémie Giles, la Société de l’Ordre du Bleuet rend hommage aux personnes ayant contribué de manière exemplaire à la richesse culturelle du Saguenay–Lac-Saint-Jean. La toute première personne a avoir obtenu cette distinction est la journaliste et écrivaine Christiane Laforge – directrice à la retraite de la Section des arts des journaux Le Quotidien et Progrès-Dimanche. Depuis lors, une centaine de personnalités ont reçu cet honneur. Pour l’édition 2019, vingt-quatre candidatures étaient en jeu en septembre 2018. Parmi elles, huit ont été déposées au cours de la dernière année. Sur les vingt-quatre candidatures, vingt ont été soumises pour la seconde évaluation. Finalement, neuf personnes ont été sélectionnées et seront reçues « Membre de l’Ordre du Bleuet » le 14 juin prochain.

Bien que la Société de l’Ordre du Bleuet souhaite réunir des lauréats représentant toutes les disciplines artistiques, leurs choix dépendent des candidatures déposées. Cette année, la musique domine parmi les disciplines pratiquées par les lauréats, suivie par la littérature et les arts visuels.

Les détails sur le site: http://ordredubleuet.blogspot.com/

Crédit photo: Courtoisie