Un nouvel arrêt créatif, artistique et culturel incontournable ouvre ses portes à Saint-Jean-Port-Joli. Le VIVOIR – Boutique et ateliers

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
17
Le vivoir

Il y a eu le 19 juin dernier une conférence de presse qui annonçait l’ouverture officielle du Vivoir – boutique et ateliers prévue ce samedi 22 juin. Pour l’occasion, les fondatrices Maighan et Monika Gagnon ont présenté ce projet d’envergure et dévoilé l’exposition collective Empreintes d’un territoire. De plus, les médias, collaborateurs, partenaires et élus présents ont pu visiter les lieux et rencontrer quelques artistes à l’oeuvre.

Une offre incomparable

Le caractère unique du Vivoir réside principalement dans le fait que, non seulement il s’agit d’une galerie-boutique où les visiteurs peuvent découvrir des artistes québécois et faire l’achat de leurs créations, mais aussi d’un endroit où ils ont la chance de voir des artistes locaux à l’oeuvre, de les rencontrer dans leur atelier ou encore de suivre une formation en métiers d’art avec eux. Plusieurs médiums sont couverts par les artistes de talent présents : la sculpture sur bois traditionnelle avec André-Médard Bourgault, la sculpture sur bois contemporaine avec Christian Michaud, la céramique et le verre avec Judith Dubord, le cuir avec Véronique Palin-Vernier, la gravure, linogravure et estampe avec Chantale Bouchard et l’intégration de verre aux végétaux avec Dominique Beaupré-St-Pierre. Tout a été pensé pour immerger le visiteur dans une expérience créative unique. Chacun des six ateliers installés au rez-de-chaussée est doté d’un écran où est diffusée en continu une courte vidéo explicative du travail de l’artiste.

À cela s’ajoute un coin créatif destiné aux enfants au coeur de la boutique, un atelier versatile pour toute sorte de formations, une salle de réunion multifonctionnelle, un espace disponible pour des performances artistiques en direct, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, et cinq bureaux commerciaux occupés par des travailleurs autonomes dans la maison adjacente. « Un de nos objectifs est de devenir un lieu d’effervescence, de rencontre et de découvertes qui accueille une clientèle férue d’art et de culture à l’année. Ainsi, nous souhaitons contribuer à la vitalité de notre beau village et de la région, même en dehors de la saison touristique estivale. » a commenté Maighan Gagnon.

Un projet évolutif

C’est à peine il y a un an que le projet du Vivoir a réellement pris naissance dans la tête des fondatrices. Le projet initial n’était pas d’une telle ampleur. Il se concentrait principalement sur la maison et l’ancienne bâtisse du Vivoir qui devait alors être reconvertie en un petit atelier. Cependant, « après une analyse des besoins de la région, nous avons vite compris que le Vivoir allait devenir beaucoup plus grand que cela. » tenait à souligner d’entrée de jeu la cofondatrice Maighan Gagnon, qui a aussi promis de ne pas s’arrêter ici. Se sont alors enclenchées l’idéation et la construction de la bâtisse actuelle qui se veut aujourd’hui un haut lieu de création d’une superficie de 900 mètres carrés répartie sur trois étages.

Une exposition rassembleuse et symbolique

L’exposition Empreintes d’un territoire, qui prend place dans la boutique du Vivoir, a également été dévoilée lors de la conférence de presse. Pensé par la cofondatrice Monika Gagnon, ce projet de création d’envergure rassemble 71 artistes de la Région L’Islet qui ont créé un bâton de marche à leur image pour l’occasion. « Il était pour moi très important de mettre en lumière le talent, la force et la vitalité des artistes qui habitent notre territoire. C’est aussi un pari que je me suis lancé d’arriver à rassembler ces nombreux créateurs autour d’un projet commun, de marcher ensemble vers un même objectif. Je suis extrêmement touchée par la réponse positive de ceux-ci. » En plus des bâtons exposés sur place, un ouvrage présente le portrait et la démarche artistique de chacun des concepteurs, permettant ainsi aux visiteurs de découvrir leur travail et de s’intéresser à leur art.

Un réel besoin pour la communauté

Potière, céramiste et verrier, Judith Dubord a également pris la parole à titre de représentante des artistes du Vivoir. Celle qui a accompagné les fondatrices dès les premiers mois du projet a rappelé à quel point le Vivoir comblera un besoin chez les artistes de la région. « Comme plusieurs, je n’arrivais pas à répondre à la demande des gens désireux de suivre des formations avec moi. Le Vivoir est arrivé à un moment où je cherchais tant bien que mal un endroit adapté où installer mon lieu de création. » Elle est également enchantée par cette vitrine exceptionnelle qu’offrira l’endroit pour les artistes québécois d’ici et d’ailleurs. Quant au préfet de la MRC de L’Islet, M. René Laverdière, il est convaincu que le Vivoir deviendra un lieu incontournable de création et de mise en valeur des métiers d’art québécois qui rayonnera bien au-delà de la région.

À propos du Vivoir

Rappelons que Le Vivoir est un projet entièrement dédié aux métiers d’art québécois. Il se distingue par son offre créative, artistique et culturelle unique qui amalgame boutique, galerie d’art et ateliers d’artistes accessibles au public. Ouvert à l’année, ce lieu situé à Saint-Jean-Port-Joli, en Chaudière-Appalaches, offre les créations de plus de 50 artistes et artisans québécois en plus de présenter une exposition collective inédite regroupant 71 artistes locaux, Empreintes d’un territoire.

Site Internet : levivoir.com

Page Facebook : facebook.com/levivoir

Instagram : instagram.com/levivoir/

Découvrez la vidéo de lancement du Vivoir