Francostalgie – La revue musicale qui rassemble les générations

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
63
Michel Drucker - Francostalgie

Un spectacle nostalgique avec les plus grands succès francophones de chansons immortelles qui ont été entendues autant en France qu’au Québec de 1965 à 1995.   Sur vidéo, on retrouve Michel Drucker qui commente chacune des chansons avec des anecdotes croustillantes et un visuel d’images, de paysages, dessins ou photos des artistes.

Sur la scène du Capitole quatre grande voix de chez nous : Maxime Landry, Michaël, Éléonore Lagacé et Vanessa Duchel accompagné de trois musiciens talentueux célèbre ensemble de grands artistes avec une soixantaine d’extraits de succès francophones revisités.

Vanessa Duchel

De Johnny Hallyday à Céline Dion, en passant par Charles Aznavour, Robert Charlebois, Niagara, Joe Dassin, Indochine, Patrick Bruel, Bécaud, Marie-Carmen, Lara Fabian, Serge Gainsbourg, Beau dommage, Gérard Lenorman, Sardou, Diane Dufresne, Dalida  et plus encore, le spectacle nous transporte d’une époque à une autre, faisant place à tous les styles musicaux et à une multitude d’ambiances et d’émotions.

Un très beau concept ce mélange d’histoires, de confidences exclusives de M. Drucker  sur chaque tableau qui nous projette dans le contexte social, politique ou culturel de l’époque, que ce soit en France ou au Québec.

Michaël, Vanessa Duchel, Maxime Landry et Éléonore Lagacé

Les quatre interprètes parfois choriste ou chanteur principal, ont une belle chimie entre eux et les trois musiciens qui les accompagnent.  Le guitariste, Jean-Claude Marsan entre autre a une belle présence sur scène et joue régulièrement près des chanteurs.  Nadine Turbine toujours  souriante au piano et Denis Courchesne à la batterie et chef d’orchestre.

Avec une mise en scène rythmée, ainsi qu’un support vidéo technologique et cinématographique, (photos d’archives), ce spectacle vient chercher notre fibre francophone et nous rappelle de vieux souvenirs.

Voici quelques chansons entendues ce soir :

Maxime Landry

La bohème de Charles Aznavour  (Maxime Landry)

Pour un flirt de Delpech  (vers d’oreille chanté par Michaël)

Si j’étais un homme de Diane Tell

Hélène de Roch Voisine

La complainte du phoque en Alaska – Beau dommage

Et maintenant de Bécaud

La maladie d’amour de Sardou

Éléonore Lagacé, Vanessa Duchel, Maxime Landry

Oxygène de Diane Dufresne par la voix puissante de Vanessa Duchel

Ça plane pour moi de Plastic Bertrand

Salut les amoureux et Si tu n’existait pas de Joe Dassin

C’est comme un oiseau, C’est un beau roman, C’est la fête par Fugain

Je suis malade (parallèle de Serge Lama 1971 et Laura Fabian 1998)

Pour que tu m’aimes encore de Céline  – Vanessa Duchel

On ne change pas de Céline – Éléonore Lagacé (le visuel de Céline avec les nombreux look était très intéressant)

Je reviendrai à Montréal de Robert Charlebois

Éléonore Lagacé

Une place de choix pour un grand parolier : Luc Plamondon

  • Les uns contre les autres
  • Le blues du Businessman (Claude Dubois)
  • Naziland (Nanette Workman)

En rappel : Chante la vie chante 

20 représentations jusqu’au 4 août au Capitole de Québec

17 juillet au 4 août à 20 h 30

20-27 juillet et 3 août à 13 h 30

Pour réserver vos billets : http://www.lecapitole.com/fr/   ou 418-694-4444

Une production Entourage spectacle

Producteur exécutif : Éric Young

Metteur en scène : Pierre Séguin

Crédit photos : Réjeanne Bouchard