La Grande Sophie sort un nouvel album – Cet instant – le 13 septembre

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
La grande sophie -cet instant

Cet instantest un titre révélateur du moment présent qui ne ressemble ni à celui d’avant, ni à celui d’après. Si La Grande Sophie a choisi d’intituler ainsi son huitième album studio, c’est parce qu’il s’enracine dans le présent.  Avec neuf titres communicatifs où l’évidence des mélodies ne sacrifie jamais la profondeur des textes.

Sophie a composé la majorité de ses titres au piano, laissant de côté son éternelle guitare, inventant des motifs musicaux nouveaux dans son univers. Vous pourrez entendre « Huis clos » une pièce musicale absolument fabuleuse. Pour les autres chansons vous reconnaitrez la pop contemporaine et raffinée dont elle nous a habituée.

Son album mêlent acoustique et synthétique et nous fait comprendre le ressenti par ses mots forts, mais aussi par les sons, qui forment un discours musical à part entière. 

Un album d’une grande richesse et d’une grande liberté : entre rythmiques métronomiques (Tu ne me reconnais pas) et ambiances quasi dance (Missive), se glissent un piano-voix (Où vont les mots ?), et même un a capela (Sur la pointe des pieds)

Les collaborateurs à  la réalisation sont : Sayem, producteur électro (Sônge, Canine…), et Sébastien Berteau, qui s’est fait une spécialité des mélanges musicaux.

La pièce d’ouverture « Une vie » est à mon avis une belle réflexion sur le temps présent (une vie on n’en a qu’une) afin de vivre intensément et musicalement cette pièce est autant mélodique que rythmique, avec un refrain qui bourdonne aux oreilles par son groove enflammé, pétri de sons synthétiques.

La particularité de son album, c’est que plusieurs titres sont à mi-chemin entre le parlé et le chanté (Hier, Tu ne me reconnais pas, Une vie, Cet instant), on ne peut que bien comprendre le sens des mots et pourtant  la rythmique est très mélodieuse.

Autoportrait plus assumé que dans le passé. La Grande Sophie dédie sans détour une chanson, Nous étions, à l’homme de sa vie.  Une chanson qui nous fait réfléchir nous aussi sur les changements au fil du temps de notre propre vie.