Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Tocadéo, avec son tout nouveau spectacle Quatre

14 avril 2017 1 h 13 min 0 commentaire
Views: 256

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Diane Morency

Tags:

Tocadéo crédit photo

Tocadéo crédit photo

En ce temps de Pâques, signifiant le renouveau, le tout nouveau spectacle du quatuor tombe parfaitement bien pour les gens de la ville de Québec.

Les chanteurs du groupe sont pour moi des magiciens qui tirent d’un chapeau les plus belles chansons des répertoires francophone et anglophone et les interprètent de façon à nous surprendre et nous émerveiller.

Le quatuor Tocadéo est au Grand théâtre de Québec, pour deux soirs seulement  les 13 et 14 avril.

Grâce à un répertoire qui nous touche droit au cœur, les nostalgiques et les amoureux de grandes chansons Tocadéo nous entraine dans un univers grandiose et chaleureux. Dans un nouveau décor et un éclairage théâtrale Tocadéo nous en met plein la vue et les oreilles.

Quatre, titre du spectacle, pour quatre chanteurs tirés à quatre épingles qui ont su conquérir le cœur de plus de 120 000 spectateurs depuis bientôt huit ans. Mais avant tout, Quatre, pour quatre amis et complices qui nous présentent, dans un concept et une mise en scène entièrement renouvelés, un répertoire réunissant plus de quatre décennies de grandes chansons.

Ils sont quatre personnes interprétant des œuvres musicales certes, mais les auteurs compositeurs des chansons que le quatuor a choisi pour ce spectacle doivent être tellement reconnaissants, car les arrangements musicaux et vocaux  redonnent une nouvelle dimension à leur composition. C’est la 5ième fois que le groupe se produit au Grand Théâtre et ils apprécient à chaque fois leur passage.

Tocadéo crédit photo

Tocadéo crédit photo

Vingt heures, le rideau se retire et c’est au son du violon et pas n’importe lequel mais bien celui de Nathalie Bonin que le spectacle commence. Les artistes, un à un, habitent la scène et nous amènent chacun dans leur univers. René Lajoie interprète La Quête de Jacques Brel.  L’émotion monte en nous en même temps que les registres différents des quatre chanteurs. Avec le Medley Univers Dany Laliberté, Benoit Miron et Patrick Olafson s’introduisent à leur tour et nous font découvrir leur talent. Les chansons se superposent et le mélange est fabuleux.  La violoniste Nathalie Bonin dans la pièce musicale My heart will go on lie, avec son instrument, les voix du quatuor de façon angélique. La pièce de John Legend, All of me nous en met plein les oreilles.

Les arrangements musicaux sont signés Marc-André Cuierrier. Il est un de plus apprécié pianiste accompagnateurs de sa génération. Son rôle à la direction musicale de Tocadéo est crucial.

Le medley Rat Pack propose des chansons de Frank Sinatra, Dean Martin, Bing Crosby, Sammy Davis Jr. et bien d’autres. Nos quatre gentlemans nous font bien rire avec leurs imitations, cette fois d’un Rat Pack québécois avec les trois L pour Pierre Lalonde, Michel Louvain et Donald Lautrec et s’ajoute à ceux-ci, Mario Pelchat.

La chanson Évangeline, une histoire, une chanson est interprétée avec beaucoup d’émotions. Les foulards de Pavarotti et d’Elvis volent au son des pièces O Sole mio chanté solidement et Its now or never. Le public est amené dans de univers différents mais combien fabuleux. Caruso et Un peu plus haut terminent la première partie du spectacle.

Le son d’une batterie sur bande sonore accompagne le pianiste et la violoniste Pour l’amour. Une première chanson originale pour le quatuor You light to nous est offerte en cadeau. Puis Yesterday à cappella, un pur moment de bonheur; on apprécie une fois de plus le talent de Marc-André Cuierrier pour ses arrangements vocaux, tout comme pour les chansons Sound of silence et Là-haut. Un medley pour les femmes chanté dans les langues de Shakespeare et Molière ravie le public qui n’hésite pas et ce, plusieurs fois durant  la soirée à se mettre debout pour applaudir les prestations des artistes. En réponse à la violence qui a frappé Londres, Bruxelles et même chez-nous à Ste-Foy, Tocadéo répond à ces actes par la chanson Quand on a que l’amour ce qui rend ce moment du spectacle un des plus fort.

Puis les quatre artistes se déplacent dans la salle de spectacle pour saluer leurs amis, car lorsque l’on assiste à un de leur spectacle on devient membre de cette belle famille Tocadéo.

Finalement l’interprétation de leur chanson porte-bonheur Ave Maria met fin à ce spectacle incomparable.

Une mention toute spéciale à l’équipe technique, Michel Payeur au son et Guy Laflamme à l’éclairage pour leur excellent travail. Malgré les quatre micros et les deux musiciens sur la scène, l’équilibre du son était impeccable. Je n’ai perdu aucune parole de chanson et aucune note, génial.

Tocadéo a su encore une fois charmer son public par sa passion, sa musique, sa complicité, son humour sur scène, son accessibilité et sa proximité avec le public. Inspiré des grands noms et des grandes voix, il envoûte et enchante par son caractère unique, sa classe et son universalité.

Spectacles à venir

14 avril 2017, Octave-Crémazie, Grand Théâtre de Québec

12 mai 2017,  Auditorium Richelieu, Grand Sault, NB

13 mai 2017, Théâtre Richard-Denys, Néguac, NB

14 mai 2017, Théâtre Capitol, Moncton, NB

20 mai 2017, Église St-Anne-de-la-Pérade, St-Anne-de-la-Pérade

 

Pour les autres représentations, consulter le lien http://tocadeo.ca/spectacles/

 

Ils seront de nouveau au Grand Théâtre les 21 et 22 décembre 2017 pour nous présenter le spectacle Meilleurs vœux.

 

https://www.youtube.com/watch?v=H13LkJBuoCY

http://www.grandtheatre.qc.ca/spectacles/tocadeo-2018.html

Print Friendly
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top