Alice au pays des merveilles

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
80

 


« Alice au pays des merveilles est décidément un film pour toute la famille
et pour ceux qui ont conservé leur cœur d’enfant
. »


Le vendredi 5 mars, le cinéma IMAX des Galeries de la Capitale a mis à l’affiche le film des studios de Walt Disney ALICE AU PAYS DES MERVEILLES, en version IMAX 3D.

Inspirée des contes pour enfants « Les Aventures d’Alice au Pays des Merveilles » (1865) et « De l’autre côté du miroir » (1871) de l’écrivain Lewis Carroll, Tim Burton réinvente le conte et le monde d’Alice au plus grand plaisir des jeunes et moins jeunes. Accompagné de son acolyte pour un 7e film, Johnny Depp, dans le rôle du Chapelier, réussi à faire vivre un personnage haut en couleur et encore une fois être adulé pour sa magnifique performance.

Synopsis 
Mia Wasikowska interprète le rôle d’Alice qui est maintenant âgée de 19 ans. Par le plus pur des hasards, elle retourne dans l’univers saugrenu du pays des merveilles, pays dont elle avait fait la découverte lorsqu’elle n’était encore qu’une petite fille et retrouve ainsi ses amis d’enfance : le Lapin Blanc, Tweedledee et Tweedledum, le Loir, la Chenille, le Chat de Chester et, bien entendu, le Chapelier Fou. Elle se lance alors dans une incroyable aventure à la recherche de sa véritable destinée dans le but aussi de mettre fin, une fois pour toutes, au règne de terreur de la Reine de Cœur (Helena Bonham Carter).

 


Tim Burton et Mia Wasikowska

 

 

Mon appréciation
Tout d’abord, le fait de sortir de ce film durant la semaine de relâche a permis à plusieurs familles de terminer leur congé en beauté. Ainsi, plus d’une heure avant le début de la projection, les gens attendaient en file pour obtenir les meilleures places et les billets pour les représentations de la journée s’envolaient rapidement.

À mon avis, il est primordial de voir ce film sur écran IMAX afin de se sentir emporté par l’histoire et dans l’univers fantaisiste brillamment élaboré que seul Tim Burton peut nous créer. Les personnages imaginés sont drôles,  attachants et charmants. Tweedledee et Tweedledum déclenchent les rires à chacune de leurs apparitions. Le chat Chester nous surprend chaque fois qu’il se transforme. Il a sûrement des liens de parenté avec Garfield et le chat botté. Alice, jouée par la jeune actrice très crédible Mia Wasikowska, nuance bien son jeu pour nous montrer l’évolution de son personnage au fil de l’histoire. Et naturellement, celui qui retient toute l’attention est Le Chapelier fou, joué brillamment par Johnny Depp. Cet acteur fabuleux se réinvente à chaque nouveau personnage excentrique qu’il crée.

L’histoire débute à l’époque victorienne des années 1800 et on découvre un somptueux décor ainsi que les robes et costumes de ce temps. Puis rapidement, on se retrouve dans le monde merveilleux d’Alice, où cette fois, tout semble magique et fabuleux. Les décors et les accessoires attirent notre attention et le souci du détail rend cet univers très séduisant. On retrouve des fleurs magnifiques avec des visages qui parlent. Les animaux aussi communiquent par la parole et ont des vies comme les humains.

 




 

Tout comme le film Hook, où Peter Pan retournait à Neverland et ne semble pas se rappeler qu’il y était déjà allé, Alice revient dans ce pays qu’elle a toujours rêvé, sans se rappeler qu’il existe vraiment. Elle pense longtemps qu’elle va se réveiller et que tout cela n’est que son imagination qui lui joue des tours.  

L’action du film est soutenue, on retrouve quelques bêtes plutôt horribles, mais la plupart des enfants présents n’ont pas vraiment eu peur. On fait naturellement quelques sursauts, surtout qu’avec les lunettes en 3D, l’on a souvent l’impression de recevoir des objets par la tête.

Pour ma part, ce film se retrouve dans mon top 10 de mes meilleurs films de Disney. Mon fils adolescent a adoré son expérience aussi. Et, sa grand-mère a été agréablement surprise de se sentir ainsi happée par un conte.

 


 

Alors, Alice au pays des merveilles est décidément un film pour toute la famille et pour ceux qui ont conservé leur cœur d’enfant.

Deux albums issus du film Alice au pays des merveilles se retrouvent chez les disquaires. Le premier contient l'intégralité de la musique originale du film, composée par Danny Elfman

Le second, intitulé Almost Alice, regroupe 16 chansons inspirées par le film, écrites par des artistes de renom issus de la scène pop rock. On y retrouvera notamment le générique du film créé par Avril Lavigne, Alice Underground, et une reprise par Robert Smith ( The Cure) du titre Very Good Advice, qui figurait dans le film de Disney sorti en 1951.

 

Ce vidéo n'est pas une propriété d'Info-Culture.Biz. 

 

 

Avec : Johnny Depp, Anne Hathaway (la reine blanche), Helena Bonham Carter, Crispin Glover, Matt Lucas et Mia Wasikowska

Voix en anglais: Alan Rickman, Stephen Fry, Michael Sheen, Timothy Spall, Christopher Lee, Paul Whitehouse, Barbara Windsor
Réalisateur :      Tim Burton
Producteurs :    Richard D. Zanuck, Joe Roth, Suzanne Todd, Jennifer Todd
Coproducteurs :  Katterli Frauenfelder, Tom Peitzman
Producteurs exécutifs : Peter Tobyansen, Chris Lebenzon
Scénario de : Linda Woolverton, scénario écrit d’après les livres de Lewis Carroll, « Les Aventures d’Alice au Pays des Merveilles » et « De l’autre côté du miroir ».

Le film est présenté sur l’écran IMAX depuis le vendredi 5 mars à raison de huit fois par jour soit à 9 h, 11 h 05,   13 h 10, 15 h 20, 17 h 25, 19 h 25, 21 h 30 et une représentation est ajoutée à 23 h 30 pour les vendredis et samedis soir.

À noter également que les mardis en version originale anglaise se poursuivent avec la présentation de ce film à 21 h 30 en VOA tous les mardis soir.

L’arrivée d’Alice marque donc la fin du film AVATAR 3D qui a battu tous les records. IMAX a annoncé que le film de James Cameroun sera de retour pour une courte période exclusive à la fin avril.

ALICE AU PAYS DES MERVEILLES, en version IMAX 3D, est également à l’affiche dans les cinémas traditionnels.

Pour plus d’information, visitez www.imaxquebec.com.

Site internet :  Disney.com/wonderland
Sur Facebook: www.facebook.com/AliceInWonderland & www.facebook.com/madhattersubjects
Sur Twitter: www.twitter.com/importantdate

 

crédit photos : Gratieuseté d'IMAX QUEBEC des Galeries de la Capitale

PARTAGER
Article précédentOscar et la dame Rose
Article suivantTapis rouge des Jutra 2010