Sous l’emprise du tyran

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
33
alt
 
Daniel, un étudiant de l’Université de Moncton au Nouveau-Brunswick, complète sa maîtrise. Or, pour obtenir son diplôme, il doit compléter avec succès un stage au sein de l’appareil gouvernemental. Tout ne se passera pas comme prévu puisqu’il sera victime de harcèlement sexuel. Ce roman est le témoin privilégié de ses pensées, de ses appréhensions et de ses constants tourments.
 
Ce livre aborde le difficile thème du harcèlement sexuel et psychologique en milieu de travail. De plus, il explore aussi les difficultés rencontrées par les immigrants qui tentent de se refaire une vie, loin de leur terre natale, dans un pays où ils seront libres. Deux sujets assez tabous en fait. On découvre, à travers ce livre basé sur une histoire vécue, qu’il y a encore beaucoup de préjugés face aux immigrants de pays comme la Tunisie et face au harcèlement sexuel qui dans ce cas-ci est abordé sous forme du patron versus un employé masculin et non pas féminin.
 
Cette histoire nous pogne au cœur dès les premières pages. On assiste impuissant à la descente aux enfers de ce jeune homme qui ne sait pas comment se sortir de cette situation avec son patron. Il passe par toute une gamme d’émotions, tantôt se sentant coupable d’avoir provoqué les avances de son patron, puis cherchant un moyen de le repousser, de conserver sa santé mentale, mais surtout de trouver des alliés pour l’aider. Il est aberrant de voir qu’en 2010 le harcèlement est encore traité avec peu de regard. Il semble qu’il faut toujours que la victime prouve hors de tout doute qu’elle se fait agresser. Dans ce récit, les personnes qui gravitent autour de cet homme traqué n’ont pas toujours su comment l’aider, le soutenir et l’aimer. Et bien malgré lui, Daniel a eu tendance à s’isoler au lieu d’aller vers ceux qui auraient pu le libérer de son tyran. Il est donc important de lire ce livre pour voir comment on réagirait à sa place. Qu’est-ce qu’il est primordial de faire dans ces situations, que l’on soit la victime, le témoin, ou même les gens en possession du pouvoir sur les agresseurs?   
 
 Ce livre n’est pas une détente, mais amène plutôt les gens à la réflexion. C’est à mon avis un pas dans la bonne direction.
 
 
 
Réjean Roy, a remporté le 2e prix en poésie du concours national de création littéraire dans le cadre du Festival Altern’art de Québec en 2009.  Pour Réjean Roy, ce 28etitre est le couronnement d’un travail de longue haleine. En effet, ce roman, inspiré d’une histoire vraie, a nécessité une dizaine d’années de travail. Depuis 2009, l’auteur a été très actif au niveau de l’édition. En effet, en plus de publier « Amère liberté », un roman sur l’épilepsie, il a également contribué à 5 projets d’écriture en tant qu’auteur et directeur littéraire. Il s’agit de « Sortir de l’ombre », recueil de nouvelles et de récit sur la sortie du placard; « Pulsions poétiques », collectif de poésie ; « Le retour », recueil de poésie de Marcel F. Raymond ; « Délice interdit », collectif de nouvelles érotiques ; et « Les voisins d’à côté », collectif de nouvelles et de récits. Tous ces titres ont été publiés par L’arc-en-ciel littéraire et sont distribués par CDDL.
 
Les Éditions de l’étoile de mer annoncent le lancement de ce roman de Réjean Roy, écrivain acadien originaire d’Allardville au Nouveau-Brunswick, le dimanche 26 septembre 2010 dans le cadre des Journées de la culture à 19 h 30 au Centre communautaire (CCGLM) situé au 2075, rue Plessis à Montréal.

Il y aura la possibilité de rencontrer l’auteur et une séance de dédicaces.
 
 « Sous l’emprise du tyran » sera disponible dans plusieurs points de vente dans la région Chaleur ainsi qu’à la Librairie acadienne de l’Université de Moncton au début septembre. Au Québec, les livres de l’auteur sont distribués par la Coopérative de distribution du livre (CDDL). On peut également commander ses livres directement par l’entremise de son site internet :