Des fantômes, des étoiles

 

alt

Depuis le 24 août 2010, le nouvel album d’Alexandre Belliard « Des fantômes, des étoiles » est en magasin. Sous étiquette Productions de l’onde, découvrez le troisième album de l’auteur-compositeur-interprète Alexandre Belliard, qui offrait Piège à con en 2005 et Demain..la peur  en 2007.

 Couronné du dieu égyptien, Thôt gardien du temps et inventeur de l’écriture  et du langage, voici un opus célébrant la parole et l’amour des mots.

 Alexandre Belliard propose onze compositions originales, peuplées de personnages ayant marqué notre imaginaire collectif tel Jack l’Éventreur.

Complainte d’outre-tombe

Jack (L’éventreur n’est plus à Londres)

Étrange que tu ne meures jamais

Marie-les-ombres

Et toi et moi

Je refuse de grandir

Thôt..oublie-moi

Tu parles à des fantômes

T’es encore là

Aujourd’hui je suis malheureux

Fille, fille

L’immortalité

Mes coups de cœur : Thôt.. oublie moi, Tu parles à des fantômes. Procurez-vous cet album sobre et teinté de lumière ?

Il  reste toutefois bien ancré dans la réalité, évoquant l’inextinguible quête d’immortalité de l’être humain et ce temps qui file mais ne s’arrête pour rien ni personne. S’il avait rendu hommage aux poètes Denis Vanier et Arthur Rimbaud sur ses précédents albums, l’artiste salue cette fois la poétesse québécoise Marie Uguay. Puis, pour son plus grand plaisir, il livre Je refuse de grandir, adaptation française de Don’t wanna Grow up de Tom Waits. De sa plume librement critique et profondément poétique, le parolier mélomane vous invite ici à partager ses prises de position, réflexions et passions sur une facture musicale folk laissant une large place à la guitare, au piano et aux chœurs.

Alexandre Belliard a déjà laissé ses traces poétiques dans l'univers musical québécois et sa musique immortelle  dans « Des fantômes, des étoiles ». Sa voix douce et sensuelle donne à cet album une douceur de sensibilité.

Réalisé d’une main de maître par Eric Goulet, qui a également pris part à la composition, au mixage (en collaboration avec Ghislain-Luc Lavigne) ainsi qu’aux arrangements et à la prise de son, voici un album qui laissera sans contredit sa marque dans l’univers culturel québécois.

L’artiste  prendra la route d’une grande tournée provinciale sillonnant les routes de la Gaspésie à l’Abitibi, en passant par Trois-Rivières, Québec, Chicoutimi, Rivière-du-Loup….

www.alexandrebelliard.com

www.myspace.com/alexandrebelliard

www.productionsdelonde.com

www.paulettedufour.com

 

 

PARTAGER
Article précédentLes chemins ombragés d’André Gagnon
Article suivantLes Violons du Roy