La chanteuse L et son album Initiale

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
32
On voit le visage de L et le mot Initiale sous son visage
L et son album "Initiale"

Un premier album sortira mardi le 13 septembre pour la récipiendaire du prix Félix-Leclerc lors des dernières Francofolies de La Rochelle.  Cette chanteuse de 31 ans me
fait penser à une muse avec sa voix douce et féminine. Sa musique  s’affirme dans la pure tradition de la grande chanson française.

 

Pourquoi la lettre L?
Parce que c’est la lettre de son nom de famille. Raphaële Lannadère et aussi pour une multitude d’autres raisons. Une lettre féminine tout comme elle. Il s’en cache des choses derrière une simple initiale. Une française de Paris qui tient ses influences des Barbara, Ferré, Brel, Björk  et Piaf. Avec le réalisateur-arrangeur David Babin (BabX) qui a le don extraordinaire de scénariser la musique, la pianiste Donia Berriri, et le violoncelliste Julien Lefèvre, elle forme une famille.

Son carton de CD est sobre. Pour ceux qui aiment lire les paroles des chansons, vous les retrouverez sur son site.

L fait ses premiers pas en solo au début des années 2000. Elle côtoie Cesaria Evora, puis, c’est à la source de ses propres textes profonds et bien sentis sous la lumière des scènes de Paris et d’ailleurs qu’elle laisse ses premières traces. Son approche des instruments est intuitive, pas du tout conventionnelle. Sa voix est enveloppante, douce, mélancolique, assumée, et on a le goût de se perdre dans cette harmonieuse succession de climats et de situations des 11 titres de son album.

Il y a d’abord « Mes lèvres » écrite à la suite d’un petit chagrin d’amour. « Petite » raconte l’histoire d’un homme amoureux d’une sans-papier. « Château Rouge, Romance et Série Noire » nous donne un aperçu du va et vient, le soir dans certains quartiers. « Je fume, Mescaline » on est enrobée dans les vapeurs du sentiment amoureux.  Dans chacune de ses chansons, on sent la volonté d’aborder la vie avec une intense légèreté plutôt que vivre le banal quotidien.  On a le goût de la suivre dans ses moments d’égarement.

L sera à Québec au Coup de Cœur francophone, en novembre et aux Francofolies de Montréal, l’an prochain. Bientôt on ne parlera plus que d’L.

www.initiale-l.com/

http://sixmedia.ca/

Jalouse : http://totoutard.com/ecard/ecard.php?id=12