Valacchia

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
19
Valacchia

Valacchia, voilà le nom d’un nouveau roman érotique, dont le titre et surtout la photo de la couverture ont attiré mon regard et attisé ma curiosité. Une histoire sensuelle, surnaturelle et charnelle, mise en situation dans monde légendaire des vampires et autres créatures de la forêt de la Transylvanie, cela m’intriguait!   

Alors qu’ils voyagent en Roumanie, un accident de voiture oblige un jeune couple à trouver refuge dans un manoir décrépit dont l’enseigne craquelée indique Valacchia. Ainsi débute une folle nuit pour les deux voyageurs, pénétrant sans le savoir dans l’antre de Dame Chrystabella, l’héritière de la Reine des Morts. Ils feront la rencontre de créatures aussi charmantes que terrifiantes, des personnages sensuels qui leur feront vivre des expériences voluptueuses, réalisant leurs fantasmes les plus fous. 

Dès les premiers instants, les premières pages, le lecteur est transporté dans l’univers sombre, de ce jeune couple perdu, le soir, alors que la pluie et le vent cognent à la fenêtre de leur auto. On n’en sait peu sur ce couple, mais cela importe peu. Comme c’est un livre de peu de pages (136), l’action progresse rapidement et l’on se retrouve promptement à l’intérieur de ce château, où les cadres ont des yeux qui suivent les nouveaux arrivants. 

On retrouve de tout dans ce bouquin : des créatures étranges, des vampires, des chauves-souris, des loups, des pièces secrètes, des trappes, des tunnels, des antres, mais aussi des beautés fulgurantes, des costumes d’une autre époque, des robes affriolantes, des lits à baldaquin, des lustres anciens, bref tous les éléments pour nous transporter dans un univers mystérieux et voluptueux! 

Ce livre est rempli de sensations fortement suggestives et émoustillantes. À travers ce récit d’aventures où le jeune couple devra tenter de survivre à tout ce plaisir, il y a une intrigue et de l’action qui vient contrebalancer l’extase des moments érotiques. 

En cette ère où les vampires ont la côte et sont le sujet de plusieurs films et séries, il n’est pas surprenant qu’un tel livre érotique sorte sur le marché. Personnellement, les vampires ne sont pas ma tasse de thé. Bien que les moments érotiques soient extrêmement bien décrits, j’en ai plutôt eu des frissons de peur, plus que des frissons d’émoi. 

Pourtant, l’histoire est intéressante, les descriptions sont très bien présentées, les épisodes sensuels et charnels sont assez imagés pour qu’on en ressente de l’excitation, cependant, l’idée d’avoir une baise avec un personnage mi-homme mi-loup, ou d’être prise par les remous du bain, ou par un vampire prêt à me mordre, n’est pas pour moi un moment des plus plaisants. Il y a bien d’autres scènes érotiques plus normales, avec des humains, mais encore une fois, on met beaucoup l’accent sur la douleur, l’excitation extrême et le fait d’être attaché, prisonnier et cela,n’est franchement pas pour moi. 

Je suis probablement plus romantique qu’érotique. Mais ce livre plaira aux gens qui aiment ce contexte vampirique et surnaturel.

  

Bruno Massé

Bruno Massé est né dans les Laurentides. Titulaire d’une maîtrise en géographie sociale, il fait de la littérature sa deuxième vocation. Armé d’une plume incisive, il explore les frontières de la nature humaine: la liberté, le désir, la révolte. Il a écrit plusieurs ouvrages de fiction en anglais, affectionnant tout particulièrement l’humour noir, la contre-culture et l’horreur. Annuellement, il contribue au Festival international de théâtre anarchiste de Montréal. Valacchia est son premier roman érotique en français.
136 pages

prix: 19,95 $ 

Edition Guy Saint-Jean éditeur

www.saint-jeanediteur.com
www.brunomasse.com 

http://www.daemonflower.com/index-fr.html