DÉFI CYCLISTE DE L’IRDPQ CE SAMEDI : DAVID VEILLEUX ET MARC SÉVIGNY

David Veilleux
David Veilleux

C’est ce samedi 15 septembre 2012, sous la présidence d’honneur du renommé cycliste David Veilleux, que se déroulera le tout premier Défi cycliste de l’Institut de réadaptation en déficience physique du Québec (IRDPQ). L’objectif de cet événement est d’amasser des fonds pour permettre aux personnes en réadaptation à l’institut de pratiquer différents sports et activités physiques et pour l’achat d’équipement sportif adapté.

Le comité organisateur du défi, composé de membres du personnel de l’Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ) et de la Fondation Élan, mise sur la promotion et la démocratisation du sport adapté dans tout l’Est-du-Québec. L’activité du 15 septembre est ouverte tant aux cyclistes qu’aux paracyclistes.

« Grâce à votre participation, vous permettrez aux usagers de l’IRDPQ de repousser encore plus loin leurs limites et de relever de nouveaux défis par l’entremise du sport, tout en continuant de mener une vie saine et active » a déclaré monsieur Pierre Pomerleau, l’un des initiateurs du projet et éducateur physique à l’IRDPQ.

Deux parcours, une arrivée !

Les participants auront le choix de rouler sur l’un des deux parcours reliant deux points de services de l’IRDPQ, soit à partir de Baie-St-Paul, un parcours expert de 93 kilomètres ou encore à partir de Donnacona, un parcours intermédiaire de 42 kilomètres. David Veilleux fera la course sur le parcours de Baie-St-Paul aux côtés des athlètes paralympiques Mark Breton et Sébastien Bouchard. Les deux groupes seront réunis au fil d’arrivée au point de service Hamel de l’IRDPQ, face à Place Fleur de Lys.

Déroulement de la journée
Le 15 septembre 2012, tous les cyclistes recevront une trousse de départ et seront accueillis par de nombreux bénévoles, athlètes paralympiques et membres de l’équipe du personnel de l’Institut en avant-midi. S’ensuivront l’embarquement des participants et le transport des vélos par autocar afin de prendre part au Défi à partir de l’un des deux points de départs (Baie-St-Paul ou encore Donnacona).

DÉROULEMENT JOURNÉE DÉFI CYCLISTE

15 septembre 2012

DÉPART DES CYCLISTES PARTICIPANT AU DÉFI CHARLEVOIX

6h00   Accueil des cyclistes

6h30   Présentation de David Veilleux  et des paracyclistes participants

6h45   Départ des participants par autocar vers Charlevoix

8h15   Arrivée des cyclistes à Baie St-Paul (74 rue Ambroise Fafard)

8h45   Départ des cyclistes de Charlevoix vers Québec

DÉPART DES CYCLISTES PARTICIPANT AU DÉFI PORTNEUF

8h00   Accueil des cyclistes

8h45   Présentation des paracyclistes

9h00   Départ des participants par autocar Donnacona

9h45   Arrivée des cyclistes Donnacona (400, route 138)

10h30            Départ des cyclistes de Portneuf vers Québec

ARRIVÉE DES CYCLISTES À L’INSTITUT (525 boul. Wilfrid-Hamel) ET ALLOCUTIONS

12h30            heure estimée de l’arrivée des deux groupes de cyclistes à l’Institut

13h00            Allocution de Madame Annie Gagnon, dir. générale de la Fondation Élan

13h10            Allocution de Madame Louise Lavergne, directrice générale de l’Institut de   réadaptation en déficience physique de Québec IRDPQ

13h15            Allocution de  David Veilleux, président d’honneur de l’événement

13h20            Allocution de Madame Marie-Ève Croteau, porte-parole de l’événement

13h25 Échange avec les participants et les spectateurs

14h30            Clôture de l’événement

Faute de ressources financières : la pratique du sport devient un défi

La Fondation Élan amasse des fonds pour appuyer l’Institut de réadaptation en déficience physique de Québec et soutient les enfants et les adultes de Québec et de l’Est-du-Québec ayant une déficience physique. Les fonds amassés au cours du Défi Cycliste permettront aux personnes vivant des situations de handicap de développer leur autonomie et d’améliorer leur qualité de vie par la pratique de l’activité physique. D’ailleurs, la Fondation Élan a financé l’acquisition de nombreux équipements sportifs tels des luges (pour la pratique de hockey), des skis nordiques, de même que des fauteuils adaptés pour la pratique du rugby, du tennis, du boccia et du basketball en plus de nombreux vélos adaptés. Cette activité s’inscrit très bien dans la mission de la Fondation Élan puisqu’elle représente un investissement dans le développement du plein potentiel humain.  « Rien ne devrait limiter une personne handicapée à pratiquer un sport — l’équipement adapté permet à toutes ces personnes de retrouver la santé physique et mentale », a déclaré Dave Pichette, ancien Nordiques et administrateur du conseil de la Fondation.

Le vélo à main permet notamment aux blessés médullaires, aux doubles amputés et aux personnes ayant une atteinte à la moelle épinière, d’emprunter les pistes cyclables; Le tandem lui, est adapté pour les personnes ayant une atteinte visuelle, et le tricyle pour les traumatisés cranio-cérébraux. Il y a réellement un vélo adapté pour tous les types d’handicaps.  Mais comme le coût des équipements constitue à lui seul un frein majeur, il est nécessaire de développer une activité de financement comme le Défi Cycliste de l’Institut de réadaptation en déficience physique du Québec (IRDPQ), pour leur permettre à tous de conserver la forme, voire même développer une nouvelle passion.

Pour s’informer, s’inscrire ou encore pour commanditer un cycliste, rendez-vous au www.fondationelan.com . La date limite pour les inscriptions est le 31 août !

photo:

PARTAGER
Article précédentQUE FONT NOS ENFANTS LA NUIT??
Article suivantQuébec, ville du 7e art!