Seul un instant avec Émilie-Claire Barlow

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
Couverture de l'album Seule ce soir d'Emilie-Claire Barlow
Couverture de l’album Seule ce soir d’Emilie-Claire Barlow

Ce lundi 16 octobre, Emilie-Claire Barlow lançait son tout nouvel album intitulé Seule ce soir. Dans le cadre de la journée promotionnelle liée à ce lancement, j’ai eu l’opportunité de m’entretenir avec elle et de parler de l’album et de sa carrière. Portrait d’une francophile affirmée qui propose de revisiter de grands succès musicaux francophones sous les lumières rythmées du jazz.

IC : Parlez-nous de votre album, Seule ce soir

ECB : L’album contient 14 chansons, dont plus de la moitié figuraient déjà sur mes albums précédents et que je trainais avec moi dans mes spectacles. Il ne s’agit pas d’une compilation puisqu’elles ont toutes été réenregistrées avec de nouveaux arrangements. C’est un luxe de réenregistrer des chansons, mais je ne pouvais simplement reprendre le matériel existant sans le retoucher, car au fil de mes spectacles, je me suis aperçue que le temps apporte de nouvelles couleurs, rafraichit les mémoires et clarifie les choses. C’est mon neuvième album en carrière, complètement en français. Cela est un défi, car j’ai peur de ne pas m’exprimer assez bien en français. J’ai travaillé très fort et je suis fière du résultat. Je collabore avec les mêmes musiciens depuis des années, autant sur scène que pour l’enregistrement des albums. Il y a donc cette chimie et cette énergie qui parcourent l’album et qu’on retrouve aussi sur scène.

IC : Quel est votre processus créatif?

ECB : Comme je suis une interprète, j’ai l’opportunité de choisir les chansons que j’aime et dont une phrase ou une mélodie m’accroche, peu importe le style ou la langue, et qui m’inspire pour des nouveaux arrangements. Comme je ne suis ni auteure ni compositeure, je travaille aux arrangements, ce qui est ma force, dans le respect de l’œuvre originale. J’adore le mélange de genres pour créer du nouveau. Prenons par exemple Quand le soleil dit bonjour aux montagnes, de style country au départ, qui s’est bien prêtée à des arrangements aux couleurs plus jazzy.

IC : Allez-vous écrire vos propres chansons un jour?

ECB : Peut-être, mais je suis satisfaite de mon rôle d’interprète pour le moment. J’ai beaucoup de respect pour les compositeurs.

IC : Comment se passe votre carrière?

ECB : je ne fais pas seulement de la musique, je prête aussi ma voix à des personnages animés pour des séries télévisées. J’essaie d’atteindre un équilibre entre ma carrière musicale et cette autre activité, qui occupe beaucoup de mon temps. C’est vraiment un autre monde! Je ferai des spectacles avec les chansons du nouvel album, et deux spectacles sont déjà planifiés en novembre : le 23 à Montréal, et le 24 à Québec au Palais Montcalm. Il y aura plus de spectacles l’an prochain.

IC : Avez-vous des projets de produire des chansons ou un spectacle avec d’autres artistes? Je vous verrais bien avec d’autres chanteuses pour une soirée intitulée Bossa Divas!

ECB : (rires) J’aime bien le Bossa Nova, ce serait une idée intéressante! Ceci dit, j’ai déjà participé à une collaboration sur l’album de Melanie Doane, en compagnie de Katryn Rose, en reprenant une chanson de Bruce Cockburn, auteur-compositeur-interprète canadien, et j’ai bien aimé l’expérience.

Emilie-Claire Barlow devait poursuivre sa tournée d’entrevues et notre conversation s’est arrêtée là. J’avais cependant le loisir d’écouter son nouvel album et de vous faire part de mes premières impressions…

J’ai de la difficulté à rester objectif à l’écoute de cet album. Pour moi, l’exercice de proposer de nouveaux arrangements jazz à des chansons populaires francophones qui méritent d’être redécouvertes est un bonheur, en plus qu’ils soient accompagnés par une voix adéquate pour ce genre de musique. Le léger accent cassé d’Emilie-Claire pourrait irriter certains, mais je trouve qu’il ajoute une note d’originalité et d’authenticité dans son interprétation, comme dans le cas d’Andrea Lindsay et de Jim Corcoran… l’ambiance feutrée, parfois suave, des environnements créés par les chansons saura plaire aux amoureux le temps d’un repas aux chandelles ou devant un bon feu de foyer!

Liste des pistes de l’album :

Quand le soleil dit bonjour aux montagnes / Petit matin / Chez moi / Des croissants de soleil / C’est si bon / Ces bottes sont faites pour marcher / La plus belle pour aller danser / La belle dame sans regret / T’es pas un autre / Jardin d’hiver / Seule ce soir / Les yeux ouverts / Comme je crie comme je chante / C’est merveilleux

 

Site de l’artiste

Surveillez ses prochains spectacles

Vidéo Youtube avec Emilie-Claire Barlow qui s’adresse à vous!