Joe Satriani – Unstoppable Momentum Tour

Joe Satriani
Joe Satriani

Le lundi, ça rime avec guitare électrique. Ou plutôt, le lundi c’est Joe Satriani, au théâtre du Capitole. Le virtuose de la guitare électrique, qui avait fait la première partie du groupe Metallica au festival d’été 2011, faisait un arrêt dans la Belle Province dans le cadre de sa tournée nord-américaine Unstoppable Momentum, du titre de son 14e album studio.

Précédé par le groupe Sit down Servant !! et devant un public majoritairement masculin, Satriani a offert deux heures de bonheur à son public. L’artiste était accompagné sur scène de Mike Keneally aux claviers et guitare, du bassiste Bryan Beller et du batteur Marco Minnemann.

Homme de peu de mots, Satriani est entré dans le vif du sujet. Sa musique instrumentale se passe même de parole. Sur scène, on le sent dans son élément, il vit sa musique, accompagnant chaque note d’une mimique, chaque rythme d’un mouvement du corps. Trois guitares utilisées, six cordes et des milliers de possibilités prennent vie.

Les compositions étaient variées, passant d’un son plutôt années 80 à des sonorités plus métal rock; ces différents genres permettaient de maintenir le public toujours en alerte. Il a réchauffé la salle et fait vibrer littéralement le Capitole. On peut regretter toutefois l’aménagement du type cabaret du Capitole qui ne permettait pas au public de se laisser aller complètement.

Le mot qui définirait le mieux cette soirée unique de guitare électrique, c’est « vibrant », mais aussi « hypnotique », lorsque l’on s’attarde aux mouvements des doigts de Satriani. Évidemment, c’est une musique qui se vit, et tous les mots du monde ne suffiraient pas à rendre l’atmosphère de la salle lorsque Mike Keneally et Joe Satriani s’interpellaient à la guitare, et que celles-ci entamèrent un dialogue sans mot qui avait pourtant beaucoup de sens.

Quant à ses autres musiciens, ils ne sont pas en reste de talent, la versatilité de Mike Keneally n’a d’égale que le solo incroyable du batteur Marco Minnemann, qui a récolté une ovation debout pour sa prestation de grande qualité pendant que ses compatriotes faisaient une pause. Le bassiste maîtrisait son instrument, tout était bien réglé. C’est tout de même, évidemment, Satriani qui attirait la lumière, rendant inutiles les projections d’images en arrière-plan.

Sa maîtrise de la barre de trémolo, son énergie et son enthousiasme ont joué un rôle dans la qualité de ce spectacle et donné des frissons au public.

Joe Satriani
Joe Satriani

Finalement, comme il l’a mentionné dans l’une de ses (trop) rares interactions avec le public, « it’s like a drug, you need to keep on playing » (c’est comme une drogue, on doit continuer à jouer). Et nous aurons plaisir à continuer de l’écouter!

La tournée Unstoppable Momentum s’arrêtera à Ottawa puis à Montréal, pour de plus amples informations à ce sujet, visitez le site de l’artiste:

www.satriani.com

Programmation de la salle: www.lecapitole.com

Crédits photos: Peter Marcoux (www.petermarcoux.com)