Les héritiers du fleuve, tome 2 – 1898-1914

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
59
Les héritiers du fleuve, tome 2 1898-1914
Les héritiers du fleuve, tome 2 1898-1914

Ce nouveau tome de l’irrésistible saga Les Héritiers du fleuve nous transporte dans un monde de vents et de marées, d’émotions et d’intimité comme seule Louise Tremblay-D’Essiambre sait en créer.

Le compte-rendu par la collaboratrice littéraire Lucienne Couture

Nous voici à l’aube d’un siècle nouveau, témoins d’une ère où modernité et tradition s’affrontent. Tandis qu’Alexandrine et Clovis tentent de se remettre d’un deuil épouvantable, Albert et Victoire vivront l’envers de la tragédie qui frappe Emma, Matthieu et leurs enfants. De leur côté, James et Lysbeth doivent affronter la peur et la maladie, alors même qu’un amour impossible se transforme en une amitié sincère et salvatrice.

?Drames, joies, infortunes et espoirs fous ponctuent les jours de ces gens d’une autre époque, mais qui pourtant nous ressemblent. Comment parviendront-ils à s’accrocher à leur bonheur fragile ? Où trouveront-ils la force de surmonter les épreuves qui les guettent ?

Emma avec sa grossesse risquée, elle  est prise pour demeurer au lit  jusqu’à l’accouchement.

Lionel retourne au Collège et s’inquiet pour sa mère. Sa mère lui a remis une lettre que Lionel pourra lire plus tard car Emma a donnée sa faille Béatrice à Victoire. Lionel s’enfuit à Montréal pour aller visiter James O’Connor. La fille d’Alexandrine désire devenir religieuse et cela cause  toute une émotion à sa mère. Albert est obligé de vendre la forge qui va l’acheter ? Lionel est devenu médecin ou prêtre, pour le savoir il faut lire la saga historique.

La belle pâtissière Victoire devient enceinte à 51 ans, qui est le père ? à suivre…

« Le bruit des sabots sur la terre durcie de la cour se perdit peu à peu au bout du sentier, puis au bout du rang, et bientôt, seule la voix de Mamie qui fredonnait à la cuisine apporta une petite note de vie en s’associant au croassement des corneilles. Haut perchées dans les arbres, elles annonçaient à plein bec les froidures à venir. » À suivre au printemps 2014.

Louise Tremblay-D’Essiambre sera présente au Salon du livre de Montréal  en novembre 2013  à la Place Bonaventure et au Salon international du livre de Québec en avril 2014 au Centre des congrès de Québec.

Louise Tremblay-D'Essiambre
Louise Tremblay-D’Essiambre

À propos de l’auteure :

Avec plus de deux millions d’exemplaires vendus et trente-cinq ouvrages publiés, dont les séries ultra-populaire, Les sœurs Deblois, Les années du silence et la sage en douze tomes Mémoires d’un quartier, Louise Tremblay-D’Essiambre s’est taillé une place remarquable dans le paysage littéraire québécois.

Genre: Littérature québécoise

Nombre de pages : 350

Prix suggéré : 24.95$

www.saint-jeanediteur.com

www.louisetremblaydessiambre.com

https://www.facebook.com/pages/Louise-Tremblay-dEssiambre/245355567115

© photo  de l’auteure : Maude Chauvin