Entrevue avec Mario Saint-Amand pour son spectacle et album 22 Câline de Blues

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
Mario Saint-Amand au Théâtre Petit Champlain
Mario Saint-Amand au Théâtre Petit Champlain

Après sa prestation époustouflante avec son rôle de Gerry Boulet dans « Gerry, toujours vivant », film réalisé par Alain Desrochers en 2011 et ensuite une tournée un peu partout en province avec le Saint-Amand Blues où Mario reprenait les chansons de Gerry en spectacle musical, voilà que Mario Saint-Amand lance en janvier 2014 un premier album 22 Câline de Blues ainsi qu’une tournée de spectacles inédits un peu partout dans la province, en commençant par Montréal le 28 janvier au Théâtre St-Denis et le 30 janvier au Théâtre Petit Champlain. 

Pour en savoir plus sur cet album, ce qu’il contient, comment il a été conçu, et sur ce spectacle tant attendu, j’ai rencontré Mario Saint-Amand, peu de temps avant la sortie de l’album. Voici ce qu’il avait à me raconter.

À quoi peut-on s’attendre dans ce spectacle présenté tout d’abord au Théâtre Saint-Denis à Montréal et au Théâtre Petit Champlain puis partout en tournée?« C’est, comme son nom l’indique,  22 Câline de Blues, c’est 22 chansons et 22 histoires qui racontent chacune des chansons. Un spectacle de 2 heures où je raconte l’histoire de la chanson puis je l’interprète… Car c’est cela le but de ce spectacle… c’est raconter les histoires derrière les chansons, comment elles ont été inspirées par les auteurs, d’où elles viennent, d’où l’on vient par le fait même. Le 22 Câline de Blues c’est le plaisir que j’ai de parler de ces paroliers qui ont construit le langage rock et blues musical au Québec. Et qui à la fois, me permettent aujourd’hui de comprendre mieux d’où je viens et de reconnaître qui je suis. C’est cela qui est essentiel dans cette démarche de ce spectacle, cet album… Puis pour l’album, c’est la moitié du spectacle, 11 chansons, avec les histoires derrière les chansons. Et alors, pour les 11 autres chansons, y aura-t-il un deuxième album? “Bien oui, il faut qu’il y en ait un deuxième album. Mais comme je ne peux pas faire deux albums que j’autofinance, on attend après le financement, car j’ai fait une demande de subvention. Mais on espère l’avoir assez rapidement, car il faut qu’il suive l’autre album.»

C’est un rêve que vous aviez de vous lancer un jour dans la chanson et d’avoir un album et une tournée? (écoutez son parcours en chant étant enfant et son problème des cordes vocales)

Certaines chansons dans le spectacle et sur l’album sont celles de poètes qui vous ont donné le goût d’écrire. Et il y a aussi de vos propres compositions sur l’album. D’où est venue l’inspiration pour écrire? (écoutez inspiration_ecriture).

Voici justement un avant-goût de la pièce DIVINE, une des compositions de Mario Saint-Amand sur cet album :

https://www.youtube.com/watch?v=hjV3gfVJnkg

Sur cet album, on retrouve donc, majoritairement des pièces écrites par des paroliers, pour Offenbach et Gerry, et quelques pièces inédites composées par Mario et Jean-François Caron qui lui ont été inspirées par les auteurs des chansons d’Offenbach… Ainsi Mario revisite à sa manière les pièces telles que CÂLINE DE BLUES de Pierre Harel ainsi que JE CHANTE COMME UN COYOTE de Pierre Huet, parolier de Beau Dommage, en plus de PLUS OU MOINS de Plume Latraverse et TOUJOURS VIVANT de Michel Rivard, sans oublier LA VOIX QUE J’AI ÉCRIT par l’immense poète Gilbert Langevin et assurément la renversante UN BEAU GRAND BATEAU de Denise Boucher qui deviendra L’HYMNE À L’AMOUR de Gerry. Et comment avez-vous su les histoires de l’inspiration de ces chansons? Écoutez Paroliers 

Et est-ce que cela défoule d’écrire? (écoutez écrire_avec_du_recul)

Mario à Québec
Mario à Québec

Et le lancement de l’album se fait de manière très intéressante à Québec au petit Champlain. LES SORTIES BRANCHÉES nous proposent de vivre l’expérience d’un lancement d’album sous une formule toute spéciale! 6 à 8 de LANCEMENT – SPECTACLE INTÉGRAL à 20 h *Ajoutez 8$ de plus à votre billet de spectacle et soyez en compagnie des artistes et des invités pour le lancement de l’album qui aura lieu dès 18 h dans le foyer supérieur. ANIMATION, PRESTATION, COCKTAIL & BOUCHÉES. Est-ce que ce sera pareil à Montréal? “C’est le Théâtre Petit Champlain qui m’a inspiré ce qui se passe en ce moment. Les jeudis branchés au Petit Champlain m’ont inspiré de faire la même chose à Montréal. C’est donc dire que je vais faire mon lancement à même le théâtre Saint-Denis.  Donc, je rencontre les journalistes et les gens avant le spectacle et ensuite je fais mon spectacle. C’est donc un spectacle-lancement. » 

C’est génial comme idée et cela vous permet d’être proche de vos fans. Comme de plus en plus d’artistes, vous vous êtes servis des médias sociaux pour inciter les gens à acheter vos billets de spectacle, mais également pour financer la production de votre album. Vous avez demandé 20 $ à ceux qui vous suivent sur Facebook pour l’achat de l’album en pré-vente, en échange, vous allez les créditer comme partenaire à l’intérieur de l’album et leur envoyer l’album en premier, avec une photo autographiée. En plus, vous êtes très honnête et très proche de vos fans sur FB en leur parlant, leur répondant bien candidement. C’est important pour vous les médias sociaux pour rester en contact avec vos fans ? « Je ne sais pas jusqu’à quel point c’est si important et que cela fait une différence, mais je passe environ 1 h 30 par jour à écrire sur ma page Facebook, à répondre aux gens. Mais sur plus de 6000 personnes qui aiment ma page, dont 3000 sont de la région de Montréal, je n’ai pas encore rempli le théâtre Saint-Denis pour le 28 janvier. Donc, cela veut dire que je n’ai pas encore convaincu les gens que mon spectacle vaut la peine. Et pour le Petit Champlain c’est la même chose. Ça se vend progressivement, mais je ne suis pas certain que juste avec Facebook, je peux réussir à remplir mes salles. Mais c’est sûr que Facebook est un moyen pour moi de tenir les gens au courant de ce qui se passe dans ma carrière et même un peu ma vie privée (mais pas trop quand même).» (écoutez la suite)

Mario dans la salle du Petit Champlain
Mario dans la salle du Petit Champlain

Vous avez vendu votre maison pour pouvoir produire vous-même votre album et votre spectacle. Cela prend du courage de faire cela? “Pour moi, faire ce que j’aime dans la vie est plus important que d’avoir 4 murs et un toit. Le matériel n’a jamais été important. Donc, si je peux me servir de mon matériel pour créer quelque chose qui va rester, qui va marquer dans le temps, alors tant mieux. C’est cela qui est important. C’est ce que je suis appelé à faire comme créateur. Ce n’est pas d’avoir une maison. Il va toujours y avoir des maisons à vendre. Mais il n’y aura jamais un deuxième projet 22 Câline de Blues. »

Est-ce que vous vous attendiez à ce que ce soit aussi exigeant d’être producteur? «Non, je ne pensais jamais que ce serait aussi exigeant que cela. C’est sûr que plus j’avance et plus j’apprends. Plus j’apprends, plus il y a des ficelles qui se tirent plus aisément. Mais il y a quand même plein de ficelles que je ne connais pas encore. Et c’est sûr que pour manipuler une production comme celle-là, il me faut des amis comme Raymond Nadon et comme Alain Sauvageau (directeur musical sur l’album) qui ne m’a pas encore demandé un sou rond pour tout le travail qu’il a fait jusqu’à maintenant. Et c’est un gars d’expérience (25 ans avec Claude Dubois et 10 ans de vie avec Diane Dufresne).Il est un compositeur extraordinaire. Il est derrière tous les succès de Claude Dubois. C’est certain que si ces gens-là ne sont pas là, je ne suis pas là. »

Et les musiciens qui vous accompagnent en tournée (le Saint-Amand Blues) qui sont-ils? Ce sont les mêmes que sur l’album aussi? écoutez Les_musiciens

Et pour cette tournée, vous avez prévu beaucoup de dates ? d’endroits ? Elle va se terminer quand ? « On a prévu se rendre jusqu’en 2015. On a une cinquantaine de spectacles à travers le Québec. »

Mario est également porte-parole de l’Accueil Bonneau.

Mario présentera donc le spectacle 22 Câline de Blues le 30 janvier prochain au Petit Champlain.

Les gens qui achèteront leur billet pour le spectacle au Théâtre Petit-Champlain auront la possibilité « d’upgrader » celui-ci  pour le coût de 8$ en vue d’assister au lancement de l’album à Québec dans le cadre des Jeudis Branchés. Il s’agit d’un 6 à 8 juste avant le spectacle où ils pourront rencontrer l’artiste et assister à une prestation intime de celui-ci.

Des bouchées et cocktail seront servis.

L’album du même nom sera disponible en magasin dès le 28 janvier.

Liste des dates de spectacle à ce jour :

28 janvier 2014 à 20:00

Montréal – Théâtre St-Denis (première montréalaise)

30 janvier 2014 à 20:00

Québec – Théâtre Petit Champlain

06 février 2014 à 20:00

Brossard – L’Étoile Banque Nationale

16 février 2014 à 16:30

St-Placide – Festi-Vent

07 mars 2014 à 20:00

Gatineau – Salle Odyssée

08 mars 2014 à 20:00

St-Eustache – La Petite Église

03 avril 2014 à 20:00

Terrebonne – Théâtre du Vieux-Terrebonne

07 avril 2014 à 20:00

Spectacle bénéfice – Accueil Bonneau – Théâtre St-Denis (Montréal)

11 avril 2014 à 20:00

Dolbeau – La Météore

12 avril 2014 à 20:00

Chicoutimi – Festival Jazz & Blues

18 avril 2014 à 20:00

Drummondville – Maison des Arts

23 juin 2014 à 20:00

Marieville – Fête Nationale

http://www.mariosaintamand.com/album/

 

Théâtre Petit Champlain

http://www.theatrepetitchamplain.com/

Crédit photos : Lise Breton