Le réseau Les Arts et la Ville dépose une déclaration concernant la mise en œuvre de l’Agenda 21 de la culture et de Culture 21

Le réseau Les Arts et la Ville
Le réseau Les Arts et la Ville

À l’occasion du premier Sommet Culture de Cités et gouvernements locaux unis (CGLU), qui se tenait à Bilbao, en Espagne, du 18 au 20 mars derniers sur le thème Culture et villes durables, les représentants de Les Arts et la Ville ont déposé la déclaration du réseau concernant la mise en œuvre de l’Agenda 21 de la culture et de Culture 21 : Actions au Québec.

En effet, Lynda Roy, directrice générale du réseau, et David Pépin, chargé de projet, se sont rendus à Bilbao afin de participer à cette importante rencontre lors de laquelle fut adopté Culture 21 : Actions, un important guide d’action qui complète l’Agenda 21 de la culture, dont l’application est chapeautée par CGLU depuis son lancement, en 2004.

De plus, le jeudi 19 mars, Mme Roy a prononcé une conférence lors d’un panel sur les bonnes pratiques des réseaux agissant dans le domaine du développement culturel durable, présidé par Jordi Baltà, consultant et expert pour la commission Culture de CGLU. Aux côtés de Christelle Blouet, directrice de Culture21.fr, Komlan Agbo, directeur Culture à l’Union économique et monétaire d’Afrique de l’Ouest, Xolile George, directeur exécutif de l’Association des gouvernements locaux d’Afrique du Sud, Joxean Muñoz, vice-ministre de la Culture, de la Jeunesse et du Sport du gouvernement basque, Mikael Höysti, chef du Département de la culture et des ressources au Conseil nordique des ministres, ainsi que Greg Box, membre du conseil d’administration de Cultural Development Network et directeur du service Arts, Culture et Patrimoine au conseil de Yarra Ranges, en Australie, Mme Roy a mis en lumière le rôle de leader de Les Arts et la Ville en matière de réseautage et de mise en œuvre de l’Agenda 21 de la culture au Québec, en Acadie et dans les communautés francophones ailleurs au Canada.
Lynda Roy, directrice générale du réseau Les Arts et la Ville, lors du panel sur les bonnes pratiques des réseaux agissant dans le domaine du développement culturel durable – Sommet Culture de CGLU (Bilbao), 2015. Crédit : Les Arts et la Ville

Soulignons également la participation, à ce sommet, de représentants de la Ville de Vaudreuil-Dorion, de la démarche CULTURAT, en Abitibi-Témiscamingue, de la Ville de Montréal, de la Coalition pour la diversité culturelle, ainsi que du Conseil des arts du Canada.

À propos du réseau Les Arts et la Ville

Organisation à but non lucratif fondée en 1987, le réseau Les Arts et la Ville réunit les acteurs des scènes municipale et culturelle afin de soutenir, de promouvoir et de défendre le développement culturel et artistique local. Avec plus de 575 membres du monde municipal et 170 du monde des arts et des alliés de la culture, le réseau rassemble aujourd’hui plus de 3 500 personnes – élus et fonctionnaires municipaux, artistes et travailleurs culturels – autour du développement culturel local. Solidement implanté au Québec, Les Arts et la Ville établit également des liens d’échange de plus en plus étroits avec les collectivités francophones et acadiennes de l’ensemble du Canada. Pour en savoir davantage sur nos activités, visitez le www.arts-ville.org.