Marc Hervieux chante pour la Fondation Alaya En aide aux enfants du Népal

hervieux
Marc Hervieux pour le Népal

Marc Hervieux a accepté de chanter lors du concert-bénéfice qui se tiendra le 2 juin 19h30 au Centre Léonardo Da Vinci situé au 8370 boulevard Lacordaire à Saint-Léonard. Cet événement se tient au profit de la Fondation Alaya créée par Martine Breuillaud, réalisatrice indépendante et témoin d’un tremblement de terre qui a dévasté une partie du pays en 2015. Les billets sont disponibles sur le site www.cldv.ca ou au 514-955-8370 ou à la billetterie au coût de 65$ (VIP parterre) et 55$ (balcon).

La terre se soulève
En 2015, Martine Breuillaud fait son quatrième voyage au Népal. Elle est à Katmandou pour monter une agence de voyages avec son partenaire népalais et pour préparer un prochain documentaire. Elle a déjà réalisé le documentaire « Femmes des montagnes » tourné dans l’Ouest du Népal en 2013 et qui a été diffusé sur TV5. Le 25 avril 2015, à 11h56, la terre se soulève là où elle marche, des murs tombent, un bruit fracassant retentit, la route se fend, des gens se font écraser, tout tremble partout. Il n’y a rien à quoi s’agripper. Les vies sont changées à jamais. Un tremblement d’une amplitude de 7,8 marque à jamais la vie des népalais et des touristes qui se trouvent-là. Le Népal vient de célébrer la nouvelle année 2072 (calendrier népalais) et compte ses victimes.

Mission de la fondation
À son retour, Martine Breuillaud subi durant longtemps le traumatisme de cet événement. Elle décide alors de créer la Fondation Alaya dont la première mission est de contribuer à la reconstruction du village d’un ami népalais en partie emporté par le séisme. Elle s’associe aux Ingénieurs Sans Frontières Québec qui voulaient œuvrer au Népal et est approchée par la Fondation Les Anges de l’Espoir qui souhaitait venir en aide aux enfants d’un village népalais avant même la catastrophe. Son documentaire « Femmes des montagnes » est sélectionné en compétition officielle au 13ème Festival des Films de Montagne à Katmandou. Huit mois plus tard, Martine Breuillaud retourne donc sur les lieux et sera rejointe par deux ingénieurs afin de faire une expertise en vue de construire un Centre communautaire qui intégrera une classe pour les plus petits, un dispensaire et une salle pour les formations. L’objectif est de 100,000$. Détails sur www.fondationalaya.org

Nombreux appuis
La Fondation Alaya a reçu le soutien de nombreuses personnalités. Mentionnons Hubert Reeves, feu le Père Benoît Lacroix, Louise Forestier, Frédéric Lenoir, Sœur Angèle et bien d’autres.