La première programmation culturelle estivale du Monastère des Augustines est lancée!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
38
Monastère des Augustines
Monastère des Augustines

Le Monastère des Augustines propose aux petits et grands plusieurs façons de vivre l’histoire tout en s’amusant. Jusqu’au 21 août, sa programmation estivale propose des ateliers et des conférences conçues pour apprendre de différentes manières. Bien qu’une grande place soit laissée aux familles, les amateurs d’histoire et tous ceux qui souhaitent vivre de nouvelles expériences trouveront une ou plusieurs activités qui sauront leur plaire. Il est également possible de visiter le Musée du Monastère des Augustines tous les jours de l’été, de 10 h à 18 h, jusqu’au 5 septembre. Enfin, il sera possible de casser la croûte sur la nouvelle terrasse en dégustant un délicieux mets disponible au comptoir-lunch de la boutique.

Les activités proposées combinent les deux missions poursuivies par Le Monastère soit la culture et la santé globale. « Nous proposons une grille d’activités qui décline divers aspects de l’évolution de la médecine à travers les époques tout en adaptant un savoir ancestral et l’héritage des augustines à notre réalité d’aujourd’hui. Puisque nous vivons notre premier été depuis l’ouverture du Monastère des Augustines au public le 1er août dernier, notre programmation culturelle se veut simple, mais utile, ce qui reflète bien l’image et les valeurs transmises par les hospitalières », explique la directrice musée et archives du Monastère des Augustines, Catherine Gaumond.

Apothicaire en herbe : pour petits et grands!

Le Musée du Monastère des Augustines convie toute la famille à confectionner un lait de bain  à base de produits naturels et de plantes médicinales. À l’aide d’un pilon et d’un mortier, grands et petits seront initiés au savoir-faire ancestral des apothicairesses. De retour à la maison, ils pourront intégrer cette mixture à l’eau de leur bain et profiter de ses bienfaits. Cette activité ludique, d’une durée d’environ 15 minutes, est animée par un guide qui partage ce savoir-faire ancestral que maîtrisaient les augustines. Il est intéressant de noter que la Clé des champs est un partenaire important dans la concrétisation de cette offre.

L’atelier sera offert plusieurs fois par jour à l’intérieur de la petite maison canadienne érigée dans le jardin du monastère.  Celle-ci n’a pas été ouverte au public depuis la grande kermesse organisée pour souligner le tricentenaire de l’arrivée des augustines à Québec en 1939.  Apothicaire en herbe est offert au coût de 5 $ par personne ou de 12 $ pour une famille totalisant 5 personnes. Il est également possible de combiner une visite guidée et un repas au restaurant à l’atelier tout en profitant d’un tarif spécial.

http://monastere.ca/fr/pages/museum

Un parcours à la découverte du système de santé d’autrefois

Le Monastère des Augustines sera le point de départ d’une promenade historique dans les rues du Vieux-Québec. Le parcours Docteurs, guérisseurs et fossoyeurs : La médecine à Québec du              17e au 19e siècle propose un voyage dans l’univers des guérisseurs d’autrefois, des hospitalières, médecins, sages-femmes, chirurgiens et rebouteux. Ce parcours de 2 h 30 regorge de faits marquants comme les grands maux qui ont affligé Québec à une époque où la profanation des sépultures servait l’avancement de la médecine. Ce tour guidé aura lieu le 2 juillet et le 6 août 2016, de 13 h 30 à 16 h, au coût de 15 $ par personne. Les places étant limitées, il est important de réserver à monastere.ca

http://bit.ly/docteurs_et_guérisseurs

Mois de l’archéologie : une conférence et un atelier

Saviez-vous que les travaux de réhabilitation du monastère ont permis la tenue de fouilles archéologiques et la découverte d’autres parcelles de l’histoire des augustines dont les fragments étaient enfouis depuis 375 ans? L’archéologue responsable du chantier, Nathalie Gaudreau, prononcera une conférence alliant le quotidien des archéologues aux enjeux et défis qu’ils ont dû relever sur cet immense chantier au cœur du Vieux-Québec. Les travaux d’excavation de la quasi-totalité des voûtes sous les deux ailes anciennes du cloître, de trois pièces du rez-de-chaussée, des cours extérieures ainsi que les relevés architecturaux des cinq étages ont permis de démontrer toute l’importance du patrimoine dissimulé en plus de bonifier le corpus de données existantes. Ce rendez-vous privilégié aura lieu le 6 août prochain à 13 h. Réservation requise à :

http://bit.ly/archéologies_voûtes

Le 20 août à 13 h, Nathalie Gaudreau animera un atelier à l’intérieur duquel chaque participant aura un contact intime avec les objets. Les Augustines possédaient déjà une impressionnante collection d’objets ethnologiques et muséologiques auxquels se sont ajoutés près de 7 000 artefacts découverts lors des fouilles archéologiques. Au-delà de leur beauté, c’est surtout leur contexte archéologique qui permet de raconter, d’une autre façon, tout un pan de la vie monastique des hospitalières. Une superbe sélection d’objets les plus significatifs datant du 17e au 19e siècle seront à la portée des participants. Il sera possible de les manipuler, les identifier et de deviner la nature de certains artéfacts à partir de fragments. Il est important de réserver sa place à :

http://bit.ly/matériel_deux_siècles

À la rencontre du barbier chirurgien

Le 19 août, de midi à 17 h, Le Monastère reçoit Baptiste Leblanc, un barbier chirurgien qui en a long à raconter sur le métier qu’il pratiquait au 18e siècle. Les visiteurs pourront s’entretenir avec lui et en apprendre davantage sur cette profession aujourd’hui oubliée. Ce personnage, vêtu en costume d’époque, attend petits et grands pour prendre des leçons d’histoire où le rire sera au rendez-vous! Renseignements : 418 694-8565, poste 3317

À propos du Monastère des Augustines

Le Monastère des Augustines occupe les ailes anciennes du monastère de L’Hôtel-Dieu de Québec (1639), qui est à l’origine du premier hôpital en Amérique, au nord du Mexique. Complètement restauré et réaménagé, Le Monastère propose aux visiteurs une expérience de ressourcement unique ainsi que plusieurs façons originales de prendre contact avec le patrimoine des Augustines, dans une approche laïque : hébergement d’expérience, musée, centre d’archives, programmation en santé globale et en culture, restaurant, boutique, soins spécialisés en santé globale et location de salles.