Entrevue avec Une fille louche, l’auteure Sylvianne Blanchette

54
Sylvianne Blanchette, auteure du livre Une fille louche
Sylvianne Blanchette, auteure du livre Une fille louche

C’est une belle journée malgré les quelques nuages qui viennent se joindre à nous, je suis sur la terrasse d’un petit resto accompagné de l’auteure du livre Une fille louche, Sylvianne Blanchette. Limonade et café, une brise fraîche nous enveloppe, l’environnement parfait pour satisfaire ma curiosité.

Née à Québec, Sylvianne a obtenu un certificat en création littéraire à l’Université Laval. Libraire pendant sept ans, elle est maintenant toiletteuse pour animaux et a récemment sorti son tout premier livre Une fille louche qui rassemble des textes de son blogue sur une période de 9 ans. Elle partage avec authenticité des moments, des plus sombres et complexes aux plus colorés de sa vie, se questionne, et partage sous forme de listes ce qu’elle aime et n’aime pas. Un livre dans lequel chacun de nous peut s’y trouver.

Annick Langelier : Bonjour Sylvianne, dites-moi, qui est la Fille louche?

Sylvianne Blanchette : Une fille louche, c’est moi dans toute mon authenticité, ce n’est pas un alter ego.

 A.L. : À quel moment est-elle née?

S.B. : Elle est née quand je me suis assumée vers mes 18-19 ans. Quand je me suis dit, OK, je suis comme ça!

A.L. : Quelle place prend-elle dans votre vie?

S.B. : Je ne m’en dissocie pas, elle est toujours là.

A.L. : D’un blogue à un livre, qui a eu cette idée?

S.B. : C’est Éric Simard et Marie-Michèle Rheault des Éditions Septentrion. M. Simard est le directeur littéraire de la division Hamac, sous laquelle est publié le livre Une fille louche, plus particulièrement dans Hamac-Carnets.

A.L. : De quelle façon ont-ils pris connaissance de votre blogue?

S.B. : Les locaux des Éditions du Septentrion étaient juste au-dessus de la librairie Vaugeois où j’y travaillais comme libraire et je côtoyais l’équipe quotidiennement. J’en ai surement parlé à un moment donné. Cela a probablement piqué leur curiosité.

A.L : Comment avez-vous vécu ce moment, celui où l’on vous a approchée pour écrire ce livre?

S.B. : Je suis restée surprise! J’étais contente, cela voulait dire qu’ils avaient lu mon blogue et aussi qu’ils l’avaient aimé. C’est flatteur et ça fait du bien. Je me suis tout de même demandé quelle était la pertinence de publier, puis je me suis dit que probablement d’autres personnes pourraient s’identifier à mes textes.

A.L. : Les fondations du livre sont celles de votre blogue. Est-ce que vos lecteurs virtuels découvriront des secrets non dévoilés?

S.B. : Je n’ai pas de secrets non dévoilés, mais ils vont y retrouver une structure différente dans une chronologie plus logique et adaptée à un livre. Quelques textes ont été modifiés ici et là. J’ai de bons commentaires, jusqu’à présent mes lecteurs du blogue qui ont lu le livre aiment comment il est construit, c’est différent, mais toujours avec le même contenu.

A.L. : La maison d’édition vous a-t-elle donné carte blanche? Comment s’est déroulé ce parcours?

S.B. : J’avais le dernier mot, par contre le directeur littéraire Éric Simard a joué un rôle important, il a apporté un œil extérieur, il m’a fait des suggestions et proposé une nouvelle approche pour certains textes. Je suis contente de la liberté qu’il m’a laissée et honorée de sa confiance.

A.L. : Comment avez-vous trouvé cette aventure, celle d’écrire son premier livre?

S.B. : L’écriture de mon blogue a débuté en 2006 et on m’a proposé le livre en 2012. J’ai sélectionné les textes qui étaient les meilleurs selon moi et ceux que je préférais. Il y a eu beaucoup de pauses, pour diverses raisons. Par la suite, ça prit un an avec Éric Simard, avant de le terminer.

A.L. : Est-ce qu’il y aura une suite à Une fille louche?

S.B. : Je continue mon blogue c’est sûr, avec le livre j’ai été moins présente mais ça va rentrer dans l’ordre. Pour ce qui est d’une prochaine publication, je ne sais pas, ça a quand même pris 9 ans pour faire celui-ci (rires).

A.L. : Merci beaucoup Sylvianne, je vous souhaite beaucoup de succès.

Photographe, Annick Langelier

 

Une fille Louche Sylvianne BlanchetteÉditions du Septentrion division Hamac-Carnets : www.hamac.qc.ca

Blogue Une fille louche : http://unefillelouche.blogspot.ca

Voir le reportage photo du lancement : https://flic.kr/s/aHskGtCGkS