Lancement du EP « Être social » d’Émilie Landry à la Ninkasi

35
Émilie Landry et Samuel Robidoux
Émilie Landry et Samuel Robidoux

Le mardi 24 octobre, nous avons assisté à un lancement « très humain » avec le EP « Être social » d’Émilie Landry pour un 5 à 7 tout en douceur, et en émotion dans une salle où la proximité était au rendez-vous.

Dominique Lalande, relationniste de presse nous a présenté brièvement Émilie et nous a parlé des lancements qui sont soigneusement choisis pour les talents que l’on y découvrent. (Voir plus loin dans le texte la façon de réserver votre place pour vous y produire)

Émilie était accompagnée de Samuel Robidoux à la guitare et à la voix. Comme décor, un grand miroir. Très bon concept de ce mot magique qui se reflète sur plusieurs de ses chansons : « Embrasse un miroir, décroche, être social ». Vous pouvez demander dès maintenant à la radio, l’extrait « « Embrasse un miroir ». Vous pouvez aussi l’écouter sur le site www.legreniermusique.bandcamp.com ou encore sur www.emilielandry.ca.

« Embrasse un miroir, aborde l’estime de soi de façon humoristique et profonde. Émilie raconte l’expérience douloureuse de côtoyer quelqu’un qui gère son manque de confiance en soi par une prise d’égo surdimensionnée, aux dépens des personnes qui l’entourent ».

En plus de chanter les six titres de son album, Émilie et Samuel ont performé sur quatre chansons de l’ancien album avec son groupe  Émilie & Les City Folks ains que deux autres chansons supplémentaires pour un peu plus d’une heure de spectacle dans laquelle Samuel introduisait à l’occasion une phrase interrogative ou affirmative qui nous conduisait à la prochaine chanson.

Par exemple, Samuel lui demande « C’est quoi ta plus grande peur ? » et Émilie lui répond : « La routine » ce qui l’amène à chanter «J’existe ». Une très belle chanson qui nous donne le goût de vivre nous aussi des feux d’artifices dans la vie.

Émilie possède une très belle voix agréable à écouter. Durant le spectacle-lancement, elle s’est accompagnée à la guitare sur dix des douze chansons et c’est une grande parolière. Ses textes sont d’une grande maturité pour une fille de 22 ans seulement. Samuel chante à l’occasion des petits couplets, lui donne la réplique et joue toujours de la guitare. Il pourrait même chanter un petit peu plus ensemble, car ils forment un beau duo.

À la fin de la prestation, Émilie a remercié la Ninkasi, son technicien de son Kevin, la relationniste Dominique Lalande, son agente Carol Doucet,  de Grenier Musique, le réalisateur de son album Daran et les gens dans la salle qui ont participé au socio-financement de son album.

Quatre autres spectacles lancements auront lieu afin de souligner ce grand moment :

  • Mercredi 25 octobre, 17 h 30 : Café Lotus Bleu (52, ch. Canada, Edmundston
  • Jeudi 26 octobre, 20 h : Bar Le Coude (Centre étudiant, Université de Moncton
  • Vendredi 27 octobre, Midi à 17 h 30 – Artiste en résidence pour l’après-midi   (Café Europa, 10 av. Village, Campbellton NB)
  • Samedi 28 octobre, 19 h : Bistro Cœur d’Artishow (445 rue Principale, Petit-Rocher NB)
Samuel Robidoux et Émilie Landry en prestation à la Ninkasi
Samuel Robidoux et Émilie Landry en prestation à la Ninkasi

L’album sorti le 20 octobre a été enregistré à Montréal et réalisé par Daran. ll parait sous l’étiquette acadienne Le Grenier musique, de Moncton et il est distribué par Distribution Plages (www.plages.net).

C’est le premier EP solo pour l’artiste de Campbellton, (au nord du Nouveau-Brunswick).

Personnellement je partage la critique de l’artiste français et formateur bien connu au Québec, Xavier Lacouture, qui trouve que  la voix d’Émilie est touchante et que les arrangements épurés de Daran la mettent bien en valeur.

À propos d’Émilie Landry

Émilie Landry partage à cœur ouvert ses émotions et ses histoires de vie. Femme libre en quête d’identité, cette acadienne exilée au Québec pour faire des études en musique maitrise à la perfection sa voix. Elle s’accompagne à la guitare sur des airs pop-folk mélancoliques et libérateurs.

Au cours des dernières années, on a pu la voir dans des évènements tels que le Gala de la chanson de Caraquet, Accros de la chanson, Le Festival International de la chanson de Granby et Ma Première place des arts.

Voulant maitriser son art, elle quitte son Acadie natale pour étudier la musique à Québec. C’est au Campus Notre-Dame de Foy qu’elle décroche son diplôme en chant pop et jazz et rencontre ceux qui formeront avec elle le groupe Émilie & Les City Folks. Ils ont lancé ensemble un album intitulé Tomber Dedans le 16 juin 2016. À la suite de cela, le groupe vécut l’expérience d’une tournée estivale au Nouveau-Brunswick et dans la région de Québec. À l’été 2016, Émilie se classe en demi-finale du Festival International de la chanson de Granby où elle passe trois semaines de formation.

Mariant le pop, le jazz et le folk à des textes attachants, souvent de nature introspective, Émilie raconte ses mésaventures amoureuses et sociales en passant par une belle gamme d’émotions.

En 2017, alors qu’elle continue à se former dans toutes les sphères de l’industrie de la musique, notamment en gestion de carrière artistique, et qu’elle est demi-finaliste à ma Première place des arts, elle signe avec l’agence acadienne Le Grenier musique, en label et en booking

COMMENT FAIRE POUR SE PRODUIRE À LA NINKASI

Les mardis soirs en formule 5 à 7 vous avez l’opportunité de lancer gratuitement votre album grâce aux lancements Unibroue de la Ninkasi du Faubourg. Pour réserver votre date, contactez Mathieu de la Ninkasi lancement@ninkasi.ca

Pour votre lancement on vous offre un forfait de relations de Presse, celui-ci est assumé par la très gentille Dominique Lalande (dola communications) qui fait la promotion auprès de chroniqueurs pour le lancement et en fait aussi la promotion radio. C’est un aspect très intéressant pour les artistes qui ne savent pas toujours comment faire leur promotion après la production.

On vous offre aussi une scène chaleureuse, un technicien de son expérimenté, un back line complet et une salle accueillante. Il ne vous restera plus qu’à inviter vos amis et admirateurs.

http://laninkasi.ca/

La Ninkasi du Faubourg 811, Rue Saint-Jean Québec, QC G1R 1R2

Téléphone : 418 529-8538

Crédit photos : Marie-Josée Boucher