Lancement rafraichissant de l’EP Les escales d’Annie Comtois à la Ninkasi et en première partie Mélodie Spear

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
48
Annie Comtois
Annie Comtois

Des chansons ensoleillées qui font du bien. Chacune des chansons raconte une escale de vie s’inscrivant dans une grande aventure. Il faut tout d’abord parler du décor. Le nom d’Annie Comtois est illuminé, et un kiosque du style « cabine photos » avec l’inscription « Lunettes roses est sur la scène.

Annie nous invite avant son spectacle, à essayer chapeau et lunettes roses et se faire prendre en photo. Une très belle idée qu’elle renouvelera samedi (25 novembre) au Grand Marché de Noël à Verdun. Vous pourrez par la même occasion vous procurer son album et le faire autographier.

Le concept des escales en voyage est très original et lorsqu’elle monte sur scène avec sa belle robe rouge à pois blancs, elle y dépose ses valises et débute avec « Le train, suivi de Tes lunettes roses, la chanteuse du métro, l’habit de l’imposteur et le Nouvel élan, son nouvel extrait radio que vous pouvez aussi voir en vidéo :

Le nouvel extrait radio “Nouvel élan” tout frais sorti sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=yzdEVO7PSoY

Tes lunettes roses (vidéo)   https://www.youtube.com/watch?v=dGG20ZMkk3Q

Ce soir, Annie a chanté toutes ces pièces avec sa voix puissante, chaleureuse emplie de sensibilité et de fragilité. Elle nous a emmené vivre l’expérience de voyage avec elle comme de grands explorateurs.

Après Montréal, c’est à Québec, qu’Annie Comtois a posé ses valises pour le lancement de son mini-album « Les escales » après avoir fait plus de 300 spectacles en Amérique du Nord depuis 2008. Elle en a parcouru du chemin et son album « Les escales » a sûrement été inspiré par ses nombreux aller-retour.

L’Inspiration des voyages ont donné ces titres :

  1. Le train
  2. La chanteuse du métro
  3. Tes lunettes roses (voir vidéo)
  4. L’habit de l’imposteur
  5. Nouvel Élan (Voir vidéo)
  6. Carte postale
Annie Comtois et ses musiciens
Annie Comtois et ses musiciens

Annie Comtois est une auteure-compositrice-interprète québécoise qui a connu un rayonnement à l’international. Grâce à son succès « Mes souliers » diffusé à la radio à travers le globe.    https://www.youtube.com/watch?v=JWvEtc6EMIA

Sur l’itinéraire on retrouve du folk-rock, de la chanson française, de la soul et de la musique du monde sur une trame de musique pop.

Pour Québec, Annie s’est entourée d’excellents musiciens :Jean-Francois Hamel, avec sa belle énergie, son chapeau rose et ses prouesses « guitaristiques » ainsi que Richard Lozeau aux percussions et batterie qui a su garder le tempo et nous faire taper dans les mains en suivant sa cadence.

Annie a également chanté quelques reprises d’artistes qu’elle aime bien comme Zaz, Gainsbourg, Pagiiaro. Son tour de chant a fini avec les gens dans la salle debout qui tapaient des mains, chantaient et même pour certains qui dansaient. Ce fut un beau lancement-spectacle bien festif.

 

À propos d’Annie Comtois

Bac en création littéraire et formation universitaire en musique à l’Université Concordia

Étude en communications en Australie

Sa chanson Mes souliers, tirée du précédent opus, Ma place sous le soleil, soutenu par Musicaction, a voyagé dans plusieurs radios à travers le globe, entre autres, sur XM Sirius aux États-Unis.

Passionnée en entreprenariat et formée en lancement d’une entreprise, Annie a reçu plusieurs prix et bourses à titre d’artiste-entrepreneure, dont la bourse Jeune promoteur et le titre de Personnalité d’affaires.

Cette artiste-entrepreneure passionnée porte plusieurs chapeaux : Chanteuse, créatrice de contenu, coach (chant – écriture – entrepreneuriat artistique).

Prochain rendez-vous :  séance de signature au Grand Marché de Noël

https://www.anniecomtois.com/

Mélodie Spear
Mélodie Spear

 

Première Partie 

L’artiste de Québec, Mélodie Spear, demi-finaliste au Festival International de la Chanson de Granby, nous a offert son univers rock littéraire. Au départ, elle a fait cinq de ses compositions et comme il y a eu un rappel, elle en a chanté deux autres dont une à la guitare électrique. (Paradis). Nous avons pu y entendre (À la Frankestein, Malcommode, Dans les limbes, Bataille navale, Plus qu’une fable, La valse des cœurs malades). Un beau répertoire de sentiments et une très belle voix.

Crédit photos:  Lise Breton