Avec Maintenant, Demain, Luc Langevin est au sommet de son art, fascine, étonne, émerveille et séduit le cœur du public! Exceptionnel et pas du tout prévisible!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
83
Maintenant Demain, Luc Langevin

C’est à la Salle Albert-Rousseau de Québec, qu’avait lieu le 12 avril dernier, la grande première du tout nouveau spectacle Maintenant, Demain de Luc Langevin, avec une mise en scène de René Richard Cyr. Un tout nouveau spectacle avec 11 numéros qui émerveillent et étonnent les rêveurs, et qui fascinent, sèment l’interrogation et l’incompréhension chez les cartésiens. Mais surtout, Luc Langevin touche aux cœurs des gens, avec sa sensibilité et ses histoires personnelles amusantes et captivantes.

Dans ce nouveau spectacle d’un peu plus d’une heure trente, qui semble passer à la vitesse de l’éclair, tellement on est fasciné, concentré, émerveillé, Luc Langevin nous présente 11 numéros d’illusions qui abordent la télépathie, utilisent des jeux de miroirs, de lumières, des prédictions, des illusions d’optique, de la suggestion, des statistiques, de la téléportation, de la lévitation, et une bonne dose d’humour. Le tout, enrobé d’histoires touchantes, d’anecdotes, d’explications scientifiques, et d’interactions avec le public autant sur scène que dans la salle. Voilà ce qui rend les spectacles de Luc Langevin si unique, exceptionnel et pas du tout prévisible.

statistiques, et public prévisible

Pourquoi j’insiste sur les notions d’Exceptionnel et prévisible? Car c’est ainsi que début le spectacle, avec un numéro très original qui permet au public d’embarquer immédiatement dans son univers. C’est un numéro interactif avec le public, et seulement la voix de Luc Langevin pour le guider. Un numéro efficace qui nous prouve que nous sommes, nous public, des gens exceptionnels, mais prévisibles.

Dans son livre La science de L’illusion, Luc Langevin nous explique qu’il y a deux types de personnes, soit les rêveurs et les cartésiens. Et son but, avec ses spectacles, est d’émerveiller les rêveurs et de stupéfaire les cartésiens. Assurément, il relève ce défi avec brio. Et pour ceux qui, comme moi, ont lu son livre, dans lequel il dévoile certains trucs sur les illusions, comment utiliser la lumière, les miroirs, l’autosuggestion dans les tours de magie, vous aurez beau être de fins observateurs, pour tenter de percer le mystère, vous pourrez vous concentrer à ne pas vous laisser distraire par l’humour et les manipulations pour trouver les trucs, vous serez quand même comme moi, complètement « flabbergastés » de ne rien déceler.

Et c’est là qu’on comprend que les numéros d’illusions de Luc Langevin reposent sur un amalgame de trucs. Une bonne lumière, une belle histoire distrayante, des manipulations complexes et en finesse, des accessoires bien ficelés, et surtout de la minutie dans les détails, de la rigueur dans l’exécution, de la rapidité dans le doigté, ainsi qu’une bonne dose de divertissement. Donc, un plaisir pour tous nos sens qui sont constamment sollicités.

Numéro avec le chien pour notre coeur d’enfant

Naturellement, je ne raconterai pas le détail des tours, pour ne pas gâcher votre plaisir d’assister à ce spectacle qui en vaut vraiment le déplacement. Mais voici les éléments que moi, cartésienne que je suis, j’ai le plus appréciés dans ce spectacle.

D’abord, tous les numéros m’ont plus à divers degrés, mais pas tous pour les mêmes raisons. Les trois premiers numéros, impliquant principalement les vêtements, ont titillé mon amour pour les mathématiques, les statistiques, bref les chiffres. Je suis toujours fasciné par le pouvoir des calculs. Le numéro avec le chien a parlé à mon enfant intérieur et mes souvenirs d’enfance. Et la mise en scène de René Richard Cyr dans ce genre de numéro, ajoute grandement à mon plaisir.

Aussi, Luc Langevin nous amène sur le sentier des souvenirs d’enfance, de notre regard sur notre passé, le présent et notre futur. Il explique entre autres ce qu’est la causalité, ou la cause à effet. C’est donc dire que, de prédire à quelqu’un son avenir, permet presque d’assurer que ce futur ne se réalisera pas, du moment où on est au courant de sa prédiction. Car cela change notre prise de décision et nos actions, pour ainsi en changer notre futur. Complexe? Luc Langevin saura vous l’expliquer mieux que moi, ce phénomène fascinant. Il nous fait également une belle comparaison, du passé, présent et futur, à l’aide d’un sablier. Ceci, pour moi, est un bel exemple de la différence entre Luc Langevin et tout autre magicien ou illusionniste que je connaisse, en nous intégrant des notions scientifiques et des histoires crédibles et passionnantes pour nous divertir.

Décor et mise en scène de René Richard Cyr

Par la suite, les autres numéros ont fait souvent intervenir des spectateurs sur scène, et dans la salle. Ces interactions avec le public ont ouvert une tout autre dynamique dans le spectacle.  L’improvisation souvent remplie d’humour de Luc Langevin dans les discussions avec les gens du public ajoutait du plaisir à l’expérience magique que l’on vivait.  Deux numéros me restent en tête comme étant savoureux. Celui des photographies m’a totalement fasciné, et celui de la télépathie a fait rire les adultes et a sûrement conquis les enfants.

Naturellement, le clou du spectacle, ce moment où on le sent dans sa voix lorsqu’il nous en parle, que c’est son plus grand défi à vie, c’est la téléportation d’une personne du public. Un numéro jamais présenté avant, par aucun autre illusionniste. Et, à moins que la personne choisie au hasard soit vraiment une très bonne actrice, on a l’impression qu’elle non plus ne sait pas comment elle a réussi à se transporter d’un endroit à l’autre, à la toute fin du numéro.

Un spectacle à voir et à revoir!

Au final, ce spectacle où Luc Langevin nous partage une partie de son passé, de ses souvenirs, de ses anecdotes, permet au public de passer une excellente soirée, à rire, à être émerveillé, à se questionner, à être dérouté, et surtout à faire sa propre réflexion sur son passé, son présent et son futur. Mais aussi une réflexion sur notre chemin à suivre dans la vie, versus nos imperfections.

Pour ceux qui ont pu se procurer le programme souvenir de la soirée, cela nous permet de revivre un peu le spectacle, grâce aux superbes photos et en apprendre un peu sur les dessous de la création de ces numéros et les intentions derrière ceux-ci.

Le spectacle Maintenant Demain sera présenté à nouveau  à la Salle Albert-Rousseau de Québec les  13 et 14 avril, ainsi que des supplémentaires les 9 et 10 décembre et à Montréal les 18 et 19 avril au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, également en supplémentaire les 30 novembre et 1er décembre 2018

Tous les détails de la tournée sur evenko.ca

Le livre La science de l’Illusion 

Décrypter le réel, découvrir les failles du cerveau et repousser les limites de l’impossible. Publié aux éditions Michel Lafon le 1er mars en France, le livre vient de paraître le 8 mars au Québec.

http://www.michel-lafon.ca/

Luc Langevin sera au Salon international du Livre de Québec pour une séance de dédicace au kiosque 202 Dimanche le 15 avril de 13h à 15h

Pour lire mon article sur le livre La science de L’illusion :https://info-culture.biz/2018/03/19/science-de-lillusion-de-luc-langevin-magique/

Pour lire et écouter mon entrevue avec Luc Langevin : https://info-culture.biz/2018/03/19/entrevue-lillusionniste-luc-langevin-celebre-10-ans-de-carriere/

http://www.sallealbertrousseau.com/

http://www.silq.ca/

Crédit photos : Patricia Viau