Dernier appel pour l’embarquement, de Maxime Landry, une histoire d’amour et une belle leçon de vie.

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
226
Dernier appel pour l’embarquement

Dernier appel pour l’embarquement, est le troisième roman de l’auteur Maxime Landry, publié aux éditions Libre Expression. Dans ce roman, il aborde la fragilité de la vie, tout en nous faisant vivre une belle histoire d’amour, et nous questionner sur nos valeurs, nos ambitions, nos choix de vie.

Résumé : Que feriez-vous si l’on vous apprenait qu’il ne vous reste qu’une seule année à vivre? En principe, ce n’est pas une question qu’on se pose tous les jours. Mais si cette simple interrogation était susceptible d’améliorer votre quotidien, de vous faire revivre?Lisa Walter est une journaliste de vingt-neuf ans. Ambitieuse et passionnée par son métier, elle a quitté sa famille et le ranch où elle a grandi pour emménager à New York, dans le but de se dévouer à sa carrière. Comment réagira-t-elle le jour où elle recevra le diagnostic d’une mort précoce? Réévaluera-t-elle ses priorités?

Bien que ce soit un roman de fiction, l’idée de départ de ce roman Dernier appel pour l’embarquement, lui a été inspiré d’un cas vécu, d’une femme ayant reçu un diagnostic d’une mort précoce. À partir du drame de cette jeune femme, Maxime a décidé de bâtir une touchante histoire d’une jeune femme confrontée à son destin, et de revisiter la notion de vivre pleinement chaque seconde de sa vie.

« À tous ceux qui combattent… La victoire ne se compte pas en nombre d’années, de mois ou de jours qu’il nous reste. Elle est plutôt dans ce que l’on choisit d’en faire! » Voilà ce que Maxime Landry veut aborder dans ce livre. La notion que la vie mérite d’être vécue totalement, sans retenue et sans demi-mesures. Comme si l’on allait mourir demain. Comme ceci est une notion qui m’habite et dont je tends le plus possible à réaliser, ce roman m’a interpellé.

Maxime Landry a une très belle plume. Son deuxième roman avait été un réel coup de foudre littéraire pour moi. Il a le tour de créer des ambiances, de faire ressortir les émotions par ses écrits. Alors, il est certain que ce troisième roman m’intriguait. Personnellement, bien que ce sujet m’interpellait beaucoup, j’ai plutôt découvert un genre de roman «histoire d’amour » dans le style des romans de Nicolas Spark. Bien que j’aime ce genre de romans, ce n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais. De plus, même si la fin est totalement inattendue et surprenante, je l’avais devinée dès les premières pages, comme une intuition.

J’aime bien que le roman se situe à New York, cette grande ville sans émotion, où tout va trop vite et où on peut se perdre facilement dans ce brouhaha. Puis c’est dans l’Iowa que l’on poursuit ce voyage dans la vie et les pensées de cette jeune femme. C’est peut-être un peu cela qui m’a à la longue ennuyé, ces pensées de Lisa qui tournaient constamment dans sa tête. Je trouvais cela très redondant, malgré la sévérité de son drame, d’être constamment à ressasser les mêmes pensées.

Par contre, ce que j’ai beaucoup aimé dans ce livre, c’est de découvrir la vie dans ce petit coin perdu, dans un ranch, à travailler la terre, à s’occuper des animaux dans l’écurie, les travaux, la chaleur, l’ambiance. On voit que c’est l’amour de Maxime Landry pour les chevaux qui est dépeint dans ce livre. Et selon moi, c’est ce qui est le plus intéressant à lire. C’est là que résident les émotions qui m’ont le plus touchée.

Donc, c’est une belle histoire d’amour, avec beaucoup d’émotions fortes, qui plaira assurément aux amateurs du genre, et aux admirateurs de Maxime Landry.  C’est un bon roman, divertissant, inspirant, émouvant et cela nous fait réfléchir sur nos propres valeurs, nos priorités, notre cheminement de vie.

Maxime Landry

Depuis 2009, l’auteur-compositeur-interprète Maxime Landry a fait paraître cinq albums, récoltant tout autant de Félix au Gala de l’ADISQ. Son plus récent opus, Nos histoires, permet d’apprécier davantage sa plume d’auteur et son univers. Après le succès de Journal d’un disparu et de Tout mon temps pour toi, il signe, avec Dernier appel pour l’embarquement, son troisième livre.

Date de parution : 9 mai 2018

Sujet : Littérature québécoise

Nombre de pages : 304 pages

Prix 24,95 $

Édition Libre Expression

http://www.editions-libreexpression.com/

lien vers mon article sur son 2e roman Tout mon temps pour toi : https://info-culture.biz/2016/04/22/tout-mon-temps-pour-toi-de-maxime-landry-un-de-mes-coups-de-coeur-de-lannee/