Roman graphique: Les éditions de la Grenouillère publient UNE PEINE D’AMOUR de Félix Crépeau

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
188
Peine d'amour

Roman graphique qui croque?les tourments de la séparation.?

Entre mélancolie, humour et ironie douce-amère…

Les éditions De La Grenouillère font paraître le 17 octobre prochain le roman graphique UNE PEINE D’AMOUR de l’auteur/illustrateur Félix Crépeau.

Poétique, drôle, émouvant et toujours bien vu, Une peine d’amour croque aussi bien les bas de la famille décomposée et du deuil de la vie de couple, que les hauts d’un nouveau départ, lorsque, au fil des pages, son narrateur/illustrateur flirte avec l’autodérision et reprend goût à l’existence. Un véritable antidote à la dépression amoureuse ! 

 Des dessins incisifs comme autant de tranches d’une vie bouleversée, accompagnés de textes courts tantôt tendres, tantôt désabusés : voilà la forme éclatée et éclatante qu’adopte Félix Crépeau pour raconter sa séparation dans Une peine d’amour. Tout juste paru aux Éditions de la Grenouillère, ce roman graphique touchant de spontanéité et de lucidité choisit de déployer une multitude de petites histoires quotidiennes pour en former une plus grande : celle d’un amour perdu et des habitudes et espoirs disparus. Poétique, drôle, émouvant et toujours bien vu, Une peine d’amour croque aussi bien les bas de la famille décomposée et du deuil de la vie de couple, que les hauts d’un nouveau départ, lorsque, au fil des pages, son narrateur/illustrateur flirte avec l’autodérision et reprend goût à l’existence. Un véritable antidote à la dépression amoureuse !

Initialement publié sur Facebook à raison d’une mini-BD par jour, Une peine d’amour a rapidement fini par rejoindre un large public qui s’est reconnu dans cette histoire de rupture somme toute universelle et pourtant si intime. Rassemblées dans un ensemble soigné qui forme une jolie suite d’anecdotes et d’instantanés parfois juste esquissés, parfois agréablement colorés, les vignettes d’Une peine d’amour proposent une forme divertissante d’autobiographie et de réflexion sur la vie, les relations, la parentalité. Le dynamisme des points de vue et les traits d’esprit, totalement en phase avec les coups de crayon, concourent à instaurer une verve, un ton rafraîchissants et porteurs d’espoir. Par ses observations et son regard mi-tragique, mi-comique mais souvent ironique, le roman graphique de Félix Crépeau rappelle les travaux décalés et attachants de bédéistes comme Guy Delisle et Riad Sattouf. Une peine d’amoura sauvé son auteur de la dépression, pour le plus grand plaisir des lecteurs !

À propos de l’auteur/illustrateur :

Auteur-Félix Crépeau

Originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu, Félix Crépeau a grandi à Joliette puis s’est installé à Montréal pendant ses études universitaires. En parallèle de son parcours à Concordia, il a étudié les arts plastiques et surtout le dessin. Après un passage comme conseiller-vendeur chez DeSerres, il est devenu éducateur dans un CPE et… père de quatre enfants ! C’est à la suite du départ de sa conjointe qu’il a ressorti ses crayons pour se libérer de ce traumatisme et formaliser ce qui constitue aujourd’hui le roman graphique Une peine d’amour.